Kingdom Hearts RPG New Generation

15 ans après, l'aventure continue...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Convocation (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Convocation (PV)   Mar 2 Déc 2014 - 22:06

Suite à sa petite mésaventure chez Maléfique et qu'il soit rentré chez lui avec ses deux enfants, Sora était à présent dans son bureau, les mains jointes devant son visage, songeur, très songeur. Il ne savait pas vraiment quoi penser de Anarkia à cause du fait qu'il ait tenté de le tuer. Il n'arrivait pas à savoir si il serait allé jusqu'au bout ou si Mei lui avait demandé une autre personne à qui il tenait il l'aurait fait aussi. Et c'était insupportable pour lui de se poser juste la question. Après tout, s'il était son père, il ne se questionnerait pas autant. Il se demandait aussi une autre chose, si Anarkia le considère vraiment comme un père et s'il tenait vraiment à lui. C'était insupportable pour l'élu de la keyblade de se demander ça, surtout après avoir élevé Anarkia comme un fils. Aujourd'hui, il avait convoqué Karah, Mélina et Anarkia pour leur parler, chacun leur tour. Karah parce qu'il n'a pas aimé sa façon de traiter Anarkia et qu'il appréciait de moins en moins ses méthodes, Mélina, pour qu'elle explique sa fugue et Anarkia pour avoir une sérieuse discussion avec lui. Il se relève en affichant aucune expression sur le visage, c'était la première fois qu'il était si inexpressif. On voyait là qu'il était vraiment sérieux. Il ouvre la porte et dit : "Karah, viens".

Il la fait entrer et referme la porte derrière lui. Il se rassit derrière son bureau et dit :
"Je ne suis pas content du tout, Karah, de la façon dont tu traites mes enfants. Si on te les confie, c'est pour que tu les protèges, pas pour que tu les tyrannises, les effraies, les frappes. La dernière fois, après...l'incident avec Anarkia, tu n'étais pas obligé le frapper. C'est mon dernier avertissement. Soit tu changes de comportement envers eux, soit je demande à Sonic de te faire faire un petit tour de manège à sa façon jusqu'à ce que tu vomisses tes tripes. C'est clair? Va maintenant et demande à Mélina de entrer".

Vu que Sonic était le hérisson le plus rapide de tout les mondes, lorsqu'on voyage avec lui, c'est souvent...mouvementé, donc les gens tombent souvent malade après. Après ça, Sora attend Mélina.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 3 Déc 2014 - 19:10

Mélina faisait la tête. Anarkia et Karah l'avait trainée jusqu'au bureau en la prenant tout deux par les bras, ce qui fait qu'elle avait eût, jusqu'à présent, l'impression d'être une dangereuse criminelle qui se faisait embarquer pour se faire juger et elle n'aimait pas trop, ce qui pouvait se comprendre. Aux poignets, elle avait des bracelets dorés avec des petites chaînettes qui les reliait. C'était une idée de sa mère, qu'elle avait créé après lui avoir confisqué son pinceau magique. Ces menottes assez spéciales empêchaient la jeune fille de faire appel à ses pouvoirs, mais en même temps l'empêchait de sortir. Si elle sortait, elle se heurterait à un mur invisible, donc du coup, elle avait été obligée de les accompagner. Ils étaient à présent tout les trois assis sur une chaise en étant aussi chacun d'un côté de la demoiselle.

"Sérieusement, vous me prenez pour qui ? Un être des ténèbres ? Pff vous êtes vraiment naze !"

- ça tu nous l'as déjà dit au moins une dizaine de fois, tu te répète frangine !

"Si j'ai envie de le redire, je le redis ! Y me manque plus qu'un harmonica et là j'aurais vraiment toucher le fond !"

- ça tombe bien, j'en ais justement un sous la main !

- Donne-le lui, c'est à mon tour, au moins, on est sûr qu'elle ne fasse pas de bêtises en mon absence !

Anarkia avait soupiré d'exaspération, car il trouvait qu'elle commençait à devenir soulante, cette pensée était partagée, car Karah avait aussi soupiré. Après avoir échangé quelques paroles, il avait donné un harmonica à sa sœur en le sortant de sa poche pour le donner à sa sœur. Il n'était pas bête, il connaissait très bien les réactions de sa sœur, du coup, il avait demandé à sa maman de lui en faire un avec le pinceau magique de Mélina. Cette dernière soupira en entendant les paroles de Karah, ayant l'air d'en avoir marre qu'on la prenne pour quelqu'un de destructeur. Elle regarda l'instrument dans ses mains pendant que Karah partait dans le bureau de son patron. Se souvenant d'un air qu'on lui avait apprit, elle le porta à sa bouche, puis commença à jouer.
https://www.youtube.com/watch?v=MFWT3X8dinE

-  C'est super triste ce que tu joues ! Tu ne voudrais pas jouer un air plus gaie ?

Lui demanda son frère, mais tout ce qu'il eût comme réponse fût un regard noir. Il soupira, se disant qu'après tout, cet air n'était pas si affreux que ça à écouter, malgré les quelques fois où Mélina se plantait de notes, au moins, il y avait une musique de fond pour égayer un peu ce moment grave. Ne sachant quoi faire, il sorti un yo-yo gris de sa poche et commença à jouer avec. Pendant ce temps, Karah se faisait sévèrement remettre à l'ordre. Houlà, il ne plaisantait pas le Sora !


- Oh non pas Sonic ! Kairi m'a dit que je devais être ses yeux, sa voix et ses mains, je ne fais que mon travail ! Je ne pense pas à mal quand je leur donne une ou deux petites tapes ! De plus, je joue le rôle que Kairi m'a donné et puis, avoue qu'il en méritait un coup après avoir tenté de te tuer, ne dis pas le contraire ! Soit si je dois mettre moins de cœur à l'ouvrage, je le ferais. Très bien, je vais chercher la gamine !

Elle ouvrit la porte, puis se dirigea vers Mélina qui se mit à jouer la marche funèbre, ce qui faillit la faire éclater de rire, elle avait vraiment du toupet de l'accueillir ainsi ! Karah la regarda, puis lui fit signe qu'il fallait qu'elle y aille. Mélina baissa la tête, donna l'instrument à son frère, puis avança d'un pas lent. Elle resta sur le pas de la porte, n'osant plus avancer. Karah soupira, puis lui fit une petite tape gentille sur les fesses, un peu comme on fait aux vaches pour les faire avancer, ce qui fit sursauter la jeune fille qui avança assez pour que l'invocation puisse pousser la porte et la fermer.


"Bonjour monsieur le juge, je viens pour mon procès, malheureusement mon avocat n'a pas pût venir, trop de travail à ce qu'il parait..."

Déclara la jeune fille en montrant ses menottes tout en s'asseyant sur une chaise en face de lui, pour lui faire comprendre dans ses mots qu'avec eux elle avait l'air d'être en prison et qu'elle avait l'impression de se faire envoyer devant la cours martiale pour se faire juger, comme quoi, l'imagination et la répartie ça n'allait pas trop mal chez elle. Elle ne dit plus rien, pensant déjà en avoir trop dit, elle attendit donc la sentance avec une certaine appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 3 Déc 2014 - 20:24

HRP-C'est bizarre mais ta vidéo n'apparait pas-HRP

Suite à la réplique de Karah, Sora serre les poings et se lève brusquement de sa chaise en criant :
"On ne frappe pas les enfants! Kairi n'aurait jamais levé la main sur eux! Qu'est-ce que tu en sais si il allait le faire vraiment! Tu parles de lui comme s'il était un meurtrier sans pitié! Il n'est pas comme ça! En plus, ce qu'il s'est passé est un problème entre lui et moi, tu n'as pas à t'en mêler! Dehors!"

Karah finit par capituler et s'en va chercher Mélina. Quand Sora la voit lui donner une tape pour la forcer d'avance, Sora s'emporte à nouveau en criant :
"Karah! Qu'est-ce que je t'ai dis à ce sujet?!"

Mélina finit par entrer. Sora se lève et ferme la porte, le plus doucement possible, parce que vu comme il était énervé, s'il claquait la porte, elle serait cassée. Elle s'assit derrière son bureau et suite au commentaire de Mélina, il lui lance un regard sévère et dit :
"Parce que c'est comme ça que tu me vois? C'est l'image que tu as de moi? Et bah, ça fait plaisir! C'est pas moi qui ait demandé à te mettre des menottes alors change de suite de ton!"

Il claque des doigts et les menottes disparaissent, trouvant ce truc ridicule. En tout cas, Mélina n'avait rien fait pour le calmer, au contraire. Il inspire un bon coup pour reprendre son calme, la regarde et dit :
"J'ai peut-être pas toujours été présent par le passé, mais j'ai toujours été là quand tu avais le plus besoin de moi. Je ne t'ai pas fait venir pour te "juger" comme tu sembles t'amuser à le penser, mais pour comprendre la raison de ta fugue. Pourquoi être parti? Pourquoi ne pas m'avoir prévenu? Qu'est-ce que j'ai fais de mal bordel?! Je...je suis un si mauvais père que ça?!"

En disant ses deux dernières questions, il avait un peu réhaussé le ton, s'énervant à nouveau. Mais bon, là, il n'était pas énervé contre elle, il était plus énervé contre lui-même dont il commençait à douter de l'éducation qu'il avait donné à ses enfants car il commençait à avoir de plus en plus l'impression de se faire détester par eux. Face tout ces doutes, il s'était emporté, comme quoi, élu de la keyblade ou pas, il n'était pas si différents de la plupart des parents quand ils font face à la crise d'adolescence de leurs enfants. D'ailleurs, si on regardait bien ses yeux bleus, on pouvait voir que derrière son expression sévère et impassible qu'il essayait d'avoir et le fond de colère, ses yeux trahissaient ses sentiments car ils démontraient un grande tristesse et détresse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 3 Déc 2014 - 21:35

HS : Je pense que seulement le lien ça suffira pour écouter, merci de m'avoir dit que tu voyais pas la vidéo, elle ne s'affiche pas en spoiler, c'est bizarre.

Oh son père était vraiment flippant quand il s'énervait ! Mélina le laissait lui poser son interrogatoire sans rien dire, se demandant si elle avait le droit de rire, car bien qu'il lui faisait peur, elle trouvait que sa façon de s'exprimer était asez comique. Toutefois, elle préféra se taire. Elle resta silencieuse durant plusieurs minutes en ayant la tête baissée. Le pauvre, il était en train d'interroger un mur. Au final, après une bonne dizaines de minutes sans rien dire, elle fini par bouger ses lèvres, exprimant ainsi le fond de sa pensée.

"Même quand tu es là, il n'y en a que pour Anarkia !"

Elle ne faisait pas une crise de jalousie, mais elle était persuadée que s'il ne l'avait pas retrouvé en danger, ils n'auraient jamais été convoqués, elle avait l'impression que ce n'était que parce qu'il était là qu'elle avait enfin le droit à une véritable discussion.

"Je ne dis pas que c'est de sa faute, mais comme par hasard, tu étais plus présent à ses anniversaires qu'aux miens ! Tu oubliais et ce n'est pas la seule chose que tu as oublié ! Ce que tu as oublié c'est.. moi... Et je suis sûre que tu as remarqué une semaine après que j'étais plus là ! Je suis comme invisible à tes yeux, sauf quand il s'agit des punitions ! Pourquoi il en reçoit jamais lui ? Hein ? Pauvre chou il va mourir s'il s'en prend une un Jour de ta part ! Je ne me sens plus vraiment à ma place ici ! Moi aussi j'ai soif d'aventures comme toi tu en avais à mon âge ! Pff je sais même pas pourquoi je me tue à essayer de t'expliquer ce que je ressens, quand tu es énervé on peut pas avoir une vrai discussion avec toi !!!"

Mélina avait senti son cœur se briser durant tout le monologue qu'elle lui avait fait. Elle n'avait rien contre son petit-frère a part le fait qu'il était gentiment en train de lui piquer la vedette et que ça l'énervait de voir qu'ils étaient plus à le chouchouter, elle avait de plus en plus l'impression d'être une ombre dans cette maison et ça lui faisait terriblement mal, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle était partie, pour les tester un peu, mais aussi parce qu'elle avait soif d'aventures et que rester ici à s'entrainer n'allait pas lui permettre de vivre la vie qu'elle désirait. Ici elle se sentait comme un oiseau enfermée dans une cage dorée, dehors, elle se sentait libre de voler où elle le désirait, mais faire comprendre ces raisons à des parents, c'était difficile.


"Tu n'es pas un mauvais père, tu es même le meilleur ! Tu es mon héros ! Mais j'ai l'impression que plus le temps passe et plus tu t'éloignes de moi. J'aimerais tant que tout redevienne comme avant ! Tu me manques terriblement et... et... et ce que je voudrais vraiment c'est que tu m'écoutes un peu plus et que... et que... qu'une fois on parte en mission ensemble pour que tu puisses voir ma véritable valeur et que tu sois enfin fier de moi ! Moi aussi je suis une guerrière je... je sais me battre et... et tu aurais dû me voir ! Papa, je... je me suis battue comme une lionne pour éviter que Démoniaque revienne sur terre ! Je... j'aurais tant voulu que tu voies ça !"

En disant ces mots, des larmes commençaient à couler, ce qui fait qu'elle commençait à avoir de plus en plus de mal à parler, on aurait dit qu'elle avait un problème de réseau, comme les téléphones qui débloquent quand on passe sous un pont. Elle ne pouvait plus du tout retenir ses larmes, elle aurait préféré rester forte, mais elle l'aimait tellement qu'elle n'avait pas pût les retenir. Pendant ce temps, Anarkia avait pût voir passer Karah en coup de vent. Holà cette dernière avait l'air d'avoir passé un sale quart d'heure en la compagnie de son père. Bien fait ! ça lui apprendra à être aussi méchante avec eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 3 Déc 2014 - 22:46

Sora est choqué à la réponse de Mélina. Il avait l'impression qu'on venait de lui planter un poignard dans le coeur, ça pouvait pas être pire que si l'avait Anarkia l'avait vraiment fait un peu plus tôt. Au fur et à mesure qu'elle lui listait plein de reproches, ses yeux s'écarquillaient, tellement il était choqué, et ses lèvres boudaient. Aussi loin que remontait ses souvenirs, il a toujours eu l'impression d'être aussi présent pour Mélina que pour Anarkia. En plus, c'est pas logique ce qu'elle dit car Anarkia habitait chez les démons avant et est venu vivre avec il y a seulement 5 ans. Est-ce que durant ces 5 ans il était vraiment comme elle le dit? Pourtant, il a toujours essayé d'être à son écoute contrairement à ce qu'elle pense, la preuve aujourd'hui. Quand elle termine son discours, Sora craque. Pose sa tête sur bras posé sur son bureau et se met pleurer en tapant à plusieurs sur la table avec sa main libre.

"Bouhouhou! Je suis un mauvais pèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèère! Je suis un mauvais beau-pèèèèèèèèèèèèèèèèère! J'ai tout ratééééééééééééééééééééééééééééé!"


Bon, non, il n'est pas dure de la feuille. Il avait entendu ce qu'avait dit Mélina à ce sujet, mais bon, après tout les reproches qu'elle lui avait fait, pour lui, c'était pas la définition d'un "meilleur père". Et oui, aussi, après la crise de nerf, voici la crise de larmes. Comme quoi, Sora commençait à devenir vraiment de plus en plus émotif avec le temps, un peu trop parfois...Sans prévenir, il se saisit de sa fille pour la prendre dans ses bras tout en continuant de pleurer.


"C'est pas vrai!...C'est pas vrai qu'il y en avait que pour Anarkia! Je tiens autant à l'un qu'à l'autre!... La seule fois où je t'ai oublié et quand j'ai eu une crise d'amnésie alors que tu étais bébé! Et je regrette encore de t'avoir oublié à l'époque!... Et puis, quand je pouvais pas être là pour ton anniversaire, j'y pensais quand même! Dans ma tête, je pensais très fort à toi en te souhaitant un joyeux anniversaire en espérant que tu m'entendes!... Bah...snif...apparemment c'est pas le cas! Il y a 5 ans, je suis revenu exprès en te sentant en danger!... Et puis c'est pas vrai que j'ai remarqué ton départ au bout d'un semaine. Je l'ai appris de suite et je suis de suite parti à ta recherche! Ça fait des jours et des jours que je t'ai cherché car j'avais peur pour toi et j'étais inquiet!... Tu te rends même pas compte combien je tiens à toi et ça me fait du mal que tu penses le contraire!... Je...Je suis vraiment désolé de ne pas être toujours à la hauteur pour toi!... Si je suis dure, c'est pas pour être méchant, mais parce que tu as beau avoir grandi, je te vois encore toujours comme ma petite fille, ma petite princesse...Et puis, c'est pas pour rien que j'ai pas trop envie que tu partes à l'aventure...car...car justement j'ai commencé un plus jeune que toi mes aventures encore et aujourd'hui, je me dis que ces enchaînements ont finit par bouffer ma jeunesse et j'ai pas envie que tu vives la même chose que moi!... J'ai toujours voulu t'offrir un enfance normale, une enfance que moi je n'ai pas eu! Et j'ai peur de te peeeeeeeeeeeeerdre!"


Et il continuait à pleurer en la serrant fort dans ses bras, comme s'il avait peur de la perdre ou qu'elle parte à nouveau loin de lui. Il pleurait tellement, qu'il en mouilla un peu la robe de Mélina, espérons qu'elle ne lui en veuille pas trop car c'est la robe de sa mère après tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 4 Déc 2014 - 0:14

HS : Sora il est trop bien en papa ! ♥

Mélina fût plutôt surprise en le voyant agir de la sorte. Mince elle ne pensait pas qu'il s'effondrait de la sorte face à ses paroles. Bien évidemment, elle s'était emportée, mais lui, c'était pire. Elle avait l'impression d'avoir fait une boulette, ce qui la fit se sentir bête. Lorsqu'il se leva, elle pensait qu'elle allait en ramasser une ou qu'il allait l'engueuler, mais ce n'était pas du tout le cas, il la prit dans ses bras et lui dit aussi tout ce qu'il avait sur le cœur. Et bien au final, ce n'était pas plus mal que ça d'avoir été convoquée dans son bureau. Après tout ce qu'il lui avait dit, il pouvait bien tâcher sa robe avec ses pleurs, ce n'était pas grave. Elle ferma ses yeux en posant sa tête sur son épaule, l'air rassurée et apaisée tout en ayant en même temps un petit sourire ravageur, un petit sourire que cette petite démone savait très bien s'en servir pour passer pour un ange.

"Papa, je crois qu'on s'est planté tout les deux ! Je te pardonne si tu es d'accord de me pardonner, car je n'ai pas du tout été gentille avec toi. Je t'aime et tu n'es pas un mauvais père, c'est moi qui suis une mauvaise fille. Dit papa je veux faire quelque chose pour me faire vraiment pardonner, qu'est-ce qui te ferait plaisir ?"

Après lui avoir dit ces paroles, elle avait relevé sa tête et avait fermé ses yeux en lui faisant un grand sourire. Oh pauvre Sora, il venait de lui parler d'aventures et voilà qu'elle lui souriait comme lui souriait sa mère lorsqu'elle était heureuse à ses côtés. En ouvrant à nouveau ses yeux, elle se rendit compte que toutes ses accusations n'avaient pas de sens, surtout pas en ayant un papa aussi gentil que lui, mais pour se rendre compte, il fallait communiquer, ce qui leur avait fait beaucoup de bien à tous les deux. Elle garda ses bras autours de la tailles de son père, puis en réfléchissant un peu plus à ce qu'il venait de lui dire, elle fouilla dans sa poche et en sorti sa pierre en forme de cœur, de l'autre main, elle fit sortir de sous sa robe son collier qu'elle avait toujours avec elle pour qu'il soit visible aux yeux de son père.


"Tu ne va pas me perdre papa, parce que même si on est pas toujours sur la même longueur d'ondes ou qu'on se dispute, tu restes mon papa adoré que j'aime très fort ! En plus, le collier que tu m'as offert un jour, je l'ai toujours avec moi, du coup, il peut rien m'arrive vu qu'une partie de toi est toujours présente et pis, j'ai aussi ce drôle de caillou avec moi ! Depuis mon départ, il a pas arrêté de briller, j'ai même pu voir une créature passer après qu'il ait brillé, mais je n'en suis pas encore certaine, mais ce dont je suis sûre c'est qu'elle m'a sauvée la vie, alors tu peux dormir sur tes deux oreilles je sais me débrouiller."

Elle avait l'air sincère, puis après lui avoir expliqué pour la pierre, elle la rangea dans sa poche, car Sora avait sûrement comprit qu'il s'agissait d'une pierre spéciale pour appeler une invocation, Elle avit préféré ne pas donner des détails sur ce qu'il c'était passé, mais si cette créature ne lui avait pas aidée à retrouver son pinceau magique, ils seraient sûrement tous morts, mais c'était mieux de ne pas en parler.


"Dit tu sais papa, on a de la chance, car toi tu as essayé de nous comprendre et tu nous aimes, je ne suis pas certaine que ça soit la même chose pour John et pis, Mei elle a plus de parents, alors ça serait plutôt à toi de faire attention, parce que moi non plus je veux pas te perdre ! Euh... Papa je crois qu'on a oublié quelque chose"

Kairi lui avait dit une fois qu'elle avait perdu ses parents très tôt, alors plusieurs fois elle s'était imaginée sans ses parents. Au début, elle trouvait bien et après, rapidement, elle se rendait compte que ce n'éait pas si bien que ça, comme quoi, un ado ça peut vraiment être bête en s'imaginant des choses qui n'étaient pas réelles, ce qui était le cas pour Mélina, ce qui était stupide, surtout avec les parents qu'elle avait. Pendant ce temps, Anarkia commençait légèrement à angoisser en entendant quelques faibles bruits venant du bureau de Sora. Ryo finissant par passer par là, fût surprit de le voir tout seul, assit sur une chaise.


- Qu'est-ce que tu fais là tout seul ?

- J'attend...

- Tu attends quoi ? Hey ça va chef ? Tu n'as pas l'air bien !

- Oui ça va, ne t'en fait pas Papy Ryo

- Bon si ça va... Quand tu verras ton père, tu lui donneras ceci, c'est mon rapport de la journée

- Oui, je le lui donnerais.

Ryo était inquiet pour Anarkia, car celui-ci avait l'air tout pâle, mais s'il disait que ça allait, c'était le principal. Après lui avoir donné son rapport, il s'en alla en levant son index, comme pour lui souhaiter bonne chance, ce qui fit avoir un léger sourire au jeune homme. Ah bah en faites, voilà ce qu'ils avaient oublié ! Pauvre Anarkia, avec toutes ces émotions, ils avaient carrément oublié que lui aussi attendait, en tout cas, c'était le cas pour Mélina qui pour l'instant, avait l'air d'avoir tout rayé de sa vie, c'était le bonheur suprême de pouvoir se retrouver ainsi avec son père, comme avant, sans problèmes. Toutefois, il fallait bien mettre un terme à ce conte de fée, car le petit dernier de la famille, même s'il était patient n'allait pas attendre derrière la porte toute la journée, même s'il en était aisément capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 4 Déc 2014 - 12:42

Sora fut touché quand Mélina ne semble au final plus lui en vouloir et était même prête à tout lui pardonner. Il commence à sécher ses larmes et dit : "Mais je n'ai rien à te pardonner voyons! Tu n'as rien fait de mal et tu n'es pas une mauvaise fille, t'as juste eu une crise d'adolescence comme toute les jeunes filles de ton âge, c'est tout. Tout ce que je veux, c'est que tu m'aimes et que tu sois en bonne santé, ça me suffit amplement".

Ensuite, elle lui montre le collier avec un pendentif en forme de couronne qu'il portait au début de ses aventures. Il fut surpris de la voir avec, pensant que quand il lui avait donné, elle s'était contentée de le mettre dans un de ses tiroirs pour ne plus y toucher, mais apparemment il s'était trompé.


"Ho! Tu l'as gardé avec toi...J'aurais pas cru...Ahem...bref, pour cette pierre, j'en reconnaîtrait entre mille, il s'agit d'une pierre d'invocation. C'est très pratique. Ce que je te conseille de faire pour la maîtriser, c'est d'aller voir la Bonne Fée, la marraine de Cendrillon. C'est la spécialiste dans ce domaine".


Il s'était raclé la gorge pour reprendre un peu son sérieux, car c'est bien de pleurer, mais au bout d'un moment, il faut arrêter. Suite à la phrase de Mélina, Sora sourit et dit :
"Franchement, vu le retour des êtres des ténèbres en force et qu'il y a possibilité que j'ai gardé le don de m'attirer des ennuis, je ne peux rien promettre. Tout ce que je peux te promettre c'est d'essayer de rester en vie. Sinon, ne t'en fais pas, j'ai rien oublié non".

Oui, en effet, contrairement à ce que pensait Mélina, Sora était loin d'avoir oublié Anarkia. D'ailleurs il appréhendait un peu ce qu'il allait lui dire pour expliquer ce qu'il allait faire. Bon, oui, Anarkia lui avait expliqué que c'était à cause de sa sœur, mais Sora ne pouvait s'empêcher de penser que c'était autre chose, un problème qui viendrait de lui. Entre sa fille qui fugue et son fils, enfin, beau-fils, qui tentait de le tuer, il commençait à se poser de plus en plus de questions sur l'éducation qu'il a donné à ses enfants et se demandait où est-ce qu'il a planté? Sora lâche un soupire et dit :
"Bon, Mélina, je veux bien que tu voyages pendant un petit temps si tu le veux tellement, mais seulement pendant quatre semaines et je veux que tu reviennes ici pour nous donner de tes nouvelles et poursuivre tes cours entre chaque monde que tu visiteras. D'accord? Et ce n'est pas négociable. Va maintenant et demande à Anarkia de rentrer au passage".

Il se lève de sa chaise, s'approche de la fenêtre et se met à regarder, pensif, en mettant ses mains derrière son dos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 4 Déc 2014 - 19:00

Il n'avait pas tord, peut-être serait-il bien qu'elle ait voir la marraine de Cendrillon pour savoir comment maîtriser son invocation. Par la suite, la sentence fût donnée et tomba comme un coup de couteau, tranchante et surprenante, Mélina eût des yeux ronds comme des soucoupes. Elle avait de la peine à croire qu'il change d'avis. Elle se pinça et constata que ça faisait mal, elle n'était donc pas en train de rêver. Au moment où son père se leva, elle lui sauta presque dessus pour le prendre dans ses bras en lui faisait pleins de petits bisous.

"Oh merci ! Merci ! Merci ! Tu es le meilleur papa que je connaisse !"

Sur ces mots, elle se ressaisit avant de tourner la poignée, voulant faire croire à Anarkia qu'il s'était passé quelque chose de grave. Lorsqu'elle sorti du bureau, Anarkia se leva et accourra vers elle pour s'arrêter à quelques pas. Il la scrutait avec un regard inquiet tandis qu'elle faisait exprès de ne pas le regarder dans les yeux en baissant la tête et en ayant l'air triste.

- Alors ? Il a dit quoi ?

"Que plus jamais je ne reverrais la lumière du soleil, c'est foutu pour moi ! Je... Oh Anarkia je crois que pur moi c'est la fin..."

- Oh ne dit pas des bêtises, tu es punies pour combiens de jours ?

"Zéro !!! Ahahahaha c'est trop génial et en plus je peux partir voyager ! Lalalalalère !!!"

Lorsqu'il s'approcha d'elle pour la serrer dans ses bras, elle se mit à rire, puis leva haut ses bras en faisant des signes de victoires, ce qui fit que le pauvre jeune homme faillit se prendre un coup de poing. En éclatant de rire, elle le prit par la suite dans ses bras et tourna avec lui, puis le lâcha pour continuer à danser autours de lui en faisant une danse victorieuse, ce qui eût l'air de dépiter Anarkia qui commençait à en avoir légèrement marre de se faire mener par le bout du nez par ses deux méchantes sœurs.


- Mais Mélina, tu ne devrais pas te réjouir ! Le monde extérieur est dangereux, tu as pu t'en rendre compte par toi-même et ça l'est encore plus dangereux pour une faible fille fragile comme toi !

"Redis-moi qui est faible et fragile gringalet ?"

- Gloups... Euh.... moi...

"Bien ! Ihihih ! Maintenant je peux aller où je veux plus rien ne m'en empêche ! Pendant quatre semaines, ça sera le bonheur ! Je vais aller où bon me semble ! Je vais faire ce que je veux ! J'ai le droit de voyager, de me sociabiliser, de nager, de chercher des trésors sans m'arrêter, même de voler si je le voudrais ! Je suis libre ! Ahahahah !!! OH il faut que je le dise à Mélodie ! Allez va ! Je te souhaite bonne chance frangin !"

- M... Merci ! Pourquoi tu restes là ?

"Bah je t'attend ! Si tu te fais pas crucifier à un mur ou ne te fais pas sécher au soleil après ce qu'il c'est passé, peut-être que tu pourras partir à l'aventure, alors, du coup, puisqu'il me faudra des compagnons de voyage, je te recrute !"

- Je pense que je n'ai pas le choix ?

"NAN !"

- ça ne m'étonne même pas...

Après lui avoir dit ce qu'il pensait, Mélina l'avait attrapé par le col et lui avait lancé un regard menaçant. Anarkia avait eût du mal à déglutir, car il la trouvait effrayante quand elle prenait cet air, il se demandant même des fois si elle était vraiment un être de la lumière. Ensuite, lorsqu'elle le lâcha, elle lui expliqua ce qu'elle allait faire en tourbillonnant sur place tout en riant et en ayant un air rêveur. A force de bouger dans tous les sens, elle allait finir par lui donner le tournis. Lorsqu'elle s'arrêta et lui souhaita bonne chance à sa façon, Anarkia s'imagina ce qu'elle lui avait dit et devint encore bien plus pâle qu'il ne l'était déjà. Il la vit s'asseoir sur une chaise en sortant son téléphone portable rose pour pianoter dessus. Voulant savoir ce qu'elle faisait encore là, il lui posa la question et lorsqu'il eût la réponse, il n'eût pas l'air surprit. Il soupira en pensant qu'il allait encore avoir des ennuis. Il rangea son yo-yo dans sa poche, puis s'en alla en appréhendant fortement cette entrevue. Il toqua à la porte en ayant peur, puis entra en refermant la porte derrière lui.


- Tu voulais me voir, alors me voilà

Il était vraiment angoissé et lui avait vraiment besoin de l'être, car ce qu'il avait fait était bien plus grave que Mélina, c'était lui qui aurait dû être menotté, pas elle. Il fit quelques pas en avant, mais préférant tout de même garder une certaine distance. Il baissa son regard pour regarder ses pieds. Mélina avait raison de le traiter ainsi, car il avait l'impression que des traits féminins ressortaient de plus en plus. Heureusement qu'il portait des habits d'hommes et s'attachait les cheveux, ce qui lui donnait un côté assez classe et charismatique, car s'il s'habillait comme Mélina, ils pourraient le confondre avec une fille, ça lui était déjà arrivé et depuis, ça l'avait tellement dépité qu'il n'avait plus jamais essayé de se déguiser. Il était bien en garçon et ça n'était pas prêt de changer. Toutefois, ce n'était pas de ça qu'ils allaient parler, alors il releva la tête, ayant l'air d'attendre son jugement en essayant de cacher le plus possible ses émotions pour continuer à être prit au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 4 Déc 2014 - 20:00

Mélina semblait contente de la décision de Sora, peut-être que cela leur permettrait de repartir sur de bonnes bases. Mais bon, quand même, il sent qu'il va se faire du mouron à ne pas la voir et en sachant qu'elle voyageait dans les mondes alors que Démoniaque était de retour. Il espérait qu'elle ne prendrait pas de risque inconsidérés et qu'elle ne s'attirera pas des ennuis comme lui à son âge. Quand elle sort que Anarkia finit par rentrer, Sora ne se retourne pas et continue de regarder par la fenêtre. Il redresse juste un peu plus sa tête et dit : "Assied-toi".

Il se retourne en affichant un air sérieux, ne montrant pas la moindre émotion, ni tristesse, et pourtant il l'était, ni colère, et là, sur le coup, je vous rassure, il ne l'était pas, ou du moins, il ne l'était plus. Il s'assit derrière son bureau, ferme ses yeux, inspire un bon coup comme pour se donner du courage, rouvre ses yeux et dit :
"Je...je voudrais savoir ce qui t'a pris et ne me dis que c'est par rapport à Mei".

Il laisse un temps de pause pour peser ses mots, ne sachant par quoi commencer.


"Est-ce que...est-ce que c'est parce que je ne suis pas ton vrai père?"


Sora appréhende sa réponse, tellement qu'il ne pouvait s'empêcher d'agiter ses doigts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 4 Déc 2014 - 20:47

Anarkia s'assit, il avait l'air de savoir ce qu'il allait dire. Il posa le rapport sur le bureau de son père, même si ça n'avait rien à voir avec la conversation, il avait eût pour mission de le lui donner, alors il la remplissait pour éviter d'avoir aussi des problèmes avec son grand-oncle. Même s'il s'attendait à ce que venait de dire Sora, il ne pût s'empêcher d'être gêné.

"ça n'a rien à voir ! ça aurait pût être quelqu'un d'autre, je l'aurais fait. Il y a des moments comme ça où mes ténèbres remontent à la surface et je ne suis plus maître de moi-même. Maman ne t'en as pas parlé ? C'est un peu pour ça que j'ai été envoyé che les démons, mais ça n'a servit à rien, je ne sais toujours pas me contrôler"

Anarkia avait l'air sûr de lui, mais en même temps, avait l'air angoissé. Il était aussi surprit que Kairi ne lui ait rien dit. Est-ce que c'était pour éviter de lui faire de la peine ou parce qu'elle croyait qu'à force ce petit défaut passerait ? En tout cas, la fois où il avait faillit tuer sa mère parce que ses ténèbres étaient remontées à la surface, il s'en souvenait très bien, c'était d'ailleurs pour cette raison que Kairi avait deamndé à Karah de les garder et de faire ses mains, car lorsqu'il était comme ça, elle était incapable de le raisonner, ni de lui faire du mal, alors dans ces cas-la, elle aimait quand Karah était à ses côtés.

"Papa, il faut trouver une solution pour que je ne fasse plus de mal à ma famille ! Il me faudrait un bon coup sur la tête pour que j'oublie ce côté maléfique, que j'aille voir un enchanteur pour entraver ce pouvoir ou bien que je m'exile ou que vous me renvoyez chez les démons, mais ce qui est sûr, c'est que tant que je serais comme ça, je resterais une menace, de plus, j'ai appris à tuer et à me défendre. Je... Je suis désolé mais... Pour Mélina une aventure commence et pour moi, elle s'achève. Je crois que j'ai tout dit, il vaut mieux que je parte"

En réalisant qu'il avait dépassé les bornes, il se faisait lui-même sa propre sentance en ayant l'air d'afficher aucunes émotions sur son visage, son père le connaissant bien, il savait très bien que ce regard sans expressions voulait dire qu'il était triste. Ce gamin était bien mâture pour son âge, beaucoup plus que sa sœur et puis, il avait aussi très vite qu'il commençait à poser de plus en plus de problèmes, alors ne voulant pas leur faire de mal, il préférait les éviter. Il se leva et tourna les talons, ayant l'air de vouloir s'en aller, car il n'avait plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 4 Déc 2014 - 22:42

Sora écoute les paroles de Anarkia qui lui explique la vraie raison de tout et il fut surpris par ce qu'il apprenait car en effet, Kairi ne lui en avait pas parler, il allait devoir avoir une petite explication avec elle du coup. Bon, sans, il sentait que sa journée n'était pas du tout finit. Bref, pourtant, bizarrement, pendant toutes ces années qu'il avait passé avec Anarkia, il n'a jamais montré qu'il était une quelconque menace. Eu contraire, il a toujours été un garçon adorable. Après, est-ce que c'est parce que Démoniaque et une grande partie des ténèbres des mondes étaient enfermés et que c'était le retour du démon et des démons qui ont fait que Anarkia était comme ça? C'était possible, mais en tout cas, Sora ne comptait quand même pas l'abandonner.

"Calme-toi, Anarkia, il n'a jamais été question que tu partes. Je commence un peu à mieux comprendre ce qu'il se passe et j'espère pouvoir cette fois t'aider...Enfin, pas personnellement, mais je sais qui pourra t'aider".


Il soupire, se relève d'un air lasse, met ses mains derrière son dos et s'approche à nouveau de la fenêtre.


"Tu sais Anarkia? Les ténèbres ne sont ni bonnes, ni mauvaises en réalité. C'est la façon dont on l'utilise qui peut s'avérer mauvaise, c'est comme tout. Mais si tu te persuades que les ténèbres sont mauvaises et qu'elles peuvent te rendre mauvais, que tu as peur, les ténèbres peuvent utiliser ces sentiments négatifs pour te rendre vraiment mauvais, si ce n'est pas de la peur qu'elle se nourrit, elle peut aussi se nourrir de la haine et de la soif de pouvoir pour le même but. Les ténèbres ne sont pas si différents des autres pouvoirs, elle implique une certaine maîtrise de soi. Tout ça pour te dire que les ténèbres peuvent être aussi utiliser pour faire le bien".


Il se retourne pour le regarder et dit :
"Riku y est parvenu. Bien sûr, ça été très dure. Il a d'abord succombé au ténèbres plusieurs fois à cause de la jalousie qu'il avait eu quand j'ai rencontré Donald et Dingo, puis par désir d'être plus fort que moi, puis par la peur des ténèbres eux-même, il a même tenté plusieurs fois de me tuer à son plus grand regret. Mais il a finit par réussir à contrôler ses ténèbres pour les utiliser à faire le bien. Je suis certain que tu en es capable toi aussi, mais tu ne dois pas douter de toi".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Ven 5 Déc 2014 - 1:05

Anarkia était vraiment prêt à partir, lorsque son père lui dit de se calmer et qu'il n'était pas question qu'il parte, ce qui le surprit et le fit se retourner. Ce qu'il dit par la suite en parlant des ténèbres était vrai. Il en avait peur et elles savaient très bien comment se servir de sa peur pour en faire quelqu'un de mauvais. Alors comment faire pour bien s'en servir ? Sora se retourna pour lui parler de tonton Riku. Il était vrai qu'il avait su comment utiliser les ténèbres, mais lui, il ne le savait pas. Bien que son père lui disait de ne pas douter et qu'il allait réussir à les maîtriser, il ne s'en sentait pas capable.

"Peut-être que tu as raison papa, mais je fais comment pour m'en servir bien de mes ténèbres ? Riku il saurait comment m'apprendre où s'est plus technique que ça et il n'a pas les connaissances pour ?"

Il voulu poser d'autres questions, mais soudain, de son ombre, jaillirent deux sans-coeurs qui se mirent à danser joyeusement autours de lui, ce qui le fit se paralyser sur place. Il était tellement paniqué de voir que c'était lui qui les avaient fait apparaître que ses jambes le lâchèrent et le firent tomber sur les genoux. Ne sachant pas quoi faire, il se mit à couvert en mettant ses mains au-dessus de sa tête, comme s'il avait peur que quelque chose lui tombe dessus.

"A... Allez-vous-en !!!"

L'un des sans-coeurs s'était amusé à grimper jusqu'à ses cheveux pour tirer ses cheveux tandis que l'autre avait grimpé sur son épaule en se laisant glisser, s'amusant ainsi très bien avec le jeune homme. Ils auraient pût s'en prendre à Sora ou à Anarkia, mais ne le firent pas, car inconsciemment, il leur avait demandé de ne pas toucher à son père et puisqu'encore une fois, c'était inconsciemment qu'il les avait invoqué, ils ne pouvaient pas lui faire du mal. Ce ne fût que lorsqu'il leur dit de partir qu'ils s'en allèrent.


"Je... J'en peux plus ! Papa, ils me harcèlent dès qu'ils le peuvent, dès qu'ils sentent que je n'ai pas assez de force pour les empêcher de venir ! Je... J'ai vraiment peur ! Très, très, très peur ! Comment je peux maîtriser ma peur ? Comment je peux me maîtriser ? Il faut vraiment que je sache ! Oh et ne blâme pas maman s'il te plait, ce n'est pas de sa faute, elle était tellement bouleversée, ils n'ont rien pût faire pour moi, c'est pour ça qu'ils m'ont redonné, c'était soit se taire ou soit mourir, le choix il était vite fait..."

Pour ce qui était des sans-coeurs, il ne pouvait rien faire pour faire disparaître ce pouvoir, car il en avait hérité puisque son père était capable de le faire. Cependant, il pouvait toujours apprendre à les maîtriser, tout comme ses ténèbres. Le pauvre Anarkia, il semblait être totalement tétanisé et pourtant, on pouvait voir dans son regard qu'il avait terriblement envie de dépasser cette peur insolite pour ne plus avoir ce genre de problèmes. Ensuite, il avait fait une petite parenthèse sur le fait que Kairi n'avait rien dit. Il était encore petit à cette époque, mais il avait comprit que si ma mère pleurait autant, c'était pour une bonne raison, d'ailleurs elle lui avait expliqué plus tard ce qu'il lui arrivait, ce qui avait commencé à le troubler et à faire se manifester les ténèbres en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Ven 5 Déc 2014 - 7:39

Suite aux questions de Anarkia, Sora répond : "Justement, c'est là où je voulais en venir, je pense que Riku est la meilleure personne pour t'aider. Il est l'une des rares personnes que je connaisse qui est parvenu à maîtriser ses ténèbres pour les utiliser à faire le bien".

Soudain, des sans-coeurs surgissent et, par réflex, Sora fait apparaître sa keyblade, prêt à se battre. Mais il fut surpris de voir qu'ils ne l'attaquaient pas et tournaient autour de Anarkia. Il allait quand même les affronter quand Anarkia leur demande de partir et qu'ils le font. Suite aux doutes de Anarkia et de toutes ces questions, Sora S'approche de lui et pose ses mains sur ses épaules en disant :
"Anarkia, tu ne te rends pas compte de ce que tu viens de faire? Tu les a fait partir sans te battre, ça prouve que tu peux maîtriser tes ténèbres, mais tu n'en as pas conscience. Ne t'en fais pour ta mère je suis juste un peu vexé de ne pas avoir mis dans la confidence, mais c'est tout. Mais tu me connais? Je ne reste jamais longtemps fâché. Anarkia, moi aussi j'avais peur des ténèbres, mais il ne faut pas. Quand j'ai finit à un moment par perdre mon coeur et suis devenu un sans-coeur, j'ai découvert une chose dans les ténèbres et j'espère que ce que je vais te dire t'aidera à avoir moins peur. Même quand un coeur sombre dans les ténèbres, il y a une lumière qui ne s'éteint jamais, jamais. Pense à ça quand ta peur des ténèbres surgit et je suis certain que tu te sentira mieux. Sache que j'ai confiance en toi, alors fais de même".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 6 Déc 2014 - 13:28

S'il devait aller voir Riku, il le ferrait, car il avait vraiment besoin que quelqu'un l'aide. Il avait de la chance d'avoir un père compréhensif, de plus, il avait confiance en lui, même après ce qu'il lui avait fait, ce qui faillit le faire pleureur, tellement il était heureux. Soudainement, son corps se mit à devenir tout noir, ce qui commença à le faire paniquer. Ce petit disfonctionnement dont il faisait preuve devenait de plus en plus impressionnant au fils des jours et aujourd'hui, il prenait des proportions énormes. Anarkia commençait à paniquer, il avait même l'air de suffoquer, il avait l'impression que es ténèbres l'engloutissaient. En regardant son père, il avait le sentiment de voir en gris noir et blanc, de plus, il n'entendait plus le son de la voix de son père, ce qui le faisait paniquer de plus en plus. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Il ne comprenait rien.

*La... lumière... qui ne s'éteint jamais... La lumière qui... ne s'éteint jamais... Rin ??!!*

Se sentant de plus en plus sombrer dans les ténèbres, il se mit à se souvenir de ce que lui avait dit son père. En pensant à ces paroles, il senti comme une douce chaleur l'envahir, c'était beaucoup plus agréable que celles des ténèbres qui l'oppressait et lui faisait mal. Dans son subconscient, il y eût une image qui apparut, celle de la fille de Natsumi et Riku. Il leva alors sa main pour toucher la sienne, puis sans s'y attendre, il se fit tirer vers le haut. Sora, quant à lui, pouvait voir al lumière noire devenir de plus en plus sombre, puis sans qu'il ne s'y attende, elle devint d'une blancheur éclatante. Puis lorsqu'elle eût disparut, il pût revoir son fils en entier et qui avait l'air d'être un peu secoué, mais qui souriait.

"Tu as raison papa, en nous, il y a toujours une lumière qui est là et qui peut nous sauver à tout instant. Je... j'ai eus l'impression d'être sauvé par un ange... Je... Je pense qu'en effet, j'aurais moins peur si je vais chez tonton Riku pour apprendre à maîtriser mes ténèbres. Désolé si je t'ai fais peur"

Oh le sale roublard ! S'il voulait aller chez Riku, c'était bien évidemment pour s'entrainer à maîtriser ses ténèbres, mais également pour voir sa fille Rin, dont tous les deux avaient des sentiments l'un pour l'autre, bien que ce n'était pas bien puisqu'ils étaient cousin et cousine, mais ça, ce n'était qu'un détail dont ils semblaient s'en foutre royalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 6 Déc 2014 - 15:09

Sora recule brusquement sur le coup de la surprise en voyant Anarkia  commençait par être envahir par les ténèbres et paniqua un peu de peur de le perdre, il cri alors : "Anarkia, non!"

Il se sentait impuissant car il ne savait pas quoi faire pour l'aider. Malheureusement, contrairement à son frère et à sa soeur, il n'était pas un gardien, du coup, il n'avait pas le pouvoir de ramener un coeur à la lumière. Il essaie donc de lui parler en espérant qu'il l'entende pour l'aider.


"Pense à cette lumière! Pense à quelqu'un à qui tu tiens et les ténèbres disparaîtront!"


Quelques minutes après, les ténèbres qui envahissaient Anarkia se transforment en lumière et il redevient normal. Sora lâche alors un soupire de soulagement. Il se rapproche alors et prend Anarkia dans ses bras.


"Anarkia, j'ai cru que j'allais te perdre".


Pauvre Sora, c'était vraiment une journée pleine d'émotions aujourd'hui. Quand il lui explique ce qu'il s'est passé, Sora le lâche un peu pour le regarder et sourit en lui ébouriffant un peu les cheveux avec sa main en disant :
"Je sais ce que c'est, tu ne peux pas savoir à quel point. Pense à ça à chaque fois que tes ténèbres se manifestent sans que tu le veuilles à présent".

Il se rassit derrière son bureau en disant :
"Tu n'as pas à t'excuser, ce n'est pas de ta faute. Je préfère que tu restes ici pour continuer à participer aux cours, n'oublies pas que tu es élève ici. Je demanderais à Riku à venir pour qu'il te donne des cours particuliers pour qu'il t'apprenne à utiliser tes ténèbres. Tu devrais aller te reposer maintenant, vas dans ta chambre".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 6 Déc 2014 - 22:03

Anarkia était content que cette histoire se termine bien, par contre, il n'était pas contre d'aller dans sa chambre pour se reposer, il commençait à être exténuer à force de vivre autant d'aventures et d'émotions. Cela lui avait quand même fait du bien de sentir son père prêt de lui ainsi que son amour. Il sourit, puis se releva, mais ne parti pas tout de suite.

- Papa, je suis d'accord avec toi, mais est-ce que je pourrais sortir de temps en temps pour voir "ma lumière" ? Si elle m'aime plus je ferais comment pour ne pas sombrer dans l'obscurité ? Me reposer va être dur, va falloir que j'explique à ta fille que partir avec elle en mission c'est foutu. Regarde sur ton bureau, je t'ai posé dessus le rapport de Ryo.

Il soupira en se grattant l'arrière de la tête avec un air ennuyé, puis après avoir pointé le bureau et avoir entendu les réponses à ses questions, il sorti du bureau en oubliant de fermer la porte. En le voyant sortir du bureau, Mélina se leva d'un bond en rangeant son appareil téléphonique dans sa poche.

"Tient tu t'en es sorti vivant ? Comment ça c'est passé ?"

- C'était... animé...

"Comment ça "animé" ? Va-y raconte !"

- Mes ténèbres sont revenues et on fait des siennes

"Anarkia tu exagères ! Tu avais promit que ça ne recommencerais plus !"

- J'y peux rien moi si elles sont revenues ! Et pis c'est pas grave, parce que je vais aller m'entrainer avec tonton Riku !

"M'ouais t'es content parce que tu vas pouvoir aller voir Rin !"

- N'importe quoi ! Et.. Oh bah voilà fallait pas me chercher !

"Ihhhhhhhhhhhh Anarkia fait tout de suite disparaître ces choses !!!!!!"

Mélina ne croyait pas qu'Anarkia soit satisfait juste parce qu'il allait s'entrainer, non c'était pour une autre raison et elle en était bien consciente, on ne la lui fait pas à elle ! Anarkia, lui étant un peu énervé qu'elle se moque de lui, avait libéré une fois de plus ses ténèbres, il ne l'avait pas fait exprès, mais d'un autre côté, cela l'arrangeait bien que les deux sans-coeurs de out à l'heure soient revenus pour aller embêter sa sœur. En les voyant sur elle, la jeune fille cria de terreur, puis tenta de s'en débarrasser. Au final, elle réussi à s'en débarrasser et les deux sans-coeurs allèrent se réfugier derrière les jambes d'Anarkia tandis que Mélina avait reculer de plusieurs pas en ayant fait apparaître sa Keyblade.

- Avant j'en avais peur, maintenant que je sais que je ne dois pas en avoir peur, je commence à bien les aimer, si ce sont les miens, ils ne sont donc pas sensés être mauvais !

"Je m'en fou ! Ote-toi de là que je les expédie illico-presto d'où ils sortent !"

- Mais voyons Mélina tu n'as pas de cœur ? Ce sont mes serviteurs ! Enfin je crois, sinon il y aurait longtemps qu'ils nous auraient dévoré ! Il faut que je leur trouve un nom !

"Comme Loo et ser ? Destru et ction ? Cala et mité ?"

- Oh ça va arrête j'ai compris ! Un ça sera Citrine et l'autre Corneille ! Maintenant que je vous ais baptisé cassez-vous et ne revenez pas tant que je ne vous auraient pas appelé !

"Où tu vas ?"

- Dans ma chambre ! Je vais me reposer, tu m'as trop soulé !

"Et tu vas en sortir quand ? Hey Anarkia je te parle !"

Anarkia n'aimait pas trop les noms que Mélina proposait, il en trouva donc dès qu'il trouvait assez cool pour deux monstres, puis leur donna un nouvel ordre et réussi à les faire disparaitre, ce qui le surprit et lui fit plaisir, car il venait de comprendre que ce que lui avait dit son père était véridique. Ceci étant fait, il s'en alla en direction de sa chambre tandis que Mélina faisait disparaitre son arme en étant surprise de le voir partir. Se demandant en quoi elle l'avait vu soulé, elle pût le voir s'en aller. Ce n'était qu'un prétexte parmi ant d'autre qu'il lui avait donné avant de la laisser plantée vers le bureau de Sora, qui avait pût tout entendre de leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 6 Déc 2014 - 23:38

Suite aux questions de Anarkia, Sora affiche un air dépité et répond juste : "Si tu parles de celle à qui je pense, je te rappelle qu'elle est élève ici, elle s'absente juste pour voir ses parents des fois ou aller en mission, mais reviens toujours. Hmmm, j'espère que Mélina fera bien ce que je lui demande, parce que rater tout le temps ses cours, ça risque d'être chaud après pour passer l'examen pour elle. Sinon, si elle ne t'aime plus, ne t'en fais pas, tu auras toujours une lumière en toi qui ne s'éteindra jamais".

Anarkia finit par sortir en lui disant qu'il a posé le rapport de Ryô, Sora soupire alors en se disant que plus ses enfants grandissaient, plus ils commençaient à lui causer des soucis. Heureusement qu'il n'était pas trop vieux encore, sinon, s'il avait l'âge de maître Yensid, il serait crevé depuis longtemps, il prend le papier et se met à le lire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 7 Déc 2014 - 2:10

Mélina fini par sortir de sa torpeur, puis cligna des yeux plusieurs fois. Son petit frère avait osé lui faire ce sale coup et il allait le regretter ! Une petite veine d'énervement se mit à grossir sur sa tempe. puis elle s'en alla en ayant les mains serrées pour former un poing. C'éait sûr, dès qu'elle le reverrait, elle le cognerait bien comme il le faut comme elle avait l'habitude de le faire lorsqu'il l'énervait un peu trop. En avançant, elle se rendit compte que quelque chose lui manquait, alors elle retourna en arrière et se permit d'entrer dans le bureau de son père en toquant avant de pénétrer dans la pièce.

"Désolée de te déranger, mais j'ai oublié de te demander quelque chose. Si tu vois maman, tu peux lui demander de me rendre mon pinceau s'il te plait ? Parce que sans lui, je ne suis pas complète, pis j'en ais aussi besoin si tu veux me revoir en vie !"

En lui disant ces paroles, elle lui fit un grand sourire, espérant qu'il serait d'accord d'accepter sa nouvelle requête. Pendant ce temps, Anarkia marchait dans les couloirs pour se rendre à l'étage où se trouvait sa chambre. En se remémorant ce qu'il c'était passé, il avait l'impression que son père n'avait pas très bien comprit à qui il faisait allusion, à moins qu'il se trompait. Est-ce que Rin était aussi élève ici ? Il n'avait encore jamais eût l'occasion de la voir. Sora s'inquiétait pour la réussite de l'examen de Mélina, ce qui n'était pas son cas, il s'inquiétait pour le sien, car il n'était pas si doué qu'elle. Il avait beau étudier plus qu'elle, il n'avait pas son niveau, ce qui était assez rageant, mais en même temps, il comprenait pourquoi elel séchait la plupart des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 7 Déc 2014 - 10:44

Sora était en train de lire quand Mélina entre dans la pièce pour lui demander de parler à sa mère pour qu'elle lui rende son pinceau. Sora soupire alors de fatigue en rangeant le rapport dans un dossier en constatant que sa journée n'était pas finit. Il se relève de sa chaise et sort du bureau en disant : "Suis-moi".

Il va dans leurs appartements privés où était Kairi qui semblait aller mieux que la dernière fois qu'il l'avait vu. À savoir qu'elle était en larme et très inquiète et en colère en ayant appris que Maléfique avait kidnappé Anarkia. Il ne lui avait rien dit de ce que Anarkia avait tenté de faire et il espérait que ni Mélina, ni Karah ne lui en avaient parlé. Il reste quand même un peu tendu après la cachotterie qu'il lui avait faite et qu'il avait appris.


"Salut, Kairi. Tu peux rendre son pinceau à notre fille? Elle va partir voyager pendant un temps, mais ne t'en fais pas, on s'est arrangé pour qu'elle revienne entre deux mondes qu'elle visite à chaque fois pour participer aux cours et nous donne de ses nouvelles".


Puis, il ne put se retenir de la regarder d'un air aiguë et de lui poser une question qui lui brûlait les lèvres.


"T'as rien à me dire par hasard au sujet de Anarkia et que tu as omis de le faire?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 7 Déc 2014 - 14:34

Mélina hocha la tête en lui faisant un petit sourire, puis le suivit en ne disant rien, préférant se taire, cela valait mieux pour elle. Lorsqu'ils arrivèrent dans leurs appartements privés, ils trouvèrent Kairi en meilleur état puisqu'elle était en train de s'amuser avec le pinceau magique de sa fille. Bah quoi ? Il y a pas que les gamins qui ont le droit de s'amuser ! Lorsqu'elle vit sa fille et son mari, elle arrêta en riant légèrement, se sentant un peu idiote, mais bon comme on dit, le ridicule ne tue pas. En entendant les dires de Sora concernant sa fille, Kairi eût l'air surprise et un peu choquée, car elle n'avait pas l'air de comprendre pourquoi il lui permettait de sortir.

- Ce n'est pas la première fois qu'elle fait des bêtises et tu l'encourage en lui permettant de visiter des mondes ? Sora ce n'est pas comme ça que notre fille deviendra quelqu'un de bien !"

Mélina lui lança un regard suppliant, sa mère la scruta quelques minutes, puis fit non avec sa tête, ce qui dépita la jeune fille. Par la suite, Sora parla d'un sujet des plus délicats, ce qui redonna espoir à la gamine, peut-être qu'avec un peu de chance, elle pourrait jouer sur ce petit problème et en profiter pour obtenir une autorisation. Kairi eût l'air gênée en entendant la question de son époux. Comment lui dire ? Elle n'avait pas envie d'en parler, mais si ce secret était tut, c'était elle qui se damnait, mais si elle parlait, c'était elle qui se condamnait... Soit mieux valait en parler pour que le malentendu disparaisse.

- Que ne t'aurais-je pas dis à son sujet ? Qu'il...

"Que les ténèbres sont encore en lui. Oui maman c'est de ça qu'il veut parler papa ! Avant il a fait surgir des sans-coeurs, je crois que c'est plus grave qu'une fugue et que je mérite pas ma punition !"

- Mélina ce n'est pas bien d'en profiter ! Oui en effet, j'ai omis de t'en parler parce que... Je ne voulais pas te faire de la peine et puis, je croyais qu'elles finiraient par disparaître, je ne pensais pas qu'elles feraient à nouveau leur apparition. Tu sais, c'était très dur de t'en parler, je ne voulais pas que tu sois déçu comme moi je l'étais. J'ai beaucoup souffert en le voyant partir et savoir qu'ils n'avaient pût casser que le lien qui nous unissaient, Elios et moi, et qu'ils n'avaient pas pût faire plus, je m'en voulais terriblement. Il n'y a que Mélina qui était au courant et Ryo, parce que c'était trop lourd à porter et puis, je ne voulais pas t'inquiéter, surtout depuis le jour où il a tenté de me tuer à cause des ténèbres qui avaient prit le dessus sur lui.

"Faut pas trop dramatiser non plus maman ! Même si les ténèbres sont en lui, il reste un sale mioche stupide et chiant, c'est mon frère quoi ! Il reste tel quel !"

- Toi tu as trop trainé avec Natsumi, arrête d'être aussi pragmatique ! De plus, c'est très grave, s'il n'apprend pas à maîtriser ses ténèbres, il pourrait tuer n'importe qui à tout moment, c'est pour ça que j'ai dit à Karah d'être un peu dur avec les enfants, mais je crois qu'elle prend son travail trop à cœur, il faudra que je lui dise deux-trois mots à l'occasion

"C'est déjà fait maman ! Papa il s'en est déjà chargé ! Pour l'entrainement aussi c'est fait. Il va pouvoir s'entrainer et voir sa petite-copine, il est donc en total délire, il plane de bonheur, bientôt il va avoir des ailes et il pourra s'envoler où il voudra !"

- Oh et bien, il serait temps que je me mette à la page, j'ai l'impression d'avoir raté pleins de choses aujourd'hui ! Par contre, je ne suis pas certaine qu'entre cousin et cousine cela soit une bonne idée qu'il y ait de l'amour, mais bon je ne peux pas l'en empêcher

Kairi commençait à être agacée par le comportement de sa fille, elle trouvait qu'elle filait du mauvais coton et il fallait que ça cesse. Bon maintenant qu'elle avait parlé des ténèbres de son frère, il fallait qu'elle en parle. En parlant d'Anarkia, elle avait l'air terriblement peinée de devoir apprendre à son mari ce qui arrivait à son fils, mais aussi de savoir que ce dernier était en train de sombrer petit à petit dans les ténèbres. Elle fût surprise d'entendre les paroles de Mélina, la trouvant un peu dure avec Anarkia, mais bon après tout, entre frère et sœur, c'était normal qu'il y ait ce genre de paroles, peut-être cela voulait-il même dire qu'elle l'aimait tout simplement et qu'elle se moquait royalement qu'il sombre dans les ténèbres ou peu-être étais-ce une autre façon de dire tout simplement que ce n'était qu'un petit frère t elel en avait marre de lui, après tout, va savoir ce qui peut se passer dans la tête d'une jeune fille, mais tut de même, Kairi pensait qu'elle devrait peut-être arrêter de voir aussi souvent Natsumi, ses méthodes radicales ne faisaient pas bon ménages dans l'esprit de sa fille. Elle était un peu frustrée d'être en retard sur ce qu'il ce passait à propos de son fils, mais au moins, elle savait qu'il s'en sortirait si Riku se portait volontaire pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 7 Déc 2014 - 15:09

Sora croise les bras et fait la moue au fur et à mesure qu'elle paraît, se sentant de plus en plus vexé qu'elle ne lui ait pas fait plus confiance. Et puis, elle trouvait ridicule cette histoire de cousin, car lui, il ne voyait pas le problème. Il voulut dire plusieurs fois sa façon de pensée, mais n'a pas pas pu car Mélina se mêle à la discussion qui s'enchaîne vite. Il se met alors à la fin par crier : "C'est bon?! Je peux en placer une un peu?! Bon! De un, j'ai autorisé Mélina à partir parce qu'elle se sent pas bien en ce moment, elle se sent rejeté chez nous! Alors j'ai accepté qu'elle parte pendant un temps pour qu'elle se détende! Mélina! C'est pas la peine de jouer le serpent et de faire oublier tes bêtises en parlant de celles de Anarkia, surtout que sur le coup, ce n'est pas sa faute. Kairi, rend son pinceau à ta fille sans faire d'histoire, surtout que d'après ce que j'ai entendu dire, t'a été complice de sa fugue vu que tu lui as filé un de tes anciens vêtements avant qu'elle parte, t'as rien fait pour la retenir! Alors t'es mal placée pour me faire la morale au sujet de "l'encourager"! De 2, là, sur le coup, je suis pas déçu du fait que Anarkia ait des ténèbres présent en lui qu'il n'arrive pas à contrôlé, après tout, Riku aussi a eu le même problème, là, je suis déçu que toi, Mélina et Ryô ne m'avaient rien dit et d'avoir été mis à l'écart! J'en ai marre d'être la dernière roue du carrosse! D'être toujours le dernier à être mis au courant des choses importantes! De 3, en effet, quand Anarkia m'a parlé de son problème et que j'ai vu Karah maltraiter nos enfants une fois de trop, j'ai pris les mesures nécessaires et j'aurais pu aider Anarkia plus tôt si vous m'avez dis la vérité dès le début! Vous n'avez pas eu confiance en moi! Je sers à quoi au final dans cette famille?! Anarkia a beau ne pas être mon fils biologique, c'est pas une raison pour me cacher des choses importantes le concernant! Comment je suis sensé l'aider alors dans ce cas-là?! Merde alors!"

Il sort alors de la pièce en claquant la porte, faisant trembler les mûrs. Dans les couloirs, il croise Ryô qui voulait lui demander s'il avait bien lu son rapport, ne le laissant rien dire, il lui donne un bon coup de poing à la figure qui le fait tomber à la renverse et il cri :
"Toi! Me parle pas!"

Il s'en va ensuite s'enfermer à clef dans son bureau, laissant un Ryô incrédule car il n'a rien compris à ce qu'il vient de se passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 7 Déc 2014 - 23:39

Sora péta son câble, puis parti. Wow et bah dis donc, quand il était énervé, ce n'était pas beau à voir ! Kairi rendit son pinceau à sa fille en soupirant, tandis que cette dernière avait des yeux ronds comme des soucoupes.

"Euh... Maman... Je crois que... Que tu devrais aller t'excuser !"

- Je... Je ne sais pas... Il a changé depuis que je le connais, il n'est plus le même homme, avant, je suis persuadée qu'il ne m'aurait pas crié dessus et qu'il aurait prit le temps de m'expliquer ce qu'il ressent, oh comme j'aimerais que tout soit comme avant ! Mélina, écoute je vais t'apprendre une chanson

"Oh chouette ! Va-y je t'écoute !"

https://www.youtube.com/watch?v=EOuxfddL_KM

Mélina était contente, ce qui n'était pas le cas de sa mère qui la regardait avec un regard triste. Elle se mit alors à chanter, puis lorsqu'elle eût terminé, Mélina la chanta à son tour en ayant l'air de ressentir dans son cœur tout ce que ressentait sa mère en ce moment même. C'était un sentiment horrible et elle espérait ne jamais le ressentir à son tour. Lorsqu'elle l'eût bien assimilé, elle scruta sa mère avec un faible sourire.


"Maman, faut pas te laisser abattre ! Tu as plus d'une corde à ton arc ! Il ne reste jamais fâché longtemps, je le connais, tout s'arrangera ! Bon allez moi aussi je vais t'en apprendre une beaucoup plus gaie ! Ihih !"

https://www.youtube.com/watch?v=ddMhMdwxwq8

Mélina chantait cette chanson avec un grand sourire aux lèvres. En la voyant chanter avec autant d'entrain, sa mère se mit à se demander s'il y avait quelque chose qui pouvait la faire pleurer. Lorsqu'elle eût terminé, Kairi ria très légèrement et l'applaudit.


- C'était très bien ma fille ! Où vas-tu chercher toutes ces chansons que tu me chantes ?

"Sur Youtube maman ! C'est un super site de musique où je peux aller avec mon téléphone portable !"

- Oh je ne sais pas de quoi tu me parles, de plus, je n'ai jamais rien compris à tout ce qui est électronique, mais si ça te convient et t'inspire c'est ce qui importe le plus !

Mélina sourit, puis sursauta en voyant son papy arriver en ayant un énorme bleu à la figure. Kairi se demandant ce qu'il lui était arrivé, lui fit un sort de soin, ce qui lui permit d'avoir beaucoup moins mal et d'être beaucoup moins amoché, ce qui soulagea les deux filles.


"Papy ! Papy ! Il t'es arrivé quoi ? Tu t'es battu avec un ours des montagnes ?"

- Mélina ne raconte pas de bêtises, il n'y a pas d'ours ici !

- Eheheh et bien tu en as de l'imagination toi ! Tout va bien, je me suis juste prit une porte. Sora avait l'air de mauvais poil, je pense que vous lui avez dit pour Anarkia... Et bien, je pense que je serais mort le jour où il ressortira de son bureau ![/color]

Ryo n'avait pas pût s'empêcher de rire en ébouriffant les cheveux de la jeune fille. Sa petite remarque l'avait amusé, car après la réaction de Sora, cette image lui convenait bien, mais en voyant comment réagissait sa mère, il préférait ne pas insister et préféra déformer la vérité et la modifia pour dédramatisé les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 8 Déc 2014 - 7:14

Sora était toujours à son bureau, il avait essayé de contacter Riku, histoire de penser à autre chose, seulement voilà, ce dernier n'était pas joignable car en mission. Ok, super, il va dire quoi à Anarkia en attendant? Le pauvre va être stressé pendant tout ce temps. Puis, il eut une idée. Il sort d'une cachette connu de lui seul l'ordinateur du roi que la reine Minnie lui avait passé au cas où il en aurait besoin et qu'il puisse l'utiliser sans avoir à aller dans la Ville Disney. Il le déplie et l'allume. Il voit alors Sora-D, Riku-J et Kari-C jouer gaiement, comme lui-même, Kairi et Riku le faisaient à leur âge. Il enviait un peu son double car lui, ne pouvant pas vieillir, il ne voyait pas le temps passer et avait du coup tout le temps pour profiter de sa jeunesse, surtout que dans les mondes digitales, c'était plutôt tranquille si on oublie les bugs qui apparaissent parfois et qu'il doit combattre. Riku-J remarque qu'il était connecté et c'était rapproché de l'interface qui les projetait, suivit par Sora-D et Kairi-C.

"Salut, Sora, un soucis?"


"Bon sang! Mais que tu as mauvaise mine! Je serais comme ça quand je serais vieux?"


Sora affiche un air dépité suite au commentaire de Sora-D et répond :
"Tu sais bien tout comme moi que tu ne vieilliras jamais".

"Ha oui, c'est vrai! Héhé!"


"Sora-D, ton commentaire est très déplacé, il doit se sentir mal le pauvre, regarde comme il est triste".


En effet, en repensant à ce qu'il s'est passé, Sora avait finit par montrer un air triste.


"Ce n'est rien et ce n'est pas à cause de ça. Bref, Riku-J, c'est toi que je voulais voir. Les ténèbres en Anarkia sont revenus, il ne les contrôle pas, ce qui l'effraie et plus il a peur, plus les ténèbres en lui font surface au point de pouvoirs prendre des proportions considérables. Je lui ai donné un conseil pour l'aider à maintenir ses ténèbres, mais il voudrait pouvoir les contrôler et je pense que c'est la meilleur solution, surtout si ça le rassure. J'ai demandé au vrai Riku, mais il n'est pas joignable en ce moment".


"Je vois, il n'y a pas de soucis, je vais me matérialiser dans le monde réel de suite".


Riku-J disparaît alors. Sora salue les deux autres doubles digitales et éteint l'ordi.




Sora se rassis à son bureau en prenant une photo dessus, c'était sa photo de la petite famille qu'il a fondé, enfin, qu'il a cru fonder car plus le temps passe, moins il a l'impression d'en faire partie, et ça l'attriste beaucoup. Il n'arrête pas à repenser aux derniers évènement, des images dans sa tête, des voix qui résonnent.


"...je ne suis pas ton fils, alors tu ferais mieux de partir !"

"Alors Sora, tu n'as rien à dire? Comme tu le vois, ton amour pour lui ne suffit plus, tu ne peux pas lutter contre les liens du sang. Tu n'es rien pour lui".

"Avec lui, tu n'as pas le moindre lien du sang! Et il n'est pas ton père alors pourquoi tu l'appelles "papa" comme s'il l'étais?"

"Ce que tu as oublié c'est.. moi... Et je suis sûre que tu as remarqué une semaine après que j'étais plus là ! Je suis comme invisible à tes yeux, sauf quand il s'agit des punitions!"

"Il n'y a que Mélina qui était au courant et Ryo, parce que c'était trop lourd à porter"


En repensant à tout ça, des larmes commencent à couler des yeux bleus de Sora qui ne savait plus du tout quoi faire à présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mar 9 Déc 2014 - 23:58

Alors qu'il était totalement désespéré, un bruit se fit entendre, puis Sora pût voir la petite minette au poil roux se frotter contre lui en ayant l'air contente de le voir. Où est-ce qu'elle avait encore dormit celle-là ? Yoite, le chat noir de Kairi et éternel compagnon de Mélina se faisait trop vieux, alors avant qu'il ne rende l'âme, ils avaient trouvé un nouveau compagnon pour la jeune fille, sauf que voilà, cette petite minette était fugueuse, comme son amie et il n'était pas rare qu'elle se retrouve à la Contrée du Départ ou à l'Île du Destin. Elle voyageait et ne semblait pas être malheureuse pour autant. Tenshi continuant de se frotter contre le jeune homme, ronronna un peu, comme pour faire comprendre à son maître qu'elle était avec lui dans un moment aussi crucial de sa vie. Pendant ce temps, Anarkia avait tellement réfléchit à tout ce qui venait de ce passer, qu'il avait raté plusieurs endroits où il passait en général pour se rendre dans sa chambre. En faisant tout ces détours, il croisa des jeunes gens étudiants aussi pour passer leurs examens d'élu. Lorsqu'ils le virent passer, l'un d'eux s'approcha.

- Alors fillette t'as pas la forme à ce que je vois ? T'aurais pas envie d'un gros câlin pour soulager tes peines ?

- Hein ? Tu me parlais ? Désolé je n'ais pas tout entendu, mais ce que je sais, c'est que je suis loin d'être une fille et que ce n'est pas parce que j'ai des ennuis qu'il faut se moquer, ce n'est pas le moment !

- ça t'apprendra à l'ignorer ! Iiiiiihhhhhhhh Anarkia c'est quoi ça ????!!!!

- Ce... C'est riiiiiiiiiiieeeeeeeennnnnnnnnn !!!!

Il n'avait pas tout entendu, trop penser dans ses pensées, c'était à peine s'il les avaient remarqués. Ne supportant pas qu'il ignore son camarade, une jeune fille lui avait donné un coup de Keyblade aux fesses. Alors qu'il pensait avoir été clair sur les ordres, les deux sans-coeurs revinrent, ce qui effraya la jeune fille ainsi que les autres élèves. S'en rendant bien compte, il attrapa les sans-coeurs et les cacha sous son haut, puis fila à travers les couloirs aussi vite que s'il avait été poursuivit par des ennemis très dangereux. Il retrouva enfin le chemin qui mena à sa chambre, puis lorsqu'il y fût, il balança les sans-coeurs dans un coin de la pièce, puis s'écroula sur son lit pour pleurer après avoir claqué la porte derrière lui. Le pauvre garçon était tellement désorienté qu'il n'avait plus envie de voir personne. Pendant ce temps, les paroles de Ryo commencèrent à monter au petit cerveau de la princesse de cœur.


- Dit tonton, tu penses vraiment qu'il va s'enfermer éternellement dans son bureau ?

- Pas forcément, des excuses et de la bonne nourriture font souvent sortir un homme de son antre.

- Mais Ryo ! J'ai toujours l'impression d'être la seule à m'excuser !

"Tient il y a du vécu dans l'air, l'histoire se répéterait-elle ?"

- C'est souvent ce que disait ta mère jusqu'au jour où ils ont eût une grosse dispute

"Oh ça devait être épique ! Raconte papy, j'aimerais beaucoup savoir comment mes grands-parents ont fait la paix !"

- Et bien, tout c'est arrangé lorsqu'ils sont mort durant la guerre, les deux sont morts et il n'y eût plus de dispute !

- Ryo !

- Le jour où ils ont arrêté de se disputé à été le jour de la naissance de ta mère. En faites, lorsqu'on est en couple, il n'est pas rare que l'on se dispute, mais c'est bénéfique, je pense qu'il ne te dira pas ouvertement, mais Sora doit être tout aussi malheureux que toi, tu devrais prendre sur toi et aller lui parler. Mélina, j'ai cru comprendre que tu voulais partir, mais est-ce que ça te dirait qu'on se regarde un dernier combat de catch à la tv en buvant des bières ?

[color=darkpink[/color]]"Oh ouiiiiii !!! J'adorerais ! Allez vient papy on y va avant qu'on ne puisse plus le faire !"

Ayant à nouveau son pinceau en main, Mélina avait créé un portail doré qu'elle passa avec son grand-oncle, qu'elle appelait souvent ainsi ou grand-père, ou papy, Ryô lui s'en foutait, tant qu'elle l'appréciait, c'était ce qui comptait le plus, surtout en ce moment difficile que tout le monde passait dans la famille. Kaiir les regardait partir en ayant un air dépité. Franchement, elle espérait qu'il n'était pas sérieux, sinon elle aurait quelques mots à lui dire, déjà qu'elle devait en dire à Karah, puis à Sora, elle ne s'en sortirait plus si elle devait aussi le gronder. Même si elle n'avait pas forcément envie d'aller parler en ce moment à son époux, elle pensait que Ryo n'avait pas entièrement tort et tout en se dirigeant en direction du bureau, elle espérait qu'il n'avait pas dit n'importe quoi et qu'entre eux les choses finiraient par s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 10 Déc 2014 - 8:40

Sora continuait de pleurer, désespéré de tout ça, voulant lui aussi que les choses soient comme avant. Enfin, pas comme avant dans le sens où ils se mettent tout le temps en danger face aux êtres des ténèbres qui voulaient tout le temps les tuer et qu'ils soient tout le temps obligés de sauver leur peau in extremis. Plutôt dans le sens que lui et Kairi soient complices comme avant. Qu'ils se disent tout sans rien se cacher. Pendant plusieurs années, il avait pensé que les épreuves qu'ils ont vécu les avaient rapproché et rendu leur amour plus fort que jamais, mais aujourd'hui, il a l'impression que tout ce qu'ils ont vécu les ont à la place éloigné l'un de l'autre.





Il met à penser à tout ce qu'ils ont vécu, à toute les épreuves qu'ils ont dû traverser pour finir par toujours se retrouver, comprenant de moins en moins la raison pour laquelle Kari ne lui disait plus rien quand elle avait des soucis, que quelque chose la tracassait ou qu'il lui arrivait quelque chose d'important. Même au sujet de leurs enfants elle ne lui disait pratiquement plus rien. Il sait qu'il a été souvent absent à cause de son rôle d'élu de la keyblade, mais est-ce que ça devait tout excuser? Non, il ne le pense pas, car il aime ses enfants et il n'a pas envie qu'ils pensent ensuite qu'il se fiche d'eux, il veut en profiter avant qu'il soit trop tard et ne rien rater les concernant. Kairi dit qu'elle a raté beaucoup de choses aujourd'hui, mais Sora, lui, a l'impression qu'il a raté des chose pendant plusieurs années. Il sort de ses pensée et sèche ses larmes en voyant le chat qui se frottait à lui en miaulant. Il affiche un faible sourire et lui caresse la tête en disant :
"Toi au moins, je sais que ne m'écarte pas comme le reste de ma famille".

Il se redresse en entendant frapper à la porte, il se lève alors et s'approche de la porte au cas où ce serait un élève ou un maître qui veut lui parler, mais ce fut Kairi. Il affiche alors un air sombre et dit :
"Ha...c'est toi. Tu veux quoi? Remuer un peu plus le couteau dans la plaie en me faisant d'autres révélations de choses que tu m'as caché pendant plusieurs années?"

Ok, c'était pas sympas comme accueil, mais il n'avait pas encore digéré ce qu'elle lui avait fait. Pendant ce temps, un bruit se fait entendre dans le placard de Anarkia, il en sort alors Riku qui est écrasé par un tas de vêtements.


"Ouille, j'ai dû faire une erreur de destination".


Il se débarrasse des vêtements et se relève en s'époussetant, puis, il voit Anarkia pleurer, il dit alors :
"Ha! Pas tout à fait, salut mon bonhomme!"

Ça faisait un peu bizarre de la part d'un Riku qui a d'apparence le même âge qu'Anarkia qu'il l'appelle "mon bonhomme" comme un adulte, mais bon, vu qu'en réalité, il était un peu plus vieux que lui, bah, il ne faisait pas attention à ce détail.


"T'as mauvaise mine toi aussi on dirait. Y a eu un mort ou quoi? Bon, je rigole. Je pense savoir ce qui te rend triste vu que je suis déjà passé par là, enfin, le vrai Riku est passé par là plutôt, mais tu m'as compris. Ne t'en fais pas, je suis là pour t'aider. Bon, je sais, tu devais t'attendre au beau, grand et baraqué Riku du monde réel, mais il est injoignable pour le moment alors Sora m'a contacté comme solution de rechange".


Il croise ensuite ses bras en haussant un sourcil en se rendant compte de ce qu'il disait.


"Je suis d'ailleurs sensé le prendre comment d'être juste une solution de rechange?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 10 Déc 2014 - 20:22

Anarkia releva la tête lorsqu'il entendit une voix lui parler. Il pût voir avec stupéfaction que c'était Riku qui était venu en personne. Toutefois, celui-ci avait un petit soucis, il était beaucoup moins impressionnant et grand que celui qu'il connaissait. En scrutant un peu mieux ses habits et en entendant son discourt, il devina de qui il pouvait bien s'agir, c'était Riku-J ! Comment il était au courant ? Et bien, parce que Mélina lui avait dit qu'elle était allée rendre visite aux personnages digitaux peu de temps avant que Démoniaque ne soit enfermé. Ayant du mal à la croire et voulant en avoir le cœur net, il avait fouillé dans toutes les pièces pour savoir où pouvait bien se trouver ce fameux ordinateur. Un jour, en entrant dans le bureau de son père, il l'avait vu faire un geste, comme s'il tenait de cacher son précieux matériel informatique. Ayant apprit à voler, il avait attendu le bon moment pour retourner dans le bureau en déverrouillant la porte comme il avait apprit à le faire. Il avait fouillé à l'endroit où il avait vu son père le ranger, puis après avoir découvert la cachette et l'ordinateur, il avait joué et discuté un long moment avec les copies digitalisées. Il ne s'était pas fait prendre, mais se sentant coupable, il avait avoué trois jours plus tard ce qu'il avait fait et depuis, la cachette avait sûrement dû être changée, mais il avait gardé le secret.

"ça veut peut-être dire que tu es important par hasard ?"

Il sécha ses larmes, puis il se releva pour se mettre en position assise. Les sans-coeurs eurent l'air de s'affoler en voyant ce Riku très proche de leur maître. Anarkia paniqua un peu, puis fit apparaître son épée et les fit disparaître en leur donnant à chacun un coup. Il trembla, puis lâcha son arme de prédilection sur le sol en ayant l'air de ne plus avoir de forces.


"Il n'y a pas encore eût de morts pour le moment, mais ça ne saurait tarder si tu m'empêches de faire n'importe quoi en me disant comment faire ! Je... Je suis un monstre ! Tout le monde à peur de moi à présent et je suis devenu trop dangereux, j'ai d'ailleurs faillis tuer papa aujourd'hui ! Il faut vraiment que tu fasses quelque chose pour moi, même si tu n'es pas l'original, j'ai vraiment beaucoup besoin de ton aide ! Ah et... Papa à caché où l'ordi cette fois-ci ?"

Anarkia avait vraiment l'air désespéré, il fallait donc que la version virtuelle de Riku puisse l'aider, sinon il risquerait de rester enfermé dans sa chambre durant plusieurs mois pour réfléchir et éviter de faire du mal aux autres. Dans sa chambre, il y avait bien sur un lit et une armoire, mais aussi un bureau où dessus était plus entreposé en vrac des partitions de musiques que des fiches de devoirs, de plus, accoudé contre le bureau se trouvait une guitare et un casque de moto, ainsi qu'un sac pour y mettre à l'intérieur ses livres de cours. Il y avait aussi une étagère avec des cadres entourant des photos de personnes qu'il appréciait, mais aussi plusieurs bouquins ainsi qu'une multitudes de cds et une chaine stéréo qui semblait avoir été amortie depuis bien longtemps puisqu'il s'en servait très souvent. Pendant ce temps, Kairi eût l'air choquée en entendant les paroles de Sora, tellement qu'elle mit sa main devant sa bouche pour étouffer un cri.


- Oh Sora !

Ce fût tout ce qu'elle trouva à lui dire, puis elle baissa la tête. Et dire qu'elle venait pour s'excuser, maintenant elle n'en avait plus trop envie. Tout ce qu'elle avait envie à présent, s'était de s'en aller et d'aller pleurer dans un coin en cherchant comment écrire les bons mots pour faire savoir qu'elle voulait divorcer, mais n'étant pas une bonne idée, elle tenta de se ressaisir, puis releva sa tête en le scrutant avec un regard triste.


- Je ne pensais pas remuer le couteau dans la plaie, je tenais simplement à m'excuser, mais à ce que je vois, ce n'est plus la peine ! Je ne sais pas si on t'en a parlé avec Emilie, mais on a caché son fils une ou deux fois à l'île du Destin. Je ne me suis pas alliée aux ténèbres, j'ai simplement aidé Emilie, car elle est mon amie et elle ne voulait que personne ne le sache, de plus, il y peut rien le pauvre si son père est un sale type et... Oh non ! Tenshi tu fais encore des bêtises ! Attend je viens t'aider !

Kairi parlait très sérieusement à Sora, espérant qu'il comprendrait. Bon en même temps, il l'avait un peu cherchée, s'il ne lui avait pas posé la question pour savoir d'autres secrets, elle ne lui aurait sûrement jamais dit et ça aurait été mieux ainsi, mais voilà, ça lui avait échappé. Elle fût coupée par son discourt par la petite minette qui avait poussé un miaulement insistant et assez aigu. Se demandant ce qu'il ce passait, Kairi s'était précipitée vers le bureau et avait pût voir cette imbécile qui était suspendue dans le rideau vers la fenêtre. Elle soupira, se demandant qui avait une mauvaise influence sur qui lorsque sa fille et son chat prenaient du temps pour s'amuser ensemble, elle se mit à se demander comment faire pour aider l'animal. Elle fini par avoir une idée. Elle tira la chaise du bureau, puis la plaça en-dessus de la fenêtre. Lorsqu'elle fût en équilibre sur cet objet instable, la minette lui sauta sur la tête, puis sauta sur le bureau, puis descendit et s'enfuit dans le couloir, ce qui fit que la princesse de cœur se senti bête. Ce n'étiat pas la première fois qu'elle faisait du cinéma, elle aurait dû se méfier. Kairi descendit de son perchoir, puis remit la chaise en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 10 Déc 2014 - 21:53

Suite à la remarque de Anarkia, Riku-J hausse les épaules en disant : "Ou que je suis un bouche-trou, enfin, peu importe, l'important c'est de t'aider".

Riku-J écoute les paroles de Anarkia qui semblait un peu s'emballer, pour finir par parler de la cachette de l'ordinateur du roi, ce qui fait hausser un sourcil à Riku-J car il trouvait que ça n'avait rien avoir avec tout cette histoire. Il dit :
"Heu...je sais pas moi, je vois pas l'ordinateur du monde réel depuis le monde virtuel, ça fait comme quand tu parles à une personne avec une webcam. Bref, revenons à nos moutons. Prend une bonne inspiration et calme-toi! C'est pas en t'énervant comme tu le fais que tu vas faire avancer les choses. Tu dois rester calme et posé pour bien faire les choses. Bon, assieds-toi".

Riku-J s'assied sur le lit de Anarkia et dit :
"Ne t'en fais pas pour ton père, j'ai déjà fait pire...heu...le vrai Riku a déjà fait pire je veux dire et Sora-D pourrait lui-même en témoigner, mais il vaut mieux éviter de te raconter les détails gores car tu en ferais des cauchemars, tu seras perturbé et ton père va vouloir me casser la figure du coup. Ho...et tu crois quoi? Que c'est un moucheron comme toi qui va arriver à tuer ton gaillard de père aussi facilement?"

Riku-J avait encore parlé de l'histoire de Sora et Riku comme si c'était lui, mais c'était vite rectifié. Franchement, c'est difficile de vivre dans le monde réel en vu du fait qu'ils étaient deux Riku et il se demandait comment a fait Sora-D pour tenir, bien qu'il sait que ça a été pour lui-même dure, surtout avec Kairi qui commençait à être attiré par le double de son fiancé à l'époque. Par contre, pour l'histoire gore dont Riku-J ne voulait pas raconter, ça c'était une expérience qu'il a lui-même un peu vécu quand Sora-D a été matérialisé dans le monde réel et a dû affronter Riku qui avait complètement perdu la boule à cause des ténèbres en lui et avait tenté de tuer Sora-D et Riku-J a d'ailleurs dû intervenir pour le sauver. En terminant sa phrase, Riku-J s'était frotté la nuque en ricanant légèrement, histoire de détendre un peu Anarkia qui en avait drôlement besoin en ce moment. Puis, il reprit un peu son sérieux.


"Bon, d'abord, il faut que tu saches une chose, tu ne dois pas rejeter les ténèbres qui sont en toi, plus tu les rejettes par peur, plus il revienne plus puissants qu'avant en voulant prendre le dessus sur ta lumière. Tu dois les accepter. Les ténèbres sont une partie de toi, tu ne peux pas t'en débarrasser comme ça. Et si tu te demande comment les accepter, tu dois chercher ça au fond de ton coeur. Et pour ce qui est des sans-coeurs, détruits-les avec ta keyblade. Ce sont des gens comme toi et moi qui ont perdu leurs coeurs, en les détruisant, tu leur rends service car ils reviennent à leur état d'origine avec leurs coeurs. Tu comprends?"


Pendant ce temps, suite à l'exclamation de Kairi, Sora ne bronche et dit :
"Oui, c'est mon nom...autre chose?"

Puis, Kairi lui fait tout un discours et lui fait une révélation au sujet de John dont Sora n'en avait rien à faire car c'était pas son gosse et ça ne le concernait pas. Puis, alors qu'il voulait répliquer, Kairi alla aider le chat qui faisait des bêtises, quand elle termine, il décide de reprendre leur discussion là où ils l'avaient laissé ou plutôt où Kairi l'avait laissé puisque c'est elle qui l'a arrêté toute seule.


"J'en ai rien à foutre de ce que tu as pu faire avec Émilie et John! Elle n'est pas ma femme et il n'est pas mon gosse! Et je sais qu'il n'a rien avoir avec son père! Tu me prends pour qui? Pour quelqu'un qui juge par rapport aux parents?! Dans ce cas-là, pourquoi j'aurais adopté Anarkia en sachant qu'il est le fils d'un des pires êtres des ténèbres qu'on ait jamais connu et responsable de la mort de mon frère par-dessus le marché?! Tu comprends rien à rien! Avant tu me disais toujours tout et maintenant tu me caches des choses! D'abord, tu m'as caché le fait que tu étais enceinte de Élios, ensuite, que Anarkia avait des ténèbres en lui, après que Mélina a fugué et maintenant ça! Je sais pas, mais quand on est marié, on est sensé tout se partager! Les meilleurs moments comme les pires! Pour le meilleur et pour le pire! Tu te souviens?! En plus de ça, tout le monde est au courant des secrets de famille sauf moi! C'est normal peut-être?! J'ai l'impression de n'être rien dans cette famille là! Qu'est-ce que ça te ferait si je te cachais des choses importantes me concernant ou concernant nos enfants? Ça te ferait plaisir peut-être? Bien sûr, tu sais pas ce que ça fait, tu sais pas ce que ça fait de se battre pour montrer un peu qu'on est de la famille! On ne sait pas si le père de Mélina est moi ou mon propre frère et pas moyen de vérifier car on avait les mêmes gênes! Anarkia n'est pas mon fils! Tu...tu..."


Il se retourne pour lui faire dos, ne voulant pas craquer une nouvelle fois, pas devant Kairi, baisse la tête et baisse un peu le ton aussi.


"Toi, en tant que mère, tu es sûre qu'ils sont de toi et vous serez toujours liés. Moi, j'aurais beau agir comme un père pour eux, pour Mélina, un doute planera toujours, et pour Anarkia, je ne serais jamais son vrai père. Et...et ça me fait mal de penser qu'un jour ils puissent me rejeter en disant que je ne suis pas leur vrai père parce que moi je les aimes et que malgré les circonstance je les considère comme mes vrais enfants...tout les deux. Et je désire qu'une, c'est qu'on forme une vraie famille. Mais être le seul à ne pas être au courant que l'un d'eux a un problème, ça me rappelle juste la réalité des choses et me donne l'impression d'être un intrus dans cette famille que j'ai cru avoir..."


Il ferme les yeux et une larme coula.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 14 Déc 2014 - 0:50

HS : Toutes me excuses, je ne savais pas comment tourner mon post, maintenant c'est bon Very Happy

Kairi eût l'air totalement dépitée en entendant ce qu'avit à lui dire Sora. Encore une fois il lui remettait sur le tapis ses tords ainsi que les vieilles histoires du passé. Elle en avait marre, il disait qu'elle ne comprenait rien à rien, mais c'était lui qui ne comprenait rien à rien, mais le lui dire ne ferait qu'envenimer les choses. Lorsqu'il eût terminé, elle pût enfin s'expliquer.

- Sora, tu crois vraiment que c'était facile pour moi de te parler du piège d'Elios ? Tu me mets en tord alors que moi aussi j'ai vécu des choses difficiles. Tu me parles de rejets, mais toi et Riku n'avez jamais pensé une seule fois que je pourrais penser cela lorsque vous partiez toujours en mission en me laissant de côté, mais je ne vous en ais jamais voulu. Je sais que j'aurais dû t'en parler, mais j'avais peur... peur de ta réaction et ma peur vient de ce confirmer... Si tu avais des choses importantes à me cacher, je ne sais pas comment je réagirais, peut-être comme toi. Je suis désolée si tu t'es senti rejeté, ce n'était pas du tout ce que je souhaitais et puis, tu ne nous perdras jamais parce qu'on t'aime, tes enfants t'aiment, tu compteras toujours pour eux, ça c'est une chose sûre et certaine dont je n'ai aucuns doutes sur le sujet et puis, concernant Mélina, j'ai une nouvelle que j'ai reçue ce matin, je voulais t'en parler, mais après tout ce qu'il c'est passé, je n'en ais pas eus le temps

Kairi avait l'air plus que sincère. Elle fouilla par la suite dans l'une de ses poches, puis en sorti une feuille qu'elle déplia en ayant un léger sourire aux lèvres, au moins, avec ceci elle était sûre qu'il lui pardonnerait. Elle se mit alors à lire ce qu'il était écrit dessus.


- Chère Kairi, nous avons le plaisir de vous annoncer qu'après plusieurs tests effectués sur les échantillons d'ADN que vous nous avez donné, que nous pouvons vous dire avec certitudes que Sora est le père de votre enfant

Kairi attendit de voir la réaction de son mari avant de lui donner la feuille qu'elle venait de lui donner, espérant qu'il ne lui en voudrait pas d'avoir enfin trouvé quelqu'un pour leur enfin de qui Mélina était, ce qui le rassurait surement.


- Depuis qu'on a décidé avec simon et toi de savoir de qui elle était, j'ai cherché sans relâche quelqu'un qui saurait nous éclairer et qui ne serait pas un charlatan, j'en ais enfin trouvé un. Je te promets de ne plus jamais rien te cacher !

Kairi lui parla une fois de plus avec sincérité tout en lui faisant le même sourire charmeur qu'autrefois, un sourire qu'elle savait si bien faire et que Mélina semblait avoir hérité. En parlant d'elle, Kairi se souvint de quelque chose qu'elle avait oublié de lui dire en tentant de le rassurer quelques minutes auparavant.


- Tu sais, il m'arrive souvent de voir ta fille étendue sur le sable de l'île du destin, au même endroit que toi lorsque tu avais son âge. Elle a soif d'aventures, elle est gentille et un peu naïve comme toi. De moi, elle n'a tiré que l'apparence, des fois, j'ai l'impression que tu l'as faites avec Natsumi, regarde ses réactions, des fois, elle me fait un peu peur. Par contre c'est dommage elle n'a pas hérité de la sagesse de Simon

Elle avait l'air plus que sérieuse, sauf pour le fait qu'elle trouvait dommage que leur fille ne soit pas sage. Pendant ce temps, du côté d'Anarkia, ce dernier écouta sagement ce qu'avait à lui dire Riku-J, comprenant très bien ce qu'il lui disait. Il avait raison, s'énerver ne servait à rien et pourtant, il n'avait pas pût s'en empêcher. Il s'était donc assit comme lui avait conseillé la version digital de son tonton, puis était en train de se demander comment faire pour apprendre à les accepter lorsqu'il lui dit comment faire, puis lui demanda par la suite s'il avait comprit.


- Oui, j'ai très bien compris, merci Riku-J ! Tu dis que je n'aurais pas réussi à le tuer, mais à ce moment là, il était incapable de bouger, j'aurais pu le transpercer facilement si l'invocation de maman n'était pas intervenue, elle nous à sauvé la vie à tous les deux. Dit c'est quoi cette histoire gore ? Papa m'a jamais dit qu'entre Riku et lui ça avait été si loin, il me semblait qu'ils étaient pourtant très amis non ? Il a eût le même problème que moi ou c'était pire ?

Pendant ce temps, Mélina avait fini de s'amuser avec son grand-père, il était temps pour elle qu'elle s'en aille. Elle lui avait bien sûr promit d'être prudente, de ne pas se faire entrainer par les ténèbres et bien évidemment, de se méfier des garçons, car pas tous pourraient avoir des bonnes intentions à son égard, ce qui lui avait inspiré pour une nouvelle chanson. Maintenant que plus rien ne la retenait, il fallait qu'elle ait cherché Anarkia. Le principal intéressé était donc une fois de plus en train de se demander comment accepter ses ténèbres lorsque la porte de sa chambre s'ouvrit avec fracas, mince il pensait pourtant l'avoir bien fermée à clef, quel étourdit il faisait !


"Alors Anar t'es prêt ? Je viens te chercher comme promis et... Riku-J !!! Oh ça fait un moment que je ne t'avais plus vu ! Comment tu as fait pour sortir de l'ordinature ? Comment tu vas ? ça fait très, très plaisir de te voir ! Papa et maman digital vont bien ?"

Mélina se stoppa en voyant Riku-J qu'elle reconnu instantanément. Elle le serra dans ses bras en ayant un grand sourire aux lèvres, puis lui fit une accolade sur l'épaule en lui demandant comment il allait, puis elle le lâcha en lui demandant des nouvelles des autres, ce qui dépita Anarkia qui était en train de se demander comment il allait faire pour arriver à se maîtriser s'il y avait un imprévu à chaque fois qu'il cherchait à faire copain-copain avec ses ténèbres.


- Mélina, tu ferais mieux de partir sans moi. Si Riku-J est là, c'est parce qu'il me donne des conseils pour maîtriser mes ténèbres.

"Pff t'es nul t'avais promit ! Bon tant pis, si tu dois t'entrainer, c'est pas grave, mieux vaut que tu restes coincé ici et t'améliorer plutôt que tu fasses peur à tout le monde dans la rue. Pourtant c'est pas compliqué à maîtriser si ? C'est pas comme la lumière ?"

- Je ne sais pas, tout ce que je peu te dire c'est que pour l'instant, j'ai beaucoup de lacunes à ce sujet... Dit tu sais si j'ai une Keyblade ? Je m'en souviens plus, faut dire que je l'utilise tellement peu souvent

"ça c'est ta faute si tu t'en souviens pas ! Par contre, vu que je suis sympa et que tu risques pas de me revoir avant un bon moment, je vais t'en dessiner une"

- Oh merci beaucoup, ça me sera très utile !

Mélina leva les yeux au ciel, l'air excédée, puis elle s'agenouilla par terre et entreprit de gribouiller sur le parquet, ce qui n'était pas tant grave, car le dessin disparaîtrait dès qu'elle l'aurait terminé. Mélina n'était peut-être pas toujours très sympa avec lui, mais au moins, il savait qu'il pouvait compter sur elle à toutes occasions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 14 Déc 2014 - 13:15

Sora écoute ce que ressentait Kairi par rapport au fait que c'était dure pour elle d'en parler et du fait qu'elle s'était sentit elle-même rejetée quand lui et Riku étaient partis en la laissant. Sora ne trouvait pas ça comparable en sachant qu'ils étaient jeunes à l'époque et qu'ils ne sortaient même pas encore ensemble. Il se retourne alors et dit : "Mais on n'était que des gosses! Et on n'avait même pas encore avoué nos sentiments! On n'était même pas fiancés! Et même, je te disais toujours tout, même quand je t'ai annoncé que je devais repartir parce que je sentais que des gens souffraient encore dans les mondes, je te l'ai dit. Tu dis avoir peur de ma réaction, mais je n'aurais jamais agit comme je viens de le faire si tu m'avais tout dit dès le début. J'aurais même pu aider Anarkia et trouver une solution plus tôt si j'avais été tenu au courant. Comment je suis sensé aider mes enfants ou ma femme si je ne suis au courant de rien? Tu vas me l'expliquer?"

Kairi finit par reconnaitre qu'elle aurait sûrement agit comme lui s'il lui avait caché des choses et s'excuser. Sora se détendit un peu et écoute ce qu'elle lui dit par la suite en lui disant qu'ils l'aiment tous. Sora baisse alors la tête en se demandant s'il n'avait pas eu une réaction excessive. Puis il relève la tête d'un air surpris en l'entendant lire une lettre. Il eut les yeux ronds comme des soucoupes tellement il était choqué par ce qu'il entendait. Il avait du mal à croire ce qu'il entendait et commençait à se demander s'il n'avait pas mal entendu. Quand Kairi lui passe la lettre, il se met à la lire en tremblant légèrement, encore sous le choc et apparemment, il n'avait pas du tout mal entendu. Mélina était bel et bien sa fille. Sur le coup, il était aussi choqué que si on lui avait appris que Kairi était enceinte. Quand elle lui explique la raison de cette lettre et finit par lui promettre de ne plus rien lui cacher. Sora reste silencieux un moment avant de dire :
"Un instant".

Il sort un moment de la pièce en fermant la porte derrière lui. Puis, il se met à sauter de joie en criant :
"Ouiiiiiiiiiiiiii! Youpiiiiiiiiiiiiii! Mélina est ma fille! Mélina est ma fille! Mélina est ma fiiiiiiiiiille!"

Heureusement que personne n'était dans les couloirs, sinon, on l'aurait pris pour un fou, surtout que tout le monde n'était pas sensé connaître les détails sur leur vie de famille. Seule Kairi pouvait entendre derrière la porte les cris de joie de l'élu de la keyblade. Ensuite, il finit par se calmer et rentre à nouveau dans le bureau en se raclant la gorge. Il regarde Kairi tendrement dans les yeux, lui prend les mains et dit :
"Kairi, c'est à moi de m'excuser d'avoir été si dure avec toi et je sais que rien de ce que je dirais effacera mon attitude, mais je tiens à te demander pardon et j'espère qu'au fond de toi, tu trouveras la force de me pardonner. Je t'aime et je tiens à toi et à nos enfants plus que tout et je serais prêt à mourir pour vous sauver".

Sora avait parlé calmement et tendrement en espérant qu'elle lui pardonnerait ou ne lui en voudrait moins. Puis Kairi parle de comment était Mélina et quand elle dit qu'elle avait l'impression qu'il l'avait fait avec Natsumi, Sora ne put retenir une grimace de dégoût avant de dire
: "Beurk! Non, mais ça va pas non? C'est ma soeur, rien que d'y penser c'est...beurk! Je suis sûre que Mélina doit avoir un peu de ton caractère, surtout de ce qui est d'attirer l'attention des garçons, va falloir d'ailleurs que je surveille un peu ça".

Pendant ce temps, Riku-J écoute les paroles de Anarkia et affiche un air gêné quand il lui demande des détails sur la relation de Sora et Riku. Il dit alors
: "Comme je te l'ai dit, je préfère ne pas entrer dans les détails. Ils sont amis, oui, les meilleurs amis même, mais vu que Riku ne contrôlait pas ses ténèbres au début qui prenaient le dessus, se nourrissant de sa jalousie qu'il avait envers Sora par rapport au fait qu'il ait été choisi par la Keyblade et que ta mère était amoureux de Sora et pas lui, bah, il a tenté je ne sais plus combien de fois de le tuer. Donc comme tu vois, son problème était pire que le tien. Mais Riku a toujours regretté son comportement après et Sora lui a toujours pardonné et ils sont restés amis. Il a ensuite réussi à contrôler ses ténèbres et retrouvé Natsumi dont il s'est rendu compte qu'il était en réalité amoureux d'elle et qu'il considérait Kairi plus comme une petite soeur et voilà. Sinon, au sujet de Sora, même immobilisé, il aurait trouvé un moyen de s'en sortir, il en trouve toujours un, j'en sais quelque chose".

Ensuite, Mélina arrive pour voir si Anarkia serait prêt avant de remarquer la présence de Riku-J. Rendant son étreinte, Riku-J répond à ses questions.


"Bah, je peux en sortir quand je veux, après tout, c'est moi qui manipule l'ordi et en suis la base, je peux faire entrer et sortir quand je veux, donc voilà. Je vais bien et Sora-D et Kairi-C aussi et toi?"


Puis, Anarkia explique la situation et Riku-J complète.


"Les ténèbres sont plus difficiles à maîtriser car elles demandent une grande maîtrise de ses émotions négatives car elles peuvent s'avérer très dangereuse. Sinon Anarkia, si tu es dans cette école, c'est qu'on a senti en toi le pouvoir de la keyblade et je suis certain qu'elle devrait bientôt t'apparaître".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 14 Déc 2014 - 19:48

Kairi se demandait ce qu'allait faire Sora dans les couloirs. Lorsque la porte fût fermée, elle pût l'entendre crier de joie. Cela la faisait rire, elle était heureuse de le voir aussi enthousiaste. Par la suite, il revint dans le bureau et s'excusa, puis lui dit ce qu'il pensait de Natusmi, ce qui la fit rire une fois de plus.

- Ne t'en fais pas, tu es déjà pardonné. Moi aussi je t'aime et je pense que tu dois sûrement avoir raison pour Mélina. Moi non plus je ne veux pas te perdre et serait prête à mourir pour vous protéger, cela me ferait une si grande déchirure au cœur que je ne m'en remettrais pas.

Kairi était sincère, tout comme Sora, sa famille comptait beaucoup pour elle, c'était la raison pour laquelle elle ne voulait pas la perdre. Elle embrassa tendrement son cher et tendre avant de remarquer que sa deuxième invocation les regardait avec un air dégoûté.

ent, je ne comprendrais jamais les humains, c'est répugnant !

[color=pink]- Kira ! Qu'est-ce que tu fais là ? Et depuis quand tu sais parler ?


- Depuis peu de temps, j'ai été obligée de m'adapter. Je viens d'apprendre que vous n'étiez pas très contente du travail de Karah, je viens donc proposer mes services et... serait-il possible que vous m'appeliez autrement ? Je suis un mâle, pas une femelle.

- Oui mais c'est un nom universel, donc inutile de le changer. Soit si tu penses en être capable, je te donne carte blanche, je te donne deux semaines d'essais

- Bien merci madame, j'en informerais Karah, je veillerais bien sûr eux.

Kira était le jaguar qu'elle avait rencontré à la Jungle Profonde durant son voyage avec Sasaki et Zéro ainsi que toute sa bande de joyeux lurons. Elle l'avait sauvé d'un chasseur qui voulait en finir avec lui, mais étant trop gentille, elle n'avait pas pût supporter l'idée de tuer un pauvre animal blessé. Après l'avoir soigné, un lien s'était fait entre eux et depuis, il ne l'avait plus quittée. Karah étant plus entreprenante que lui et sachant mieux ce dont avait besoin leur maîtresse, s'en occupait principalement, ce qui avait mit le pauvre félin à l'écart, mais maintenant cela allait changer. Après lui avoir donné son accord, le fauve eût l'air de sourire, puis disparut.


- Ne t'en fais pas, il est très gentil, je pense qu'il se débrouillera mieux avec les enfants que Karah, s'il n'y arrive pas, ant pis on laisse tomber et on engage un ou une véritable baby-sitter. Oh et puis, pendant que j'y pense, il faudrait peut-être lui annoncer la nouvelle à ta fille avant qu'elle ne parte, qu'est-ce que tu en penses ? J'espère qu'il n'est pas trop tard

Oui, elle avait beau savoir que ses enfants étaient assez grand pour se protéger d'eux-même, elle ne pouvait s'empêcher de les faire garder par quelqu'un de confiance, car elle avait peur qu'il leur arrive quelque chose. Pendant ce temps, Anarkia avait l'impression d'avoir de la chance en sachant encore se maîtriser, mais il avait raison, il fallait qu'il continue à maîtriser ses émotions pour éviter que le pire n'arrive. Riku-J avait une fois de plus à propos de sa présence ici. Anarkia, lui en doutait peu. Il hocha la tête, puis se leva en ayant remarqué que son arme de prédilection était au plein milieu du chemin, d'ailleurs il se demandai comment Mélina avait réussi à ne pas se la planter dans le genou, car il y avait des fois où elle était vraiment maladroite. Lorsqu'il voulu la ramasser, elle se mit à briller d'une lumière vive et aveuglante, ce qui fait que le frère et la sœur durent mettre leurs mains devant leurs yeux pour ne pas être éblouis. Lorsque la lumière eût disparue et qu'ils eurent enlevés tout deux leurs mains, ils purent voir qu'à la place se trouvait une Keyblade.

http://illiweb.com/fa/pbucket.gif

- Mon épée ! Oh je ne savais pas que c'était possible ! Bon et bien, désolé Mélina, j'en ais une.

"Pff tu pouvais pas le vérifier avant ! Tu sais très bien que j'aime pas gaspiller ma magie pour rien ! Hey Anarkia tu joues à quoi ?"

- Tais-toi femme sinon s'en est fini de toi ! Oh ça fonctionne ! Trop bien ! Comme tu peux le voir elle est en pleine forme ma sœur !

"Abruti !"

En l'entendant râler, Anarkia avait saisit sa nouvelle arme et l'avait pointée en direction de Mélina, pas de façon à la blesser, mais de façon à ce qu'elle comprenne qui c'était le chef. Ne s'y attendant pas, Mélina s'était tue et l'avait scruté avec un regard tout étonné, se sentant un peu mal à l'aise, car elle se demandait s'il plaisantait où bien si les ténèbres étaient encore en lui. En l'entendant lui dire de se taire, elle se demanda de plus en plus ce qu'il lui prenait, puis lorsqu'elle l'entendit rire et qu'il retira son arme, elle soupira de soulagement en souriant faiblement. Elle souffla par la suite sur son dessin qui disparut du parquet, ne laissant ainsi aucunes traces, ce qui donnait l'impression qu'elle n'avait rien fait dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 14 Déc 2014 - 22:32

Quand Kairi dit ses sentiments envers Sora et qu'elle dit qu'elle serait prête à mourir pour eux, Sora affiche un air gêné, n'aimant pas trop l'idée sur le coup. Mourir pour les autres ça lui va, mais que les autres meurent pour lui, en particulier Kairi, là, il n'aimait pas trop le concept.

"Heu...franchement, je préfère que tu restes en vie et en sécurité, ma chérie".


Il prolonge son baiser, mais l'interrompe en entendant le commentaire de l'invocation de Kairi. Sora fait la mou, n'ayant pas aimé qu'on le dérange. Tiens, voilà un bon truc à faire, ajouter un panneau devant son bureau disant "ne pas déranger" quand il ne veut pas être dérangé.


"Un peu d'intimité est trop demandé? On était en pleine réconciliation là!"


Sora est un peu agacé par ça. Puis, Kira explique la raison de sa venue. Affichant un air dépité, Sora ne put s'empêcher de dire :
"Et ça ne pouvait pas attendre un peu plus tard pour nous dire ça?"

Après que Kairi décide de le prendre à l'essaie pour qu'il s'occupe de leurs enfants, Kairi essaie de le rassurer avant de proposer de parler à Mélina, Sora affiche un ai gêné et dit :
"Là, ce qui m'inquiète est le fait que des gens commencent à prendre mon bureau pour un moulin. Sinon, franchement, j'hésite à le lui dire. Je me sens mal par rapport à Simon, après tout, il la considérait comme sa fille aussi avant sa mort...et sa fausse mort. Si encore il aurait été là, je n'aurais pas hésité une minute, mais là...j'ai un peu peur de salir sa mémoire par rapport à Mélina, et je n'ai pas envie".

Sora baisse la tête tristement en repensant à son frère qui est décédé il y a de cela cinq ans alors qu'il venait de le retrouver après avoir pensé pendant dix qu'il était mort. Pendant ce temps, suite à la discussion des enfants et l'apparition de la keyblade de Anarkia, Riku-J dit :
"Bah voilà! Tu vois? Dis-moi? Aurais-tu fait un rêve où tu étais sur un vitrail passant plusieurs épreuves il y a peu? Car c'est un signe qu'une personne a été choisie par une keyblade et qu'elle lui apparaîtra très bientôt. Sinon, ne te fâche pas, Mélina. Tu peux toujours lui passer ton dessin, ça existe les manieurs de keyblade qui en utilisent deux. C'est rare, mais ça existe. Bon, mon grand, on commencera ton entraînement et ton apprentissage pour la maîtrise des ténèbres demain, ok?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 15 Déc 2014 - 0:12

HS : Tu as vu ? Mon soucis de page blanche a disparut Razz

Maintenant qu'il lui posait la question, Anarkia se rappelait avoir fait dernièrement un rêve. Il ne comprenait pas très bien, il devait casser un tonneau pour faire apparaître une porte. Il avait marché sur plusieurs vitraux et avait dû choisir entre un bouclier, une épée et un sceptre. Bien évidemment, comme tout le monde l'aurait fait, il avait prit l'épée. Il avait ensuite affronté quelques sans-coeurs, puis avait visité l'île du destin et trois habitants de ce monde lui avait posé trois questions différentes, bref c'était vraiment un rêve très chelou, mais le meilleur restait à venir. Il avait dû affronter la plus grande des ombres, ce qui avait été vraiment très impressionnant, mais il n'avait osé en parler à personne, car il avait peur qu'on le prenne pour un fou. Il était tellement absorbé par les souvenirs de son rêve qu'il ne vit pas Mélina qui lui faisait un signe de la main prêt de son visage. Riku-J lui avait dit de ne pas s'énerver, mais c'étai trop tard, alors pour la peine, elle avait dessiné un gla4on. Oui, oui vous avez sûrement deviné ce que cette peste allait en faire. Le glaçon étant matérialisé, elle se glissa doucement derrière lui, puis le posa sur sa nuque, ce qui fit faire un bond à son frère et le fit crier par la même occasion en ayant eût peur. Mélina, quant à elle, était morte de rire. Elle riait tellement qu'il pensait qu'elle allait s'étouffer, mais heureusement, ce ne fût pas le cas. Lorsqu'elle pût reprendre son souffle, il pût enfin lui adresser la parole en croisant ses bras.

- Bon t'a fini tes bêtises ? Maintenant casse-toi !

"Non ! Attends je sais même pas pourquoi t'était figé !"

- J'étais figé parce que... Parce que j'ai fais exactement le rêve dont il vient de me parler !

"Hey moi aussi je l'ai fait ! Par contre, je l'ai eue beaucoup plus rapidement ! T'es vraimen pas rapide mon pauvre ! Pourquoi tu nous en a pas parlé ?"

- Parce que je te connais et j'avais peur que tu me prennes pour un fou ou que tu te moques.

"Je suis si méchante que ça ?"

- Je... J'ai l'impression d'avoir raté quelque chose...

"Change pas de sujet !!!"

- Oui madame ! Bien madame !

"Et bien ?"

- Et bien tu... Tu es des fois un petit peu trop exigeante et impatiente, mais sinon ça va...

"Espèce de mauviette t'a pas le cran de me dire en face ce que tu penses et après ça ce dit avoir fait un entrainement chez les démons ! Pfff ! Riku-J à dit que faire ce genre de rêve signifiait qu'une personne a été choisie par une Keyblade et qu'elle va bientôt apparaître, il a aussi dit que manier deux Keyblades c'est rare et que vous commencez l'entrainement demain"

- Oh j'en ais raté des choses ! Merci pour le résumé ! Et bien, c'est parfait, attaquons demain l'entrainement ! On le commence à quelle heure ?

"Dit tu vas lui donner un nom à ta Keyblade ? Elle a une tête à avoir un nom comme... je sais pas moi "La tueuse des ombres", elle a un profil qui correspond assez bien à ce nom !"

- Je ne sais pas trop, on verra ce n'est pas ce qui important pour l'instant

Anarkia n'avait pas envie de dire la vérité à sa sœur, alors il essaya de changer de sujet, mais cette dernière l'engueula, puis avança vers lui en pointant dans sa direction son pinceau magique. Vu qu'il ne savait pas ce qu'elle voulait faire avec, il préféra recula, puis fini par lui dire en quelques mots ce qu'il pensait en hésitant beaucoup, ce qui fit rire sa sœur qui ne se priva pas de lui faire une remarque, ce qui lui fit avoir honte. Par la suite, elle prit la keyblade de son frère et la lui tendit en lui expliquant ce que Riku-J voulait faire, ce à quoi il répondit avec plus de spontanéité. Mélina lui proposa un nom pour sa nouvelle arme, mais il n'eût pas l'air d'accord avec elle, ce qui ne l'offensa pas du tout. Par contre, elle était contente, car il avait l'air d'avoir oublié qu'il voulait qu'elle parte. Il s'assit à nouveau sur le lit en tenant sa Keyblade entre ses mains l'air pensif.


- C'est bien d'avoir une Keyblade, mais ça demande beaucoup de responsabilités. Il me semblait pourtant que la Keyblade choisissait une personne au cœur pur, pourquoi elle m'a choisit moi ?

ça c'était une bonne question qui méritait beaucoup de réflexions. Pendant ce temps, Kairi trouvait Sora très mignon lorsqu'il lui dit qu'il ne voulait pas qu'elle mette sa vie en danger, puis elle ne pût s'empêcher de sourire lorsqu'il dit que son bureau devenait un moulin, ce qui n'était pas totalement faux, mais au moins, il n'avait pas le temps de s'ennuyer. Cependant, quand il lui fit sa remarque au sujet de Simon, Kairi eût l'air aussi attristée que lui.


- Je dois avoué que je n'y avais pas pensé et Mélina semblait l'apprécier tout autant qu'elle t'apprécie, donc si elle apprend cette nouvelle, peut-être quelle réagira mal. Oh quelle idiote, je n'y avais pas songé ! Nous voilà donc plongé dans une affaire délicate. Peut-être devrions-nous en parler à Ryô ? Il saura peut-être nous aider. Dit-moi, cela fait longtemps que je ne t'ai plus fait de cadeaux, qu'est-ce qui te ferait plaisir ?

Ryo n'avait pas la science absolue, mais étant beaucoup plus âgé qu'eux, il aurait peut-être une solution à ce problème assez épineux. En attendant, pour se remettre d'aplomb, elle dévia la conversation sur un autre sujet pour le faire penser à quelque chose d'autre pour qu'il soit moins triste et qu'il évite de penser à Simon. Il était vrai qu'elle aussi avait eût beaucoup de mal à se remettre de sa mort, d'ailleurs elle pensait toujours qu'il allait revenir parmi eux en leur disant qu'il leur avait à nouveau joué un mauvais tour, mais malheureusement, ce n'était pas le cas cette fois-ci, il était véritablement parti, alors du coup, quand elle y pensait, elle préférait penser à autre chose pour ne pas déprimer, car elle s'en voulait toujours de n'avoir pas pût le soigner à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 15 Déc 2014 - 7:09

Kairi semblait se sentir également mal par rapport au pauvre Simon qui avait perdu la vie il y a cinq ans et qui ne pouvait pas donner son avis sur la question. Par contre, quand elle propose de demander l'avis à Ryô, Sora affiche un air gêné en pensant à leur dernière et courte altercation.

"Je n'ai pas besoin de cadeau, ne t'en fais pas, c'est plutôt moi qui devrait t'en faire pour changer. Pour Ryô...heu...je sais pas si c'est pas un peu trop tôt...j'ai...comment dire?...eu la main un peu lourde la dernière fois qu'on s'est croisé, il y a quelques minutes seulement d'ailleurs. Il risque de me bouder. Tu peux pas aller le voir seule? Il peut rien te refuser".


Pendant ce temps, Riku-J ne savait pls trop où se mettre entre les deux frères et soeurs et se disait qu'il ne regrettait pas d'avoir refusé la demande de Kairi-C et Sora-D de leur créer des enfants digitals après avoir jouer avec Mélina trouvant que ce n'était pas une bonne idée que des parents et des enfants, même digitaux, aient le même âge et vu comment c'était animé, cela lui donnait une raison de plus de ne pas le faire. Quand Anarkia lui demande l'heure du début d'entraînement, il répond :
"Entre deux de tes cours, car je pense que ton père tient à ce que vous évitiez le moins possible de rater lescours, mais si tu veux commencer rapidement, vaut mieux te lever tôt pour le commencer avant les cours, à toi de voir de ce côté-là".

Puis, Anarkia se pose des questions sur le fait qu'il ait été choisi. Riku-J hausse les épaules et dit :
"En fait, ça n'a rien avoir avec le fait d'avoir un coeur pur, y a plein d'êtres des ténèbres qui possèdent une keyblade après tout. La keyblade choisit ceux qui ont un coeur fort".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 15 Déc 2014 - 23:29

En entendant les paroles de Sora, Kairi ne pût s'empêcher d'avoir un sourire aux lèvres, ayant l'air d'avoir une idée sur ce qu'elle voulait lui demander s'il tenait absolument à lui en faire un à sa place. Par la suite, elle éclata de rire lorsqu'il lui raconta sa petite altercation avec Ryô, se souvenant de ce qu'avait dit Mélina à son sujet en le voyant. Lorsqu'elle pût à nouveau s'exprimer, elle lui fit part de son amusement.

- Désolée mon amour, avant, avec Mélina on a croisé Ryô et ta fille lui a demandé s'il s'était battu avec un ours des montagnes, je crois que notre enfant est un peu trop imaginative. J'irais lui parler quand je le verrais. Tout de même, je me demande si laisser les enfants avec lui est une bonne idée. Ils s'adorent, mais des fois, ce qu'il leur montre m'inquiète un peu. Avec Mélina ils regardent des films de castagnes et d'actions en buvant des fois des boissons auxquels elle ne devrait pas tester et avec ton fils... Il faudra qu'on lui annule son abonnement à ses magasines privés parce que des fois il essaie d'apprendre à Anarkia ce que'st une fille... J'espère que toi aussi tu l'avais remarqué et que tu lui as aussi fait quelques commentaires

Pauvre tonton Ryo, ils étaient en train de casser du sucre sur son dos. Sentant qu'on parlait de lui, il éternua. Vu que la fille semblait être un peu plus viril que le garçon, il lui montrait des choses que l'on regardait normalement entre mecs, de plus, il ne la soulait pas la gamine, mais lui apprenait à différencier plusieurs alcools pour pas se faire avoir par les garçons, en tout cas, c'était ce qu'il sortait quand il se faisait prendre la main dans le sac. Quand à Anarkia, et bien, il lui montrait un ou deux magasines un peu coquin qu'il recevait pour se rincer l'œil, prétextant que c'était primordial pour sa santé et que ça lui donnait de l'inspiration pour quand il était tout seul avec Shira. Par ces images, il voulait faire comprendre au gosse qu'il était temps qu'il devienne un homme et qu'il fasse un peu plus de chose avec la petite de Riku et Natsumi et bien évidemment, Anarkia n'était pas insensible. Bon il ne faisait pas que ça avec son petit-fils, il lui montrait aussi d'autres trucs super chouette, comme à Mélina, ce qui déplaisait souvent à sa mère, car elle trouvait que ce qu'il faisait avec eux n'étaient pas de leur âge et bien qu'elle le lui avait dit plusieurs fois, il ne pouvait pas s'empêcher de s'occuper d'eux comme il le désirait. Pendant ce temps, les deux enfants écoutaient une fois de plus ce qu'avait à leur dire Riku-J.


"Même si elle sait que c'est pour ton bien, maman va encore râler en disant que u dors pas beaucoup"

- Oui, je sais, le mieux serait de le faire entre les cours où après. Si c'est après je peux compter sur ma grande-sœur chérie pour m'aider à faire mes devoirs.

"Ne rêve pas trop ! Moi je vais explorer les mondes, tu crois vraiment que j'ais le temps pour ? Par contre, si on a tout les deux des Keyblades, ça veut dire qu'on a tout les deux un cœur fort ! Faudra qu'on se fasse un combat, quand j'aurais le temps, maintenant que tu as une Keyblade, tu dois apprendre à t'en servir !"

- Oui, mais... je risque de te blesser ! Tu sais que j'ai du mal à faire doucement quand je me bats ! Mélina ? Qu'est-ce que tu fais ? Brute !

"Je viens de te montrer comment donner un coup sans exploser ta victime banane !"

- Ah ? Euh... Dans ce cas, merci...


Mélina n'était pas du tout d'accord de l'aider, ce qui l'avait un peu surprit, mais pas trop déçu, car il pensait bien qu'elle préférerait partir en voyage plutôt que de l'aider, au moins il aura essayé. En le voyant faire sa mauviette, Mélina soupira, puis se disant qu'il était temps de lui faire comprendre la dure réalié de la vie, elle lui piqua sa Keyblade, puis lui donna un coup sur la tête avec le plat de la lame, puis la lui rendit. Bien évidemment, il avait eût mal, mais au moins, cela lui avait remi les idées en place. Sans remords, elle lui expliqua que c'était une sorte d'apprentissage pour qu'il sache comme la manier, il préférait ne pas la contrarier, mais il pensait que si c'était elle son professeur à la place de Riku-J, il y aurait longtemps qu'il aurait fait l'école buissonnière. Par la suite, la deuxième invocation de Kairi fit son apparition dans la chambre des ados.


- Excusez-moi de vous dérangez, je voulais juste vous dire bonjour et vous informer que durant deux semaines d'essais, c'est moi qui vous garde.

"Ohhhhh trop kawaïi !!! Vient par là mon chaton je sens qu'on va bien s'entendre tout les deux !"

- Mélina tu vas faire peur à notre nounou si tu te comportes comme une groupie hystérique !

- Ce n'est pas grave, au moins, je suis sûr qu'elle m'apprécie... Euh... Maintenant je vous laisse, je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps. Ne vous en faites pas, si vous êtes en danger, je le saurais !

Oui, comme vous avez pût le constater, la demoiselle aime tous ce qui est félin, même ceux qui ne sont dangereux, mais celui-là avait l'air d'être sympa, de plus, si c'était l'invocation de leur mère, ils ne risquaient rien. Se demandant tout de même depuis quand Kairi avait cette invocation, les deux ados n'avaient rien contre le fait que ce soit quelqu'un d'autre qui les gardes, à voir comment il s'était comporté avec eux, ils ne risquaient pas trop de s'en ramasser une, quoi que, comme on dit, il vaut mieux se méfier de l'eau qui dort. N'étant pas surprit de voir un jaguar parler, Mélina était un peu plus enthousiaste que son frère, à qui elle avait fait un pied-de-nez en lui tirant la langue lorsqu'il lui avait fait son commentaire. L'invocation ne resta pas longtemps et disparu très vie au grand dam de la jeune fille qui aurait sûrement voulu un peu plus faire connaissance avec le gros matou, mais il ne fallait pas qu'elle s'en fasse, car ils se reverront bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mar 16 Déc 2014 - 7:54

Sora affiche un air dépité suite à ce que lui a raconté Kairi du fait que leur fille ait pensé que Ryô se soit battu avec ours. Remarque, d'un autre côté, c'était pas plus mal qu'elle ait fait ça plutôt qu'elle ait de suite conclue que ce soit lui qui l'ait frappé, sinon, il y a des chances qu'elle lui en veule par rapport à ça. Par contre, il reste neutre quand elle lui raconte où entrainait Ryô entraînait leurs enfants. Pour lui, il ne voyait pas vraiment le problème, pensant qu'ils étaient assez grands pour tout ça, sauf pour l'alcool où là, il ne voulait pas que ses enfants y touchent.

"Heu...franchement Kairi, je vois pas quel est le problème, on s'amusait bien à se battre avec des épées en bois avec Riku quand on avait leur âge et pour Anarkia, c'est de son âge, en plus, si c'était pas Ryô qui lui avait montré, il serait tombé dessus tout seul et en aurait caché dans sa chambre pour les regarder de lui-même. Y a rien à dire là-dessus, par contre, pour les boissons, là, c'est vrai, je suis pas d'accord, il n'a pas à leur donner de l'alcool. Par contre, je crois que c'est un peu trop tôt pour lui en parler. En plus, je compte me rendre sur l'île vérifier si Riku va bien. Je ne suis pas arrivé à le contacter et je veux vérifier si c'est parce qu'il y a un soucis sur le Îles du Destin, juste un problème de réseau dû au retour des ténèbres ou s'il s'est absenté. Avec le retour de Démoniaque, on ne sait jamais".


Sora ne savait même pas si Kairi était au courant de son retour, après, elle a quand même dû sentir une perturbation dans la force...heu...dans les mondes au niveau des ténèbres. Mais si elle ne s'est pas rendue compte, bah, il aurait fait une boulette et espérons qu'elle ne soit pas aussi choquée par ça que la plupart des gens qui l'apprennent de cette manière. À moins qu'elle soit heureuse pour son amie, Emilie. Allez savoir ce qu'il se passe dans sa tête en ce moment. Pendant ce temps, suite à la fin de la discussion des enfants et du passage de la deuxième invocation de Kairi, Riku-J dit :
"Bon bah, ok pour entre les cours, mais les week-end et vacances, pas de repos, tu t'entraînes toute la journée avec des petits temps de pause. Tu vas devoir prévenir ton groupe que tu pourras pas faire des concerts pendant un temps. Je sais, ça parait dure, mais dis-toi que les ténèbres ne se reposent pas, eux. Bon, Mélina, vu que tu vas partir, au lieu d'embêter ton frère, tu ferais mieux de lui faire un câlin pour lui dire au revoir et d'aller voir tes parents".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 17 Déc 2014 - 0:26

Anarkia avait l'air déçu de ne plus pouvoir faire de concerts, mais bon si ça lui permet de ne plus jamais faire de mal aux autres, il préférait se sacrifier. En le voyant agir de la sorte, Mélina eût mal pour lui, il le vit à son regard. Il haussa les épaules, puis lui donna une partie des partitions, ce qui la surprit, ne comprenant pas pourquoi il faisait ça.

"Anarkia..."

- Tais-toi pour ça, c'est moi le chef ! Bon alors tu ouvres bien les oreilles, tu prends des notes si tu piges pas parce que je veux pas que tu oublies la moitié des choses que je vais te dire ! Tout d'abord, avant de parcourir les mondes, tu vas expliquer le problème au groupe, j'ai faillis les tuer une fois avec mes ténèbres, ils comprendrons

"Oui..."

- Après tu leurs donneras à tour de rôle les partitions, je te mets les noms derrières, sinon tu vas pas t'en souvenir

"Tu me prends vraiment pour..."

- Pas de discussion c'est super important ! Les gars savent réviser seuls, pour ça, il n'y a pas de problèmes. Sur chaque feuille il y a une petite notice, donc ne te trompes pas de destinataire, puis toi tu vas apprendre par cœur, ça, ça, ça, encore ça, ceci, ça, ça et ça... Oh et sans oublier ceci et cela ! Ce ne sont pas des chants pas compliqués, faut que tu les apprennes pour le mois prochain, ça ne devrait pas poser de problèmes. Des question soldat ?

"Oui mon adjudant ! Pourquoi je dois les apprendre ?"

- Parce que tu donnes le concert à ma place, celui-là on ne peut pas l'annuler, par contre, les autres c'est possible, à moins que tu ne te sentes trop à l'aise et que tu décides d'en donner d'autres.

"J'ai pas que ça à faire Anar !"

- Je peux compter sur toi ?

"Bien évidemment !!!"

- Bon dans ce cas barre-toi, t'a plus rien à faire ici !

"Hey oh arrête de vouloir me virer, je veux te faire un cadeau pour que tu déprimes pas"

Anarkia ne laissait pas le temps à sa grande-sœur de dire son avis ou de protester, car il prenait son rôle de leader très au sérieux. Au fur et à mesure qu'il lui parlait des chants qu'elle devait apprendre, il prenait des feuilles sur son bureau, Mélina avait d'ailleurs faillit s'écrouler sous la pille de partitions. Pour éviter de les abimer, elle avait créé une boite rectangulaire, puis créa un sac avec son pinceau pour transporter la boite à l'intérieur, avec le sac sur son épaule, elle ne risquait pas de perdre le précieux travail de son petit-frère. Mélina était tout de même très surprise d'apprendre qu'elle allait devoir reprendre le groupe et le diriger à la place d'Anarkia, mais bon s'il le fallait, autant le faire, de plus, ça lui ferait plaisir et il lui faisait confiance, ce qu'elle ne voulait pas trahir. Avec son pinceau, elle créa un gros dé qu'elle donna au jeune homme qui le scruta avec un regard suspicieux. Mélina haussa les épaules, puis le serra dans sa main, il se mit à faire un bruit de pet en s'illuminant d'une jolie couleur violette, en entendant ce son, ils se mirent à rire tout les deux.


"Tu comprends mieux à présent ce que c'est ?"

- Oh que oui ! A l'époque il avait pas la forme d'un dé !

"Je sais, je l'ai amélioré. Tu te souviens quand on s'est amusé à faire tourner Karah en bourrique alors qu'il y avait qu'elle pour nous garder ?"

- Oh oui je me souviens ! J'ai cru qu'elle allait démissionner à force qu'on lui fasse péter des câbles ! Merci beaucoup Mélina ! Ou devrais-je plutôt dire mademoiselle Mérelindas Rose la petite aventurière au tempérament de feu !

"Oh ça le fait pas du tout, mais c'est pas grave, ça fait un bon commencement pour une chanson ! Allez bonne chance et à bientôt Anarkia le roi ténébreux du rock !"

- Merci toi aussi bonne chance. Hey fait attention à toi !

"C'est promis ! A bientôt Riku-J !"

Ils riaient encore un peu en se rappelant les bons moments, mais ça ne dura pas longtemps, car il était temps pour Mélina de partir. Elle serra Anarkia fort dans ses bras, puis après avoir salué Riku-J d'un signe de la main, elle s'en alla vivement, sentant des petites larmes lui monter aux yeux, car ça l'émouvait assez cette séparation et puis, elle avait l'impression qu'elle n'allait pas le revoir durant un long moment. Elle prit donc la direction qui menait à l'endroit où se trouvait ses parents actuellement. Pendant ce temps, Kairi n'était pas en accord avec Sora, Mélina était une fille, elle n'avait pas à ce batre et elle trouvait qu'Anarkia était trop jeune pour ce genre de chose, à croire qu'elle avait de la peine à les voir grandir. Par contre, il y avait au moins un sujet où Sora était d'accord avec elle, c'était l'alcool, ouf au moins un sujet, c'était déjà pas mal. Par la suite, lorsqu'il lui dit qu'il allait vérifié si Riku allait bien à cause du retour des ténèbres, elle ne fût que brièvement surprise.


- Si Riku est injoignable, c'est mauvais signe, cela veut dire que tout le monde est en danger. Est-ce que c'était vraiment une bonne idée de laisser partir notre fille ? J'ai ressenti la force des ténèbres et elle ont l'air encore plus puissantes que par le passé, ce n'est pas un bon présage. Même si j'apprécie Emilie, savoir son mari en liberté ne me rassure pas

En effet, le savoir en liberté n'était pas un bon signe, car il pouvait à nouveau se mettre à la recherche des pierres pour tenter de réunir les huit démons sorciers pour tenter de posséder l'univers comme il avait tenté de le faire par le passé, heureusement, avec le père de Démoniaque, auquel elle avait dû s'allier pour sauver les mondes et l'univers, ça c'était joué de peu, mais s'il recommençait, ils risquaient sûrement d'avoir moins de chance que les années précédentes, ce qui la faisait s'inquiéter pour ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mer 17 Déc 2014 - 8:32

Sora était plutôt d'accord avec Kairi, ceci l'inquiétait beaucoup, mais il n'y a pas que le retour de Démoniaque qui l'inquiétait. L'arrivé de cette Mei, une nouvelle ennemie à ne pas prendre à la légère malgré son âge, risque aussi de bouleverser beaucoup de choses. Autant dans les mondes que dans sa famille si elle parvient une fois encore à manipuler Anarkia pour le retourner contre eux.

"Oui, le retour de Démoniaque, c'est bien pour ça que je veux aller voir sur place. Par contre, je pense au contraire que ce voyage pour notre fille sera un bon moyen pour la rendre plus forte encor. Au début de nos aventures, c'est le fait de voyager qui m'a fait créer des liens avec les autres et qui m'a rendu ainsi plus fort. Peut-être que ça peut faire pareille avec Mélina. En plus, on ne sait pas s'il est immunisé contre nos pouvoirs comme il y a cinq ans. Souviens-toi, il a utilisé nos enfants et ceux de nos amis pour revenir pour ça. Et ce sont eux qui l'ont enfermé à nouveau. Beaucoup disent que c'est Pinpin qui l'a fait, même s'il a en effet contribué, ce n'est pas tout à fait exacte. Pinpin a utilisé leur pouvoir à eux pour enfermer Démoniaque et les ténèbres qu'il a libéré à travers les mondes. Tout ça pour dire que je pense que seul les sept enfants l'ayant libéré et emprisonné sont sûrement en mesure de l'arrêter. Moi aussi je me fais du soucis pour Mélina, mais j'ai confiance en ces capacités et je pense qu'on devrait avoir confiance en elle pour qu'elle soit plus forte encore, elle tient de nous après tout. Je compte d'ailleurs envoyer tout les enfants en voyage pour qu'ils deviennent plus forts également".


Sora laisse un temps de pause, le temps à Kairi d'assimiler tout ce qu'il venait de dire, ne sachant pas si elle serait d'accord avec lui ou pas. Puis, il dit :
"Par contre, Anarkia restera ici jusqu'à ce qu'il contrôle ses ténèbres en lui. J'ai fait appel à Riku-J pour ça, vu que je n'arrive pas à contacté le vrai Riku. Après, c'est peut-être pas si mal parce que physiquement, il a sa tranche d'âge, Anarkia se sentira sûrement plus à l'aise comme ça. Quand il contrôlera ses ténèbres, il pourra partir. Sinon, une autre personne m'inquiète également, Meian. Je l'ai rencontré alors que je suis aller sauver Anarkia. Elle est la fille de Elios et de Icy. Elle est encore très jeune, mais déjà dangereuse. Elle est aussi manipulatrice que son père et aussi terrible que sa mère. Elle a manipulé Anarkia pour le pousser à libérer Démoniaque, qui sait ce qu'elle est capable de faire à coup de manipulation".

Sora avait préféré ne pas parler du fait qu'elle ait aussi poussé Anarkia à vouloir le tuer, de peur de sa réaction, surtout que c'était pas tout à fait sa faute au gamin et il espérait que Karah ne lui avait pas touché un mot et qu'elle n'allait pas le faire.


"Franchement, ce résultat de l'union de Icy et de Elios ne me dis rien qui aille, surtout qu'elle semble déterminée à venger la mort de ses parents et qu'elle est prête à tuer même Anarkia pour ça. En plus, c'est bizarre, mais à l'entendre, on dirait qu'elle pense que c'est nous les méchants et eux les gentils".


Pendant ce temps, quand Mélina s'en va après avoir reçu les consignes de Anarkia, Riku-J dit : "Bon, j'y vais aussi, tu dois te reposer pour ton entraînement. Hmmm...je dors où?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Jeu 18 Déc 2014 - 23:02

Lorsque Riku-J demanda où il allait dormir, Anarkia eût l'air un peu gêné, mince il ne pensait pas qu'il aurait aussi besoin d'une chambre. Il réfléchit quelques minutes, puis ouvrit la porte de la chambre en ayant une petite idée sur la question.

- Vient avec moi, je vais te montrer

Il guida Riku-J jusqu'à une autre pièce qui n'était pas souvent utilisée. Il ouvrit la porte, ce qui bougea par la même occasion un coffre qui avait l'air de faire tenir en équilibre une armoire. Ne le sachant pas, Anarkia l'invita à entrer à l'intérieur de la pièce.

- Voici ta chambre. On va prévenir maman que tu dors là, comme ça elle pourra t'apporter tout ce qu'il te faut pour que tu dormes bien et... Attention !

Voyant l'armoire commencer à dégringoler, il poussa Riku-J en arrière, puis s'interposa entre lui et l'armoire en la retenant avec peine, ce qui lui fit un peu mal au dos, car ne s'y attendant pas, il n'avait pas pu bien se positionner, mais avec cet événement, son maître pouvait voir que malgré le fait qu'il avait des ténèbres en lui, il avait toujours assez de lumière pour penser aux autres. Anarkia soupira de soulagement en voyant que la version digitale de Riku n'était pas blessé, puis il redressa péniblement le meuble en le maintenant en équilibre, le temps qu'il remette le coffre lourd en place, ce qui le fit transpirer, mais au moins, il y était arrivé, ce qui lui fit comprendre pourquoi la porte était lourde à pousser, le coffre avait sûrement dû déjà se déplacer un peu au précédent passage dans cette chambre.

- Ah bah elle était là ! Tonton Ryo devait la réparer, il a dû la mettre là en attendant et il a dû l'oublier. Ne t'en fais pas, je lui en parlerais dès que je le verrais, comme ça tu ne risqueras rien

Anarkia avait l'air gêné, ce qui était tout à fait compréhensible. Pendant ce temps, Kairi écoutait les dires de son mari avec une certaine inquiétude, même s'il disait que tous ces danger étaient bon pour apprendre à leurs enfants à se débrouiller et qu'avec leurs pouvoirs il était sûr qu'ils s'en sortiraient contre Démoniaque, ce dont elle n'était pas sûre. Il lui parla par la suite de la fille d'Icy et Elios, ce qui eût l'air de la surprendre, car elle ne semblait pas avoir l'air au courant, de plus, elle semblait encore plus inquiète quand il lui dit qu'elle ressemblait à ses parents, si un tel danger courrait dans la nature, elle pensait de moins en moins que permettre aux jeunes de faire leurs propres expériences dans les mondes extérieurs soient une bonne idée. Elle voulu dire ce qu'elle pensait, mais Mélina arriva en ayant l'air beaucoup moins triste qu'avant.


"Papa ! Maman ! Je vais y aller ! Durant mon voyage initiatique, il va me falloir braver le froid, la pluie, les ténèbres, la faim, la soif, des tornades s'abattront sur moi, mais cela ne me fait pas peur, j'affronterais tout sans peur et il se peut même que je me battre contre des zombies-mutants, des robots à rayons laser x ou même des chasseurs de primes ninja et je ferais tout avec dignité et panache !"

- Mélinaaaa par passsss je veux passsss te perdreeeee !!!

S'exclama vivement sa mère en la prenant dans ses bras en pleurant à chaudes larmes, ce qui étonna la jeune fille et la mit mal à l'aise, trouvant que ses parents avaient un grain et qu'il était temps qu'ils aient se faire soigner. Elle lança un regard discret à son père, mince il allait peut-être lui dire qu'elle en avait encore trop fait, ce qui l'ennuya fortement.


"Mais maman pleure pas il va rien m'arriver !"

- Tututututu en es sûre ?

"Je te le promets ! Et si un jour je tombe sur un grizzli je lui dessine un pot de miel après on sera copain, on fera des numéros rigolos, on deviendra célèbres et avec l'argent je pourrais me payer un vaisseau Gummi !"

- Tu ne peux pas t'en créer un ?

"Pas celui que je veux et puis, avoir mon propre vaisseau Gummi me motivera à économiser"

- Et le vieux qu'on a il te plait pas ?

"Pas assez maniable, tonton l'a dit plus d'une fois, je ne sais pas comment vous avez fiat pour voyager dans cette croute !"

[color=pink]- Mérelindas Rose un peu de respecte pour le matériel d'autrui ! darkpink]"Oui pardon maman..."

- Oh tu vas me manquer ma petite fille chérie !

"Maman... tu m'étouffe !"

Mélina racontait n'importe quoi à sa mère, ce qui lui rendit le sourire et l'amusa par la même occasion, par contre, elle ne pouvait pas savoir que ce qu'elle allait dire sur leur vieux vaisseau Gummi allait faire réagir autant sa mère, qui l'appela par son véritable prénom, ce qui était normal, car elle le disait à chaque fois qu'elle faisait ou disait une bêtise alors que son petit frère c'était plus pour l'embêter qu'il le disait. Mélina avait légèrement baissé la tête, puis l'avait relevée lorsque sa mère l'avait à nouveau prise dans ses bras pour la serrer un peu trop fort, ce que sa fille le lui fit remarquer, alors la princesse de cœur la lâcha pour que son père puisse aussi en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Ven 19 Déc 2014 - 13:32

Sora affiche un air dépité en voyant la réaction de Kairi quand Méina annonce son départ. La pauvre, elle devait se sentir gênée de voir sa mère avoir du mal à couper le cordon. Quand il remarque le regard que lui lançait Mélina, il eut un air gêné car il ne savait pas du tout quoi dire ou faire. Mélina semble avoir un peu calmer les choses en la rassurant et en parlant de vaisseau Gummi. Sora était d'ailleurs un peu déçu qu'elle ne veuille pas du vaisseau gummi que Donald et Dingo lui a offert car il voulait justement le lui proposer pour son voyage histoire de l'aider à suivre ses traces...avec un peu moins d'ennuis, il l'espérait bien. Bon, bah, vu qu'elle a dit qu'elle ne le voulait pas, c'était plus la peine de lui proposer, dommage. Quand Kairi termine son moment d'émotion, Sora, avec toute ça, ne savait plus du tout quoi dire où faire. Il s'approche de Mélina, la prend tendrement dans ses bras et dit : "Sois prudente, ma fille. Et si tu as peur des ténèbres, dis-toi que même quand le cœur se soumet ou se montre faible, il y a au fond de lui une lumière qui ne s'éteint jamais".

Il la lâche et la regarde avec beaucoup d'émotion. Il affiche un immense sourire que seule lui sa sœur avaient le secret et dit : "Et pour cet histoire d'économies, si tu trouves des objets qui te sont inutiles, tu peux les revendre aux mogs ou tu peux trouver des petits boulots dans les mondes".

Pendant ce temps, Riku-J avait suivit Anarkia et avait faillit se faire écraser par une armoire. Heureusement que Anarkia l'avait sauvé. Riku-J s'était relevé après ce moment mouvementé et dit : "Et bah, heureusement que tu es intervenu pour me sauver, sinon, j'aurais cru que tu l'as fait exprès pour éviter d'avoir à subir mon entraînement".

Riku-J sourit en disant ça, montrant qu'il plaisantait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 20 Déc 2014 - 0:51

Mélina écoutait son papa avec attention, bien qu'elle connaissait cette phrase par cœur, car ses parents la lui avaient souvent répétées. En voyant le sourire de son père, elle se disait à chaque fois qu'elle comprenait pourquoi sa mère l'avait épousé. Toutefois, quelque chose l'embarrassait, son père avait eût l'air un peu déçu lorsqu'elle avait parlé de vaisseau Gummi, enfin c'était son sentiment, alors elle se devait de rectifier le tir.

"Papa, je la connais par cœur cette phrase, mais je ne me lasse pas de te l'entendre me la dire ! Oh papa pour le vaisseau, t'en fait pas, Anarkia l'adore, mais on a pas fini de le customiser pour qu'il ait de nouveau la classe parce que franchement, ton fils il mérite pas de voler dans une vieille casserole !"

- Mélina arrête de dénigrer ce pauvre vaisseau, si ton père ne l'avait pas eût, on ne se serait sûrement jamais retrouvé avec ton père et tu ne serais peut-être jamais née.

"Ah ? Parce que mon papa c'est pas Simon ?"

Oups la grosse boulette !!! Kairi ne pensait pas gaffer de la sorte en voulant protéger le précieux vaisseau Gummi de son mari. Mince il fallait qu'elle se rattrape autrement. Vite ! Il fallait trouver un nouveau sujet de discussion pour corriger le tir.

- Et bien, tu sais, vu qu'on est pas sûrs, autant penser que Sora y est pour quelque chose.

"Ah oui c'est vrai ! J'y avais pas songé ! T'en fait pas papa, pour la vente, je sais me débrouiller. Papy m'a bien apprit à pas me faire arnaquer, mais je sais aussi comment faire pour arnaquer les gens ! Papy il est génial ! Il m'apprend pleins de choses que vous m'apprenez pas"

- Euh... Mélina, rassure-moi, ton papy il t'a pas apprit à danser autour d'une barre ?

"Euh non pourquoi ?"

- Pour rien, c'était juste une question comme une autre.

"Par contre mamie Shira elle a essayé de m'apprendre, mais papy l'a grondée"

- Dieu soit loué ! Tout va bien dans ce cas ! Excuse-moi d'avoir douté de Ryo !

"Pas grave. Dites, c'est quoi le meilleur monde à visiter ? Et il y a un monde en particulier où je pourrais trouver un petit boulot ?"

- Je pense que la Citée du Crépuscule est le meilleur monde pour commencer ton aventure, de plus, tu pourras y trouver plusieurs petits boulots, ils en proposent plusieurs là-bas.

"Maman tu recommences ! Il ce passe rien dans ce monde, sauf quand Anar se fait enlever par une sale bêcheuse qui l'a poussé à ressusciter un ancien démon ! Dit papa, on fait comment pour se trouver des compagnons de voyage ? Je viens de me souvenir que toi tu n'étais pas parti seul, pourquoi c'est Donald et Dingo avec qui tu as fait toutes tes aventures et pas quelqu'un d'autre ?"

En apprenant ce que lui apprenait Ryô, Kairi ne pût s'empêcher de paniquer, car avec un grand sourire innocent, Mélina disait avec une grande candeur ce qu'elle faisait avec son papy adoré. La princesse de cœur fût un peu soulagée d'apprendre que Ryô avait tout de même une conscience et ne la conditonnait pas à rencontrer des hommes de toutes tailles et de tout âge. Mélina voulant savoir où elle pouvait commencer son aventure, sa mère lui dit d'aller à la Citée du Crépuscule, un monde où normalement il ne s'y passait rien, ce qui agaça sa fille. Voulant savoir plus de détails sur comment ne pas voyager seule, un point qu'elle ne voyait que seulement maintenant, elle s'était adressée à son père pensant qu'il aurait mieux lui répondre que sa mère. Pendant ce temps, Anarkia eût un faible sourire en entendant les paroles de Riku-J.


- Tu sais, venant de ma sœur, cette initiative ne m'aurait pas étonné, ne t'en fais pas, tant que j'arrive plus au moins à me maîtriser, je devrais arriver à ne pas à te tuer. J'ai peut-être une question idiote, mis si tu meurs dans le monde réel il se passera quoi ? Dans l'ordinateur, on peut toujours te reprogrammer, est-ce que c'est aussi la même chose si tu n'es pas dans l'ordinateur dès qu'un accident se produit ?

Anarkia avait eût un sourire un peu plus grand lorsqu'il avait parlé de Mélina, puis s'inquiétant un peu pour son maître, il ne pût s'empêcher de lui poser une question des plus existentielle et des plus intelligentes qu'il pouvait poser en ce moment même, car lorsqu'il saurait comment fonctionnerait Riku-J, il aurait peut-être moins peur si jamais ses ténèbres n'étaient plus maitrisables et lui faisaient faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 20 Déc 2014 - 12:49

Sora fait la moue quand Mélina dit que son vaisseau était une vieille casserole, n'étant pas d'accord avec elle car il leur a plusieurs fois sauvé la vie. Surtout contre des sans-coeurs ou des similis qui les attaquaient dans l'espace. Quand le défend en disant une bêtise et que Mélina demande si ce n'était pas Simon son père, Sora se crispe, voulant lui dire la vérité comme quoi ils avaient à présent la preuve que Simon n'était pas son père, mais lui, mais se retient en se disant que c'était pour sa mémoire. Par contre, il fut un peur triste parce qu'en vu de ce qu'elle avait demandé machinalement si c'était pas Simon son père, il ne pouvait s'empêcher de se dire sur le coup qu'elle préférait peut-être penser que c'était Simon son vrai père et qu'elle préfèrerait que ce soit le cas. Là, il pense que finalement, il valait mieux pas qu'elle sache la vérité car il était à présent certain qu'elle serait déçue. D'un autre côté, c'était normal, Simon était plus fort que lui par le fait qu'il soit un gardien. C'est normal qu'elle le préfère, mais bon, ça lui faisait un peu mal d'y penser d'y penser quand même. Bon sang, on pouvait dire qu'il avait vraiment construit une vie de famille compliquée. Il n'écoutait pas vraiment leur discussion tellement il était plongé dans ses pensées sombres. Puis, il sort de torpeur quand Mélina lui pose des questions sur ses voyage avec Donald et Dingo. Il se reprend alors et dit : "Comment j'ai été mené à voyager avec eux? Bah, en fait, au départ, c'était grâce au roi...et à ma keyblade. Le roi leur avait donné pour mission de suivre le garçon à la clé et de suivre la clé pour leur survie. Suite à la destruction des Îles du Destin, ma keyblade est venue à moi et je les ai rencontré. Pensant à leur mission, ils m'ont persuadé de les suivre, me disant que pourrait chercher mes amis, Riku et ta mère, alors que eux chercheraient le roi. On a cherché partout dans les mondes et on vécu des tas d'aventures, bien que Riku, sous l'influence de Maléfique, nous a mis des bâtons dans les roues. Surtout quand on a été avalés par Monstro et enlevé par les pirates au Pays Imaginaire. Quand on est arrivé à la Forteresse Oubliée, dont le vrai nom est le Jardin Radieux, Riku m'a volé ma keyblade, disant qu'il était le vrai élu et que je n'étais que le livreur, pensant à leur mission, Donald et Dingo l'ont suivi. Mais quand je les ai retrouvé, Dingo m'a défendu contre Riku qui a tenté de me tuer et il a dit qu'il ne voulait pas trahir son roi, mais ne voulait pas me trahir non plus car j'étais devenu un de ses meilleurs amis après ce qu'on a vécu. Donald nous a rejoint en me disant que c'était un pour tous et tous pour un. Touché par leur amitié, keyblade ou pas keyblade, je me sentais prêt à me battre grâce à mes amis qui étaient ma force. Ma keyblade m'est alors revenue et nous ne sommes plus séparés par la suite. En tout, au départ, si on a voyagé ensemble, c'était plutôt par intérêt puis on s'est rapprochés et sommes devenus amis".

Pendant ce temps, Riku-J croise se bras en gardant son sourire et dit :
"Je ne sais pas ce qui se passerait et peu importe. Je te trouve bien prétentieux pour penser être capable de me tuer alors que je maîtrisais les ténèbres avant même ta naissance. T'en fais pas, si tu tentes un truc contre moi, je saurais t'arrêter".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 20 Déc 2014 - 16:54

HS : Désolée c'est un peu cours, mais j'ai des visites qui attendent, donc je me rattraperais au prochain rp ^^

Mélina écoutait ce que lui disait son père avec la plus grande des attentions, ce qu'il lui disait était très intéressant. En parlant de monde, la miss eût tout d'un coup très envie de visiter le Pays Imaginaire, car un nom pareil piquait sa curiosité. En voyant son air intéressé, Kairi scruta Sora avec un regard qui voulait dire "Tu aurais pas pût évité de parler des mondes ?" Là-bas, il y avait pleins de pirates et d'autres ennemis et danger, elle savait, elle y était déjà allée avec et sans son cœur. Lançant un regard inquiet à sa fille, cette dernière avait un grand sourire aux lèvres.

"Voilà je sais où je vais aller ! Merci papa t'es génial ! Et pis, dès que je pourrais, j'irais dire bonjour à la reine et au roi ! Et... Et... Vous croyez que je me ferias des compagnons de voyage moi aussi ? Personne n'a été envoyé en mission pour suivre la porteuse de clef que je suis"

- Mélina, ce n'est pas grave, tu as tous les atouts en toi pour t'en faire et s'ils sont réticents à t'accompagner, sourit et ne baisse pas les bras, ils ne pourront pas refuser !

"Oui, mais les gens ils vont m'apprécier pour mon physique ou parce que je suis votre fille, ils ne me verront pas comme moi je les verrais"

- Oh Mélina ! Ne t'en fais pas, tu trouveras sûrement des compagnons qui t'aimeront pour ce que tu es. Ne te fais pas de soucis, tout ira bien de ce côté.

Mélina avait levé ses bras en faisant un grand sourire ayant l'air très enthousiaste, puis la dure réalité des choses lui avait donné une grande claque mentale, ce qui l'avait faite baisser les bras et la tête, ayant l'air un peu dépitée par ce qu'elle venait de dire. Kairi tentait de la réconforter, ce qui eût l'air de fonctionner, Mélina releva la tête et lui fit un faible sourire en se demandant si elle avait raison ou pas. Pendant ce temps, Anarkia eût l'air surprit, il ne pensait pas que Riku-J réagirait de cette façon. Soudain, Anarkia pût voir des ténèbres entourer ses poignets et ses chevilles, ce qui lui fit se demander ce qu'il ce passait encore tout en ayant un peu peur de ce qu'elles pouvaient faire sur son mental.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Sam 20 Déc 2014 - 17:49

En voyant le regard de Kairi, Sora lève les yeux au ciel en sifflotant, l'air innocent. Suite aux questionnement de Mélina, Sora décide de la rassurer et dit : "Ma foi, si au début ils te voient comme ma fille, en vivant des aventures avec toi, ils finiront par voir en toi une véritable amie, tout comme Donald et Dingo voyaient en moi seulement l'élu de la keyblade avant de me voir comme leur ami. Les relations évoluent avec le temps, tu sais? Après tout, ta mère et moi étions amis avant de tomber amoureux".

En disant la fin de sa phrase, il regarde Kairi tendrement. Pendant ce temps, Riku-J ne bronche pas en voyant les ténèbres de Anarkia se manifester. Il tend sa main droite et les ténèbres viennent à lui pour former une boule sombre au creux de sa main. Il la referme ensuite, faisant disparaître la boule en souriant.


"Alors? Tu vois? Manipuler les ténèbres peut être simple quand on sait comment s'y prendre".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 21 Déc 2014 - 0:45

Etant rassurée par les paroles de son père, Mélina eût l'air d'aller mieux. Elle était maintenant fin prête pour voyager. Ayant terriblement hâte de voir d'autres mondes, elle se rendit compte qu'elle avait faillit oublier la promesse qu'elle avait tenue à son petit-frère, heureusement qu'elle s'en était souvenue en voyant le sac accroché à son épaule.

"Merci pour vos bons conseils ! papa, maman je vous aime, mais cette fois-ci, je dois déjà y aller ! Pays Imaginaire me voilà ! Enfin après ma commission pour Anarkia ! Ihihih"

Mélina serra son père, puis sa mère très fort dans ses bras en leur faisant à chacun une bise sur la joue, puis elle créa avec son pinceau un portail doré qu'elle emprunta avec beaucoup de gaietés. Lorsque le passage fût refermé et qu'il eût disparut, Kairi avait l'air toute inquiète.


- Je me fais peut-être du soucis pour rien, mais j'espère qu'il ne va rien lui arriver. En même temps, qu'elle idée elle a eue de commencer par ce monde... Enfin bref, elle est heureuse, c'est ce qui compte le plus

Après avoir dit ces paroles, Kairi fit un faible sourire. Pendant ce temps, Anarkia eût l'air étonné lorsque Riku-J attrapa ses ténèbres pour en faire une boule. En effet, c'était simple quand on savait comment faire. Sans qu'il ne s'y attende, son corps se mit à nouveau à déconner, il devint entièrement noir. Par la suite, les ténèbres disparurent au niveau de la peau, la faisant redevenir comme avant, sauf qu'à présent, tous ses habits étaient noirs ainsi que ses cheveux tandis que ses yeux étaient devenus rouge et qu'il avait l'air beaucoup plus méchant qu'à l'accoutumée.


- Alors, comme ça tu crois vraiment pouvoir nous manipuler aussi aisément ? Qu'est-ce qu'un minable, raté et minuscule être de la lumière puisse faire contre nous ? Nous sommes plus terrifiantes que tu ne le penses et plus le petit grandira, plus nous serons puissantes. Essaie donc de nous manipuler si u n'as pas peur de te faire réduire au néant sale petit avorton !

Suite à cette discussion, une lance de ténèbres se créa pour s'allonger et se diriger dangereusement vers Riku-J dans le but de le tuer, ce que le véritable Anarkia n'aurait jamais fait, il n'aurait d'ailleurs jamais eût l'audace de l'insulter, donc la version digitale de Riku devait bien se douter qu'il ne faisait pas exprès et ne maîtrisait plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Dim 21 Déc 2014 - 12:27

Suite au paroles de Mélina, Sora trembla légèrement, se retenant de ne pas craquer une nouvelle fois devant sa fille. Il se dit dans sa tête comme quoi il ne pleurerait pas, il ne pleurerait pas. Puis, quand elle finit par partir et que Kairi s'adresse à lui, il se met à pleurer en disant : "Bouhou! Ma petite fille est déjà devenue une feeeeeeeeeeeeeeeeemme!"

Pendant ce temps, Riku-J ne bronche pas en voyant la transformation de Anarkia, pas du tout impressionné et il ne bronche pas plus à son discours. Il fait apparaître son épée, semblable à celle de Riku quand il s'est fait contrôlé par les ténèbres et pare la lance aisément. Il se met à bailler et dit :
"Franchement Anarkia, quand tu m'as parlé du risque que tes ténèbres prennent le dessus, je pensais franchement que tu ferais plus original que de reprendre un look similaire à celui de Riku quand il s'est contrôlé par les ténèbres et que tu sortirais le même baratin. Bon, on fait quoi maintenant? Je te laisse deux choix, soit tu laisses ta jalousie de côté, tu penses à ta lumière et tu reprends le contrôle de ton corps, soit je lâche mes ténèbres à moi et je te bats pour te faire reprendre tes esprits et ça risque d'être plus douloureux".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 22 Déc 2014 - 0:24

En voyant son mari aussi triste, Kairi le prit dans ses bras pour lui faire un gros câlin. Elle pensait être la seule à souffrir de son départ, mais à ce qu'elle pouvait voir, ce n'était pas le cas, pauvre Sora, il venait tout juste d'apprendre qu'elle était sa fille et déjà elle partait, il n'avait pas vraiment eût le temps d'en profiter, d'ailleurs en parlant de temps, Kairi trouvait que le temps avait trop vite passé et dire qu'il n'y avait pas si longtemps elle lui changeait encore ses couches... Ce temps était révolu, maintenant, c'était le temps de l'aventure, des rencontres et également des relations amoureuses.

- Elle est devenue une femme, mais ne t'en fait pas, au moindre petit bobo elle reviendra pleurer dans nos bras, alors ne t'en fait pas, je suis sûre qu'on la reverra tôt ou tard et qu'elle sera toujours notre petite fille tel qu'on la connait et puis, ne t'en fait pas, il y a encore Anarkia, il lui faut plus de temps pour se développer, je crois bien qu'avec un peu de chance on arrivera pas à s'en débarrasser

Bon pour ce qu'il s'agissait d'Anarkia, elle l'avait dit un peu sur le ton de la plaisanterie pour le faire penser à autre chose tout en espérant qu'il ne resterait pas aussi longtemps qu'elle le pensait, car malgré le fait qu'elle s'inquiète beaucoup pour ses enfants et qu'elle ait du mal à les voir partir, elle avait plutôt envie qu'ils soient indépendants et libre de faire ce qu'ils désiraient, ce qui leur permettaient de s'épanouir. Pendant ce temps, Anarkia tomba à genoux suite aux dires de Riku-J. Ce dernier pouvait voir que ce dernier commençait à lutter gentiment contre ses ténèbres, car les bonnes couleurs revenaient de temps en temps, ce qui était assez douloureux pour le jeune homm. Au bout d'une demi-heure, il réussi à redevenir lui-même, mais le problème c'est qu'il tomba évanouit aux pieds de son entraineur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 22 Déc 2014 - 12:48

Quand Kairi prend Sora dans ses bras, il fit de même en continuant de pleurer à chaude larme. Suite aux parole de Kairi, il se remet un peu et sèche ses larmes et dit en affichant un faible sourire : "Ho, ça, j'en doute, après tout, j'avais son âge quand j'ai commencé mes aventures. Bon je dois y aller aussi. Veille sur Anarkia et l'académie en mon absence et n'oublies pas de parler à Ryô au sujet de Mélina, même si je pense pas que ce soit une bonne idée".

Il l'embrasse tendrement, ouvre un portail de lumière et le traverse en le refermant derrière lui. Pendant ce temps, quand Anarkia s'est combattu contre sa partie Ténèbres et qu'il a perdu connaissance, il le porte sur un de ses épaules et l'emmène dans sa chambre en pensant que Sora avait quand même eu une bonne idée de lui demander de s'occuper de Anarkia, car il était la meilleure personne à savoir comment s'y prendre avec quelqu'un qui ne contrôle pas ses ténèbres et qui le voulait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 22 Déc 2014 - 14:17

Lorsque tout le monde était parti, Kairi soupira, se disant que la pomme n'étai pas tombée loin de l'arbre, car Mélina était comme son père lorsqu'il s'agissait de partir à l'aventure. Se demandant tout de même si Anarkia allait bien, elle se dirigea vers sa chambre. Lorsqu'elle déboula dans les couloirs, elle pût voir Riku-J qui portiat son fils évanouit sur ses épaules en train de l'emmener dans sa chambre. Se demandant ce qu'il c'était passé, elle accourut vers eux en ayant l'air terriblement inquiète.

"Riku-J ! Que s'est-il passé ? Oh pauvre Anarkia ! Attend je vais t'aider à le remettre dans sa chambre, il doit être très lourd pour tes frêles épaules !"

Elle entreprit alors de porter Anarkia jusqu'à son lit où elle le plaça à l'intérieur, puis plaça des couvertures sur son corps pour qu'il n'ait pas froid, puis elle toucha son front. Elle ne sût pas pourquoi, mais il lui brûla sa main, ce qui fit qu'elle la retira en émettant un cri de surprise. Elle scruta la paume de sa main et pût voir qu'il y avait à l'intérieur une marque en forme de tribal qui s'effaça très rapidement.


"Mon Fils... Anarkia... Il est de nouveau possèdé par une trop grande force de ténèbres qui le surpasse c'est ça ? Riku-J, tu vas pouvoir faire quelque chose pour lui ? Oh mon pauvre chaton, j'espère qu'il va s'en sortir !"

Riku-J auriat de quoi se moquer d'Anarkia après avoir entendu le surnom que venait de lui donner sa mère. Cette dernière s'en faisait peut-être un peu trop pour Anarkia, mais après tout, c'était normal, c'était son fils et il était normal qu'elle ait peur pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Membre
L'Ancien Élu de la Keyblade
Directeur de l'École du Départ
MembreL'Ancien Élu de la KeybladeDirecteur de l'École du Départ
avatar

Masculin Cancer Rat
Messages : 82
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 21
Monde d'Origine : Les Îles du Destin
Camp : Lumière
Invocation(s) : Armure de Lumière, Génie et Sonic
Présentation :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Lun 22 Déc 2014 - 23:40

Riku-J se retourne en entendant Kairi s'exclamer en demandant des explications. Franchement, il ne sut pas vraiment quoi lui répondre de peur de la faire paniquer et il espérait franchement ne pas être vu et emmené Anarkia se reposer dans sa chambre en gardant ce qui vient de se passer secret. Mais bon, apparemment c'était raté. Il la laisse l'aider à l'emmener dans sa chambre et quand ce fut fait, Kairi comprend par elle-même ce qu'il s'est passé et demande à Riku-J s'il pourra l'aider. Le double digital de Riku hoche la tête et dit : "Riku est déjà passé par là, j'en sais quelque chose. Ne t'en fais pas, je sais parfaitement comment faire pour l'aider, fais-moi confiance. Là, il doit se reposer. Je reste avec lui en cas de problème".

Riku-J devait bien se douter de l'inquiétude qu'avait Kairi, mais il pense pas que ce soit une bonne chose car son inquiétude pourrait augmenter celle de Anarkia et il n'a vraiment pas besoin de ça en ce moment, du coup, il la rassure en lui affirmant pouvoir l'aider. Ce qui n'était pas un mensonge car il savait vraiment comment faire pour l'aider. Après tout, il venait bien de l'aider à se reprendre un peu en quelques minutes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 205
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Convocation (PV)   Mar 23 Déc 2014 - 0:43

Lorsque Riku-J affirme pouvoir aider Anarkia et qu'il lui dit de lui faire confiance, Kairi eût l'air soulagée. Il éait plus que certain qu'avec Riku, même s'il n'était pas le vrai, tout se passerait bien. Elle prit alors Riku-j dans ses bras et le serra un peu trop fort en l'enlaçant.

- Oh merci infiniment ! Je savais que je pouvais compter sur toi ! Oh mais tu ne vas pas passer ta soirée ici à veiller sur lui ? Je vais te préparer la chambre d'ami et je t'apporte quelque chose à manger, tu dois avoir faim avec toutes ces émotions, enfin j'espère, si tu ne manges ou ne bois rien ce n'est pas grave, ça en fera plus pour mon petit chou quand il se rvéveillera !"

Kairi le lâche en lui faisant un gros bisou sur la joue, puis s'en va en ayant l'air plus rassurée qu'en arrivant. Elle s'en alla préparer la chambre d'ami, puis revint un quart d'heure plus tard avec plusieurs sandwichs et du jus de fruits ainsi que deux verres, car ne sachant pas si Riku-J mangeait ou buvait, elle avait préféré faire en sorte qu'il y ait assez pour tout le monde. Elle scruta Anarkia une dernière fois et eût l'air un peu inquiète lorsqu'elle le vit en train de s'agiter, il devait surement être en train de faire des cauchemars, ce qui était bon signe d'un côté, car cela voulait dire que son esprit était avec eux en ce moment même. Elle plaça alors un cd dans sa chaine stéréo puis régla le volume pour que le son ne soit pas trop fort. En entendant la musique, Anarkia eût l'air de se calmer, ce qui rassura sa maman, qui se mit à constater que le cd qu'elle mettait à chaque fois qu'il faisait des cauchemars fonctionnait encore, pusi elle s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Convocation d'Aya] Salle B101
» Convocation pour la première mission ?
» Convocation chez son directeur de maison à 18h
» Convocation militaire
» [Flash-Back] Convocation royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG New Generation :: RPG - Domaine de la Lumière :: La Contrée du Départ-
Sauter vers: