Kingdom Hearts RPG New Generation

15 ans après, l'aventure continue...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 22 Juil 2015 - 0:11

Un jeune homme aux cheveux noirs ébènes et une mèche rouge sur le côté de la frange franchit les portes du monde. En ayant passé le seuil, il se mit à regarder avec un excitation mal dissimulé les alentours. Détaillant le moindre bâtiment, les moindres éclairages... plantait au milieu de la place, il se décida toutefois à s'avancer dans les rues pour en découvrir les moindres parcelles.

Le jeune homme vêtu d'une tenue de lycéen assez particulière n'était autre que Keren. Pour la première fois de sa vie, il était parti à l'aventure et explorait son premier monde seul empli de fascination.

Il marchait d'abord à pas lent dans les ruelles, avant de se mettre à courir sans la moindre gène à travers les allées. Il bouscula plusieurs personnes mais, ne s'en formalisa pas tandis que les personnes en question s'égosilla à enguirlander l'impudent qui disparaissait déjà de leur champ de vision.

Une fois, le premier quartier explorait de long et en large, il se rendit avec hâte vers le second quartier. Il avait appris y a peu que le monde était composé de quatre quartiers et qu'il ne se trouvait actuellement que dans le tout premier de celui-ci.

Il arriva ainsi dans le second quartier et fût un peu surpris mais, pas moins ravi de tomber sur des sans-cœurs et des similis qu'il prit plaisir à détruire. D'accord... de base, les créatures devaient un peu comme ses "larbins" mais, Keren ne pouvait pas les blairer. Il requérait leur utilisation par moment et pourtant ce qui lui plaisait le plus avec eux... ça restait tout de même de les réduire en charpie. Un sourire sadique et satisfait sur les lèvres, il acheva la dernière créature d'un coup de Keyblade net et précis.

Ahhh... ce petit entrainement l'avait bien diverti et dérouillé, maintenant, il pouvait continuer sa petite exploration.

Il partit en marchant à pas lent sur le chemin de gauche et passa devant un endroit avec une pancarte qui indiquait "Hotel". Ayant un petit creux, il fourra une main dans une de ses poches et en sortit une tablette de chocolat et croqua dedans sans plus attendre.

Pratiquement une heure passa quand il finit d'explorer le second quartier. Cependant, il se permit une dernière fois d'observer une vue d'ensemble de ce magnifique quartier du haut d'un bâtiment. Il s'assit avec agilité sur le rebord de la bâtisse, laissant ses jambes se balançait dans le vide et écouta l'écho de la cloche se trouvant un peu plus haut encore.

De là où il était, il put voir des sans-cœurs et des similis se disputaient. Il ne savait pas pourquoi mais, ils les trouvaient tellement ridicule qu'un rire lui échappa. Soudain, il s'arrêta net de rire en attendant un bruit provenant de derrière lui. Faisant rapidement volte-face, il écarquilla les yeux de surprise en tombant non pas sur une menace potentiel (quoique..) mais, une demoiselle à priori de son âge, les cheveux rouges et des prunelles d'un bleu aquatique.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 22 Juil 2015 - 13:09

Mélina se trouvait à la Ville de Traverse. En avait-elle le droit ou pas ? De toute façon, elle s'en foutait, elle avait envie de décompresser. Certes, il fallait s'allier avec leur ennemis pour détruire une menace, mais pour l'instant, elle ne la voyait pas vraiment, à son avis, c'était juste une excuse pour rassembler les gens et essayer de faire en sorte qu'ils vivent en harmonie, mais dans sa tête, il n'était pas question de faire ami-ami avec les assassins de Simon, qu'elle considérait toujours comme son père. En voyant qu'elle arrivait prêt du second quartier, elle se mit à courir, bousculant un peu les passants. Etant la fille de Sora et de Kairi, les gens gueulèrent encore plus, alors une fois qu'elle eût passé la foule, elle s'inclina en faisant un grand sourire d'ange.

"Je suis désolée !"

Les gens s'étaient fait bousculer par la deuxième fois consécutive. La première fois c'était Keren, maintenant, c'était Mélina, ils se demandaient ce qu'avaient les jeunes aujourd'hui, mais en voyant le sourire de la miss, ils lui pardonnèrent, alors la demoiselle se retourna et franchit le seuil du deuxième quartier en riant, contente que son coup fonctionnait à chaque fois. Une fois dans le deuxième quartier, elle se fit très vite attaquer, ce qui eût l'air de lui plaire.


"Tient, vous ici mes chers amis ? Quel plaisir de vous voir en ces lieux ! En avant Destinée du Cœur pas de quartier !"

S'exclama vivement la jeune femme en tendant son bras, tout en faisant apparaître sa Keyblade. Peu de temps après son apparition, la miss se lança dans la mêlée, comme si elle allait faire un tournois de Rugby ou bien qu'elle se prenait pour un chevalier se jetant dans la bataille pour défendre son village de l'envahisseur. Quoi qu'il en soit, après avoir fait beaucoup de meurtres, elle eût l'air de se sentir mieux, jusqu'à ce qu'elle senti sa tête lui faire mal, ce qui signifiait qu'un être des ténèbres n'étaient pas loin. Le cherchant du regard, elle le vit de dos en haut d'un bâtiment. Il n'avait rien à faire là, et elle allait lui dire tout de suite sa façon de penser. Elle créa un portail de lumière, l'emprunta, ce qui fit que très vite, elle fût en-haut du bâtiment où se trouvait le jeune homme. Par la suite, elle s'approcha de lui, mais ce dernier se retourna en ayant l'air d'avoir peur, ce qui la surprit, surtout qu'elle n'avait encore rien fait.


"Hey tu me fait quoi toi ? D'habitude, c'est la lumière qui a peur des ténèbres, pas l'inverse ! Je te conseil de vite rentrer chez toi, je n'aime pas trop ce qui vient des ténèbres, j'ai plutôt tendance, à... l'éliminer si tu vois ce que je veux dire !"

En disant ces paroles, Mélina avait l'air très sérieuse, c'était juste si elle n'avait pas envie d'utiliser sa lame pour trancher directement le jeune homme, mais bien qu'elle n'aimait pas trop les ténèbres et qu'elel avait plutôt tendance à avoir une très grosse envie de tuer, elle ne le fera jamais sans une bone raison, alors, gardant sa Keyblade avec elle, la demoiselle semblait être prête à l'utiliser au moindres mouvements brusques. Il ne fallait aps croire, ce n'était pas parce qu'elle était fille de princesse qu'elel était douce et frêle, non elle, elle avait plutôt tendance à se battre et à mettre les pieds dans le plat, un peu gaffeuse comme son père, mais réfléchie et sachant très bien se servir d'une arme, ce qui pouvait faire un adversaire redoutable lorsqu'elle se battait à fond.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 22 Juil 2015 - 15:59

(Hs: OMG! J'adore! D'entrer de jeu, elle l'agresse pratiquement! Le mec, il va sauter de l'immeuble du stress qu'il va avoir lolx'D
Nan mais sérieux, j'aime déjà ce Rp <3 )


À peine, la jeune inconnue entra dans son champ de vision que Keren se figea littéralement. Dans sa tête, une seule pensée se mit à tourner, lui retirant momentanément toutes autres pensées cohérentes qu'il aurait pu avoir; "Une fille".

*Une fille... fille... oh mon dieu... une fille... qu'est-ce que je dois faire?... Dire?... Une fille bord**!*

Bref, comme vous l'aurez compris, dans sa tête, c'était un véritable bronx et encore c'était un bel euphémisme. Il finit toutefois par reprendre un minimum ses esprits quand celle-ci prit la parole... de façon pas aimable pour un sous et le menacer clairement même d'ailleurs, ce qui finit de bloquer encore plus le brun.

Ayant repris de la contenance auparavant, il se ratatina sur lui-même aux paroles de la demoiselle avant de se mettre dos à elle... nan pas pour l'ignorer mais, essayait de calmer un tant soit son trouble. Les joues un peu rougies mais, non visible pour l'inconnue, vu qu'il était retourné dos à elle, il prit enfin la parole d'une voix basse:


- Je... Je... Je n'ai pas peur! Et puis... tu n'aimes pas les ténèbres?... Moi, j'aime bien la lumière pourtant... enfin je veux dire... que... que... oh et puis, j'ai bien le droit de me promener où je veux en plus! C'est un monde neutre ici!

Ok... pour la crédibilité, faudrait revenir. Vu comme sa voix avait joué les montagnes russes quand il avait répondu et bégayait à la fois aussi... c'était raté à ce niveau. Il se risqua un instant à regarder la rouquine du coin de l’œil mais, se ravisa vite en tombant sur deux prunelles qui le fixait sans broncher. Des gouttes de sueur se formèrent sur son visage tandis qu'il finit par lâcher sur un ton qui se voulait nonchalant mais, qui ne le fût pas le moins du monde:

- Si tu tiens temps à ce que je m'en aille... ok.

Ainsi, il commença à descendre en mode "escalade" le long du bâtiment. Il voulait au plus vite se tirer de là et bien sûr, vu qu'il était perturbé, ses pouvoirs l'étaient également. S'il devait partir à pied, il devrait passé à côté de la demoiselle et ça... c'était hors de question!

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 22 Juil 2015 - 16:58

HS : Moi aussi j'adore notre rp, il est trop excellent ! ♥

En le voyant se retourner, Mélina haussa un sourcil, ce demandant ce qu'il était en train de lui faire. Il fini par se retourner et tenta de lui dire ce qu'il pensait, ce qui laissa perplexe la jeune fille, avant qu'un sourire ne vint s'afficher sur ses lèvres, qui fini par se transformer en éclat de rire, il avait de la chance, il pouvait se venter d'être le premier être des ténèbres à la faire rire.


"Toi t'es vraiment trop marrant ! T'es pas du tout crédible ! T'a peur d'une fille ? Ok, je vais revoir mon jugement, t'es trop chou !"

Il fini enfin par se décider à s'en aller. Oh pas question, il n'allait pas s'en tirer à si bon compte ! Mélina fit disparaître sa Keyblade, puis s'accroupit, se mettant sur les genoux, tout en s'appuyant sur ses mains et en se penchant en avant, un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres.


"T'es pas un peu stupide ce que tu fais ? ça serait plus simple avec une échelle !"

Tout en riant à nouveau, elle sorti son pinceau magique et se mit à dessiner en souriant. Soudain, une échelle apparût contre la façade du bâtiment. En tant normal, elle lui aurait couru après pour l'attaquer, mais sa façon d'agir un peu timide et maladroite lui faisait repenser à son grand-frère les premiers jours où elle l'avait sorti de sa cellule, alors du coup, elle avait plus envie de l'embêter que de le tuer, ce qui était plutôt rare venant de sa part. Est-ce que la lumière pouvait s'allier avec les ténèbres ? Peut-être, car le père de Démoniaque l'avait bien fait avec sa mère pour sauver l'univers, alors peut-être que... Bon ok, pas avec tous les êtres des ténèbres, elle ne faisait pas copain-copain avec n'importe qui, mais peut-être que ce garçon allait l'aider à comprendre pourquoi Yen Sid voulait qu'ils s'allient, surtout que celui-là, en y réfléchissant bien, il n'avait pas été coupable de la mort de Simon.


"Hey le fuyard ! J'ai un jeu à te proposer ! Si j'arrive à te rattraper, je te fais un bisou ! Attention j'arrive !"

Oui, Mélina pouvait vraiment être une peste lorsqu'elle le désirait, d'ailleurs Anarkia pourrait le prouver, car depuis qu'il avait rejoint la famille, il en avait bavé plus d'une fois. Maintenant, elel l'embêtait un peu moins, parce que c'était Aérrow qui le faisait et du coup, Anarkia se joignait à la fête, donc du coup, c'était elle qui en bavait désormais, mais qu'ils se méfient, elle avait plus d'une cordes à son arc, car elle ne manquait jamais d'imaginations. Aujourd'hui, c'était le bel inconnu qui était la proie de son sadisme. Elle fini par descendre de l'échelle, puis une fois qu'elle fût sur la terre ferme, elle tenta de retrouver le jeune homme.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Ven 24 Juil 2015 - 0:02

(Hs: Désolé pour la réponse un peu tardive. Je voulais répondre hier soir mais, comme j'ai réouvert mon forum hier soir disons que j'ai été assez occupé au final et j'ai pas pu répondre au final aheum >3>')

Keren tressaillit légèrement quand il intercepta le sourire de la demoiselle du coin de l’œil mais, quand elle se mit à rire, il se sentit alors... comme démuni. Qu'est-ce qui était drôle? Il le sût assez vite quand la jeune inconnue lui dit qu'il était marrant, pas du tout crédible et qu'elle semblait même avoir saisi l'épine de son problème. Bon sang... s'il le pouvait et si ça le ridiculiserait pas d'avantage, il se serait bien taper la tête contre un mur à cet instant! Il finit par susurrer alors plus pour lui que pour elle:

- C'est pas marrant...

Pesta-t-il, fronçant les sourcils, un peu agacé par les paroles de la rousse, il se dit qu'au plus vite, il serait loin d'elle et mieux il se porterait. Ainsi, il commença à descendre le long du bâtiment. Alors qu'il avait déjà parcouru un petit bout de chemin, il vit la fille s'avançait vers le bord, sa Keyblade disparût, puis se penchait vers l'avant avec un petit sourire... qui ne disait décidément encore une fois rien de bon pour le brun.

Bon finalement, il s'était mépris car, elle l'avait juste traité de "stupide" -il se retint de lui renvoyer la balle d'ailleurs avec un juron bien placé- et lui créa une échelle pour descendre avec son pinceau. Attends... avec un pinceau??? Comment ça pouvait se faire ça??? Il posa ses pieds sur une des barres de l'échelle avant de tenir une autre barre plus haute avec ses mains, tout en étant perdu dans ses pensées.

Ce pinceau était-il magique? Comment elle avait fait ça? Pourquoi le suivait-elle alors qu'au début, elle voulait le pourfendre sans la moindre raison? Pourquoi ça semblait l'amuser? Était-elle du genre "persécuteur"??? Toujours à réfléchir à tout ceci, il n'avait pas descendu plus de centimètres de l'échelle et restait fixé au même endroit, tout en ayant les yeux rivés sur le mur devant lui... mais cela ne dura pas longtemps.

À l'interpellation de la demoiselle, Keren fit l'effort d'essayer de la regarder quand elle allait prendre la parole... et se fut surement son erreur la plus fatale sur le moment. À peine, les mots prononcés que la jeune fille pût voir dans toute sa splendeur, le yeux du garçon s'écarquillaient de surprise tandis que sa bouche amorça la forme la plus ronde et grand possible et son visage virait en moins de secondes pour le dire à la couleur cramoisie! Dans le même temps, le manieur de Scissor's Blade eut le malheur de décaler juste assez son pied de la barre de l'échelle pour ainsi trébucher et descendre l'échelle en chute libre, atterrissant plus durement qu'il ne l'aurait pensé au départ.

Plus que la douleur d'un atterrissage rude au sol, une fois remis de sa courte chute, le brun se demanda clairement si la rousse n'était pas complètement folle! Cependant, en voyant la rouquine commençait à descendre à son tour à sa suite, il ne s'attarda pas sur ses lauriers et décida contre toute attente de prendre la fuite.

C'était du jamais vu! Un être des ténèbres qui fuit une fille et pourquoi en plus?... Un bisou! Mon dieu, il se faisait lui même honte et pourtant il savait très bien qu'il pouvait pas lutter contre cette timidité excessive dès que ça concernait la gente féminine.

C'est comme cela qu'il s'élança dans les nombreuses ruelles du quartier, en se disant qu'il avait bien fait de l'avoir visiter avant de faire une pause et de croiser cette tarée! Se plongeant dans les rues les plus sombres pour éviter de se faire repérer trop facilement, il guettait les moindres signes d'une approche de l'inconnue alors, qu'il cherchait en même temps à trouver un plan pour sortir de cette situation plus que... gênante.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Ven 24 Juil 2015 - 21:02

HS : Pas grave, moi mon ordi refusais de fonctionner, donc il était inutilisable, donc c'est pas grave si tu as prit du retard ^^

En le voyant se faire mal, Mélina ria moins, elle eût même envie de lui demander s'il n'avait rien de cassé, mais en le voyant partir comme une flèche, elle sourit, car elle avait comprit qu'il n'avait rien, heureusement d'ailleurs, car elle n'aimait pas que ses amis se fassent mal... Oui, cela semblait être fou, mais elle commençait à le considérer comme tel bien qu'elle ne le dirait sûrement pas au principal intéressé. En fait, elle aimait bien les garçons timides et qui la faisaient rire sans le faire exprès, car au moins, elel s'amusait bien avec, il n'y avait pas de faux semblant, c'était du 100% naturel, ce qui la changeait de John, qu'elle trouvait lourd comparé à ce jeune homme. Ayant un grand sourire aux lèvres en le voyant fuir, elle pointa l'échelle avec son pinceau, pour le faire disparaître.

*Et c'est parti ! Je me demande bien par où il est parti ! Ihihhih j'ai trop ha^te de le retrouver !*

Mélina se mit en route en ayant vraiment l'air de bien s'amuser. Tout en cherchant son nouveau compagnon de jeu, elle ne remarqua pas que Neru, le fils de Marc, un ami à sa mère, l'avait regardé passé. Le jeune homem aux cheveux verts se demandait ce qu'elle pouvait bien faire ici, mais il n'osait pas trop l'approcher, car John lui avait dit qu'il allait le tuer s'il s'approchait une fois de plus de sa personne. Il avait vraiment du mal à l'approcher, surtout qu'il fût envoûté par cette chanons : https://www.youtube.com/watch?v=gTYwtWZ_NUw Que Mélina s'était mise à chanter, car sa mère l'avait chantée pour le réveillon et elle essayait de la travailler pour la chanter pour l'un des concerts de son frère. Attiré comme une mouche qui venait de repérer un bon repas, il la suivit parmi les ruelles, jusqu'à ce que la miss, s'étant légèrement perdue, comme à son habitude, arrêta de chanter et fit demi-tour, se retrouvant ainsi nez à nez avec le jeune homme. Se retrouvant très prêt, elle se mit à rougir, puis recula.

"Mais... Tu... Tu me suivais ?"

- Euh.... J'ai droit à un joker ?

"Ahah très drôle ! Fou-moi la paix ! Euh... C'est par oû le troisième quartier ?"

- Par là...

"Merci ! A bientôt !!!!"

Le jeune homme était gêné de s'être fait repéré, tandis que la jeune femme était énervée qu'il la suive partout où elle allait, enfin bon c'était quand même là où son père travaillait, donc là c'était elle qui se faisait des idées. Etant un peu chamboulé par la façon dont elle lui avait parlé, il avait indiqué la direction avec sa main. Après l'avoir remercié, la miss se mit à courir dans cette direction, ne lui laissa pas le temps de lui parler plus longtemps. Lorsqu'elle fût vers le troisième quartier, elle s'en alla vers une autre ruelle, espèrant pouvant lui couper la route, mais au lieu de ça, ce fût des similis qui la coincèrent. Ne s'y attendant pas, la gamien se prit des dégâts. Se retrouvant en mauvaise position, son invocation se manifesta. Sa pierre en forme de cœur se mit à briller, puis dans un flash de lumière, Aiko apparût en mode flamme : http://orig15.deviantart.net/41ae/f/2013/027/7/5/flareon_sitting_png_by_proteusiii-d5sztjc.png Faisant une attaque Surchauffe, les ennemis furent très vite tués en quelques minutes. Evidemment, étant Shiney, Aiko faisait des petites étoiles avant d'utiliser ses attaques, ce qui n'était pas très sérieux, mais heureusement qu'elle avait été là, sinon la jeune fille aurait eût vraiment très mal. Lorsque tout fût terminé, son invocation se tourna vers son amie, qui était assise par terre en ayant les jambes repliées vers l'arrière et les mains posées par terre pour tenir son équilibre.

> ça va ?

"Oui... Je crois... J'ai vraiment eût très peur ! Je n'ai rien eût le temps de faire ! Merci d'être venue à mon secours !"

> C'est normal, mais qu'est-ce qui t'es passé par la tête ?

"Et bien, je jouais avec un garçon, et ils me sont tombés dessus ! Et... Et mince j'ai oublié le garçon ! Il faut que je le retrouve !"

> Oh tu n'est pas possible ! Tu pourrais attendre quelques minutes le temps de te reposer !

"Nan, pas le temps !"

Mélina avait prit son invocation dans ses bras, sans se faire brûler par ses flammes ardentes, pour lui faire un câlin, puis l'avait relâchée après avoir expliqué ce qu'il c'était passé, et s'être souvenue qu'elle avait oublié le garçon. Elle se releva comme si un ennemi était à ses trousses et se remit à courir, ce qui fit soupirer son invocation, avant qu'elle ne disparaisse, retournant d'où elle était venue. Mélina avait quelques égratignures sur les bras et le visage, mais rien de bien grave, ce n'était pas ça qui allait l'arrêter. Malgré tout ces contre-temps, elle fini par retrouver le jeune homme.

"Je t'ai trouvé ! <3

Après avoir dit ces paroles, elle sauta dans ses bras, puis lui fit un bisou sur la joue. Ceci étant fait, elle le lâcha, puis recula, voulant voir le résultat en un bon angle, se demandant comment il allait réagir suite à ce qu'elle venait de lui faire subir comme torture mentale.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 12 Aoû 2015 - 21:28

(Hs: Désolé encore une fois pour le retard mais, j'ai eu beaucoup de choses à faire en plus de la fatigue. Mais comme tu l'as surement remarqué, je reprends peu à peu mes Rps en ce moment et j'y réponds petit à petit ^^)

Keren courait le plus vite et discrètement possible de ruelles en ruelles, à ras des murs, dans les coins les plus sombres. Il cherchait du mieux qu'il pouvait une solution à son problème immédiat, c'est à dire une fille aux cheveux roses un peu trop tenace et aguicheuse à son goût... ou tout du moins, troublante pour lui et sa timidité extrême de la gente féminine!

Par hasard et à son plus grand bonheur, il repéra l'entrée vers le troisième quartier un peu plus loin droit devant lui. Ne se faisant pas prier, il enclencha la transformation "Blueload" de sa tenue et passa à la vitesse de l'éclair la porte qui manqua de se disloquer au passage.

Il reprit la forme normale de sa tenue et soupira de soulagement. Bon, il n'était pas complètement tiré d'affaire mais, il savait qu'en ayant changé de quartier, la jeune fille ne le retrouverait pas immédiatement, ce qui lui laissait un peu de temps pour réfléchit à la suite. Tout en reprenant son souffle, il s'avança à pas lent vers le quartier, observant minutieusement le moindre détail de celui-ci... s'il voulait la semer, il devrait prendre avantage de la configuration des lieux.

Tout de même... quelle étrange fille! Déjà de par sa chevelure rose pas commune mais, de plus, elle avait un caractère qui le troublait énormément. Pas seulement par le fait qu'elle soit une fille d'ailleurs... il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus mais, en même temps... cette fille l'intriguait. Il rougit légèrement en imaginant le visage rayonnant de la demoiselle avant de blêmir subitement en revoyant son expression se muait en un air plus sadique. Il secoua la tête comme pour faire partir ces pensées puis, il se mit à trottiner vers une ruelle du quartier où il avait une assez belle vue sur l'ensemble de celui-ci.

Il esquissa un sourire satisfait. Bien, maintenant, il ne restait plus qu'à mettre en place un plan. Cependant, il fut interrompu dans ses réflexions quand il entendit comme un cri de surprise. Étonné à son tour, il esquissa un mouvement de recul.


*Ce serait elle? Elle aurait déjà compris que je suis ici?!!*

Pensa-t-il tout à coup perturbé par cette possibilité. Il allait s'en aller le plus loin de la provenance du bruit mais, c'est à ce moment précis que des similis décidèrent de lui bloquer le chemin.

- Kûso(*)!

Ne put-il s'empêcher de s'exclamer, irrité par cet obstacle imprévu. De plus, il ne semblait avoir aucun contrôle sur ses similis contrairement à d'habitude... y avait-il un autre être des ténèbres dans les alentours qui les contrôlaient dans un but précis? Bon sang, ce n'était vraiment pas le moment! Il ne se fit pas prier et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, il dégaina Scissor's Blade et trancha d'un seul coup net et précis à l'horizontal les pauvres similis qui avait eu le malheur de lui bloquer la route.

À peine essoufflé par l'effort, le brun replaça sa drôle d'épée dans son dos et s'apprêtait à s'élancer vers le centre du quartier quand il entendit une voix familière dans son dos:


"Je t'ai trouvé!"

Il eut à peine le temps de se retourner pour vérifier que la voix appartenait bien à la personne qu'il pensait, qu'il sentit une masse sauter dessus, le faisant une nouvelle fois tomber sur les fesses. Il s'apprêtait à se plaindre mais, fût alors couper dans son élan quand la demoiselle lui déposa un bisou sur la joue.

Sous le choc, il semblait tout d'abord bugué juste avant de virer au rouge cramoisi et repoussait avec virulence la demoiselle. Ensuite, il s'écarta loin d'elle tout en détournant son visage de la fille et en plaquant une main sur son visage... qui semblait émettre une étrange fumée en prime. Ses pupilles, même si l'inconnue ne les voyaient pas, n'étaient à présent plus que des spirales et son cerveau s'était rapidement retrouvé en surchauffe à cette attaque.

Il tenta du mieux qu'il put de se reprendre mais, tout ses sens étaient comme absents et sa raison s'était fait la malle pour le moment. Il se mit alors complètement de dos à la demoiselle, se recourba un moment sur lui-même, faisant abstraction du reste puis, inspira et expira pour reprendre au minimum son calme pour l'instant. Cela sembla plutôt marché et après quelques minutes, même s'il n'était pas plus à l'aise vis à vis de la situation et qu'il bégayait encore un peu... il semblait s'être remis assez pour pouvoir aligner des phrases et des propos avec du sens.


- Ça va pas... tu...tu... t'es pas bien!!... Ça t'arrive souvent de faire ça à des inconnus?!!

Sa voix avait été à peine audible au début avant de partir vers les aigus au milieu et de jouer aux montagnes russes par la suite. Il ne comprenait vraiment pas les agissements de la rosette.

Tout à coup, il se redressa droit, comme s'il avait eu une illumination. Et si il lui faisait peur pour qu'elle lui fiche enfin la paix? Mais oui, c'était la meilleure idée... bon ok, ce serait pas simple, vu qu'elle semblait être une combattante aguerrie mais autant tenter le coup. Un sourire mauvais se forma sur ses lèvres alors, qu'il jubilait déjà intérieurement. Une lueur malfaisante passa dans sa regard alors qu'il se retourna vers l'inconnue.

Il s'apprêtait à faire apparaître sa Keyblade et la pourfendre avec mais, s'arrêta net dans son action quand il remarqua les éraflures sur les bras et le visage de la lumineuse. Il voulait s'en débarrasser mais pour autant, il ne souhaitait pas la blesser et la voir avec des blessures, l'agaçait vraiment. Il pesta dans sa barbe (qu'il n'a pas 8D) et finit par s'approcher doucement de la jeune fille tout en restant à une certaine d'elle... sait-on jamais. Il fouilla rapidement dans une de ses poches et en sortit une trousse qui semblait contenir des pansements et autres premiers soins.

Ainsi, regardant totalement à l'opposé de la demoiselle et le visage rouge de gêne, il tendit son bras avec la trousse vers elle et lui lâcha alors sans le moindre tact:


- Tiens!... Pour te soigner. Pour tes bras et ton visage.

Sur ce, il attendit qu'elle prenne ce qu'il lui tendait pour s'éloigner de nouveau... il était encore trop proche de la fille au pinceau à son goût.

--------------------------
(*) Signifie "Merde" en Japonais.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 12 Aoû 2015 - 23:35

En le voyant devenir tout rouge, la miss se mit à sourire, bien qu'elle se demandait pourquoi il y avait de la fumée qui émanait de sa joue qu'elle avait embrassée. Bon cela ne serait pas grave si ce mystère resterait non résolu, elle se marrait bien, c'était le plus important. Soudain, il se retourna, pour tenter de reprendre ses esprits, et lorsqu'il se mit à lui parler, la miss était morte de rire. Lorsqu'elle se fût un peu calmée, elle pu tenter une réponse.

"Tu sais que tu n'es pas crédible ? Je vais très bien et non, c'est une première, tu fais un bon cobaye !"

Déclara la demoiselle, entre deux rires, car malheureusement, son fou-rire l'avait reprise. Lorsqu'elle se fût véritablement calmée, elle ne dit plus rien, se contentant de le scruter fixement, ayant l'air d'attendre sagement qu'il se retourne, et qu'il lui dise quelque chose, pour qu'elle puisse rire encore un bon coup, mais lorsqu'il se retourna enfin, il voulu pointer son arme contre elle, mais se ravisa, ce qui lui fit avoir des yeux ronds comme des soucoupes.


"Attend, tu me fais quoi là ? Tu veux me faire croie que t'a les tripes de te battre, mais juste parce que je suis une fille, tu fais dans ton pantalon et tu renonces ? Pff même en combat t'es pas sérieux ! Tu veux que je j'appelle l'un de mes frères pour que vous puissiez jouer entre garçons ?"

La jeune fille avait plissé les yeux, les faisant bouger de gauche à droite, l'air assez dubitative sur les intentions du jeune homme. Elle remit ses paupières comme il le faut pour le scruter avec un regard à la fois amusé et à la fois dépité, avant qu'elle ne se fige sur place lorsqu'il lui tendit la trousse de soin. Là, elle ne dit plus rien, ne bougea plus, elle restait immobile, les yeux et la bouche grande ouverte, ne s'attendant pas à ce qu'il fasse ce genre de choses. Au bout de cinq minutes, elle reprit vie, puis prit la trousse en ayant l'air émue.


"Même après tout ce que je t'ai fais subir tu veux me soigner ? Tu es la personne ténébreuse la plus gentille qui soit ! Même mon ex il a jamais fait ça pour moi, alors que c'est pas grand chose !"

Elle faillit pleurer en disant ces paroles, mais se retint, puis se ressaisit et prit ce dont elle avait besoin. En fait, elle aurait pu utiliser ses pouvoirs pour se soigner, mais du coup, ce n'était pas la même chose que de recevoir de l'aide d'une personne extérieur, qui plus est, était ténébreuse, enfin à la base. Son jugement sur les êtres des ténèbres venait d'en prendre un sacré coup. Cela lui fit prendre conscience qu'ils n'étaient pas tous méchants et que certain étaient serviables, qu'ils ne pensaient pas tous à tuer. Cette histoire lui faisait aussi beaucoup de peines, car cela la fit repenser à John, qui au final, prétendait l'aimer, mais n'était pas souvent là dans sa vie, ce qui n'était pas le cas de cet inconnu, qui en quelques minutes en avait fait bien plus que lui, ce ébranla, une fois de plus, son cœur.

"Sinon, je ne crois pas t'avoir demandé ton prénom, tu t'appelles comment ? Moi c'est Mérelindas, mais appelle-moi Mélina, c'est plus court. Désolée, ma mère a des goûts assez bizarres dans le choix des prénoms"

En parlant, elle se mettait du désinfectant, ce qui fait qu'elle faisait plusieurs grimaces, car cela lui faisait un peu mal, puis elle mit de la pommade et des pansements, avant de lui rendre la trousse en lui faisant un énorme sourire. Lorsque ce fût fait, elle sorti son pinceau de sa poche, scruta quelques minutes son cou, avant de dessiner sur le sol. Quand elle eût terminé, elle se releva en ayant un foulard dans ses mains, qui était assorti à la tenue de Keren. Toujours avec un grand sourire, elle l'attacha autours du cou du jeune homme, dès qu'elle réussi à mettre la main dessus.

"Voilà, t'es pas mort abruti ! Au moins comme ça, tu m'oublieras pas ! Cependant, je tient à te faire un cadeau vraiment officiel ! Est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimerais avoir ? Mon pinceau permet de tout créer, alors dit-moi ce que tu désires, et si je connais, je te le dessine. Allez c'est pour me faire pardonner de t'avoir harceler, fait pas ton timide !"

Elle l'incita à lui demander ce qu'il désirait, car elle voulait vraiment lui faire plaisir, ce qui était bien rare venant de sa part. En fait, si elle ne voulait pas qu'il l'oublie, c'était parce qu'elle, elle ne pourrait pas oublier l'infime flamme qui était en train de consumer petit à petit les souvenirs qu'elle avait eût avec John, pour lui faire retrouver le sourire, ainsi que pour oublier cette ancienne histoire et lui permettre de recommencer avec une autre, mais bon, pour le moment, ce qu'elle ressentait à son égard était assez flou, car c'était la première fois qu'elle se retrouvait face à ce genre d'émotions face aux ténèbres, donc du coup, elle était un peu perdue.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Jeu 13 Aoû 2015 - 22:28

Attendez... il avait bien entendu là? "Cobaye"? "COBAYE"?!! Elle l'avait bien regardé ou elle louchait?!!! De plus, elle se fichait carrément de lui à l'heure actuelle, ce qui commençait sérieusement à le chauffer... et pas forcément dans le meilleur sens pour la rose.

Justement, il allait remédier à ce manque de respect envers sa personne mais, se ravisa bien vite en voyant des éraflures à certains endroits de la peau sur la fille. D'abord, jugeant le pour et contre, il laissa la demoiselle parlait dans le vide tandis qu'il fouillait dans une de ses poches, l'objet qu'il recherchait. Cependant, un sourire s'esquissa un instant avant de s'en aller aussi vite. Il venait d'apprendre une information importante et pas des moindres... et il était sûr que ça lui servirait d'une façon ou d'une autre par la suite; la fille avait des frères.

Une fois qu'il se saisit enfin de la trousse, il la tendit immédiatement vers le rosette, qui ne semblait pas s'y attendre et fût fortement surprise par son action. D'ailleurs, en voyant l'expression de son visage, cette fois-ci, c'était lui qui ne se priva pas de se mettre à rire sur le coup. Toutefois, il se reprit assez vite quand il la sentit se saisir de la trousse et que son malaise envers elle revint à vitesse grand V. Il avait sentit brièvement le contact de sa peau sur sa main et rien qu'à cette pensée, il ramena vivement sa main vers sa poitrine et son visage reprit quelques couleurs rosés.

Il entendit ensuite ce qu'elle lui dit... elle était émue et il devait l'avouer que lui aussi fût ému parce qu'elle venait de lui dire. Il aimait bien sa voix aussi douce et fluette. Un dernier détail; il ne savait pas pourquoi exactement mais, il avait une envie soudaine de brouiller les membres un à un de l'ex mentionné par la jeune fille... un sourire inquiétant se forma sur ses lèvres à ce moment mais, disparut bien vite quand la demoiselle décida de se présenter:


"Sinon, je ne crois pas t'avoir demandé ton prénom, tu t'appelles comment ? Moi c'est Mérelindas, mais appelle-moi Mélina, c'est plus court. Désolée, ma mère a des goûts assez bizarres dans le choix des prénoms"

Le jeune homme eut un sourire amusé puis, se sentant un peu plus à l'aise que précédemment -et à une distance raisonnable de la donzelle pour le moment- il s'exprima clairement et non pas d'une voix jouant aux montagnes russes comme avant:

- Mérelindas... drôle de nom mais, unique au moins! Par contre, c'est trop long donc oui, Mélina, c'est quand même mieux. Et sinon moi, c'est simple, c'est en deux syllabes seulement; c'est Keren!

Il avait une posture droite et avait parlé d'une voix légèrement grave qui était son timbre de voix habituel, toutefois il se gardait bien de regarder directement Mélina dans les yeux et s'efforçait de regarder partout ailleurs sauf vers elle. Il était sûre que s'il retombait encore sur le visage d'ange de la demoiselle, il perdrait de nouveau la contenance qu'il avait réussit à reprendre y a à peine quelques minutes. Encore un peu gêné tout de même, il se mit à se gratter l'arrière de sa tignasse noire... c'était un peu comme un tic chez lui quand il était embarrassé.

Il regarda ensuite en silence, du coin de l’œil, la demoiselle se soignait à l'aide des produits dans la trousse de soin puis, lui rendre celle-ci quand cela fût fait... il ne l'avouera jamais mais, il avait eu du mal à ne pas rire, vu toutes les grimaces qu'avait tiré la rose lorsqu'elle avait appliqué le désinfectant.
Il remit la trousse dans une de ses poses et allait reprendre la parole quand il remarqua que la demoiselle avait sorti son pinceau et scruter un peu trop intensément son cou.

Méfiant dans un premier temps, il resta sur ses gardes mais, se remarqua bien vite qu'elle n'avait aucune intention de s'en prendre à lui... bien au contraire! Elle semblait bien l'apprécier à présent et avec son pinceau avait crée un foulard rouge qu'elle ne tarda pas à mettre, sans attendre son avis, autour de son cou.
Lorsque ce fût fait, elle sorti son pinceau de sa poche, scruta quelques minutes son cou, avant de dessiner sur le sol. Sur l'instant, il s'était d'ailleurs raidi... avoir la jeune fille aussi près de lui... de son corps... c'était pas bon, pas bon du tout! Et pas que pour son malaise!... Hum... tiens? Pourquoi d'autres alors? Tout à coup, il se sentait un peu perdu par ses propres sentiments.


"Voilà, t'es pas mort abruti ! Au moins comme ça, tu m'oublieras pas ! Cependant, je tiens à te faire un cadeau vraiment officiel ! Est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimerais avoir ? Mon pinceau permet de tout créer, alors dis-moi ce que tu désires, et si je connais, je te le dessine. Allez c'est pour me faire pardonner de t'avoir harceler, fait pas ton timide!"

Après avoir de nouveau repris ses esprits, il ignora tout d'abord le foulard et la question de Mélina avant de s'exclamer, sa voix à moitié étouffée dans le foulard, tandis qu'il regardait ses pieds et qu'il devenait de plus en plus rouge:

- Ce foulard est très... bien... il me suffit... merci...

Il n'oserait pas le dire encore mais... il n'avait eu que très peu de cadeau dans sa vie et le fait qu'il commençait à énormément apprécier la lumineuse, ne faisait que rendre ce cadeau encore plus précieux à ses yeux.

En fait, il se sentait étrange depuis qu'il l'avait rencontré. Plus les minutes passaient et plus il se sentait bien à ses côtés... étrange... trop étrange... il ne savait plus du tout où il en était et ça le perturbait.

Il allait reprendre la parole quand il sentit une présence... une présence pas des plus accueillantes d'ailleurs. Il ne savait pas si l'aura qu'il sentait en avait après lui ou la jeune fille mais, il ne voulait en aucun cas qu'il lui arrive quoique ce soit. Le regard perçant, il scruta un instant les environs mais, il sentit bien vite la présence s'en allait et relâcha son attention.

Toutefois, ça l'intriguait. Il n'avait encore aucun ennemi à proprement parlé et... à tout les coups, il s'agissait d'une personne qui en avait après la lumineuse. Il laissa échapper un petit bruit de frustration avant de se tourner vers Mélina. Pour cette fois, il arriva à garder une posture et une attitude normale et s'exclama:


- Je vais devoir te laisser... je dois m'occuper de quelque chose d'assez urgent.

Dit-il en repensant à la présence qui s'éloignait peu à peu. Il réfléchit rapidement et finit par fixer son poignet où une chaine en argent simple s'y trouvait... un des rares cadeaux de son oncle qu'il gardait sur lui. Il la détacha puis, la tendit vers la rosette. Il détourna son regard et en commençant à rougir de nouveau, il lui dit alors:

- C'est pour toi. C'est pas grand chose mais, j'ai que ça. C'est pour te remercier... pour le foulard.

Sur ce, il attendit qu'elle se saisisse du bracelet. Il ressentait toujours l'aura, même si elle s'éloignait de plus en plus, et foi de Keren, il la retrouverait... surtout si elle s'approchait un peu trop près de sa nouvelle amie.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Ven 14 Aoû 2015 - 1:10

HS : Ne connaissant pas l'identité de cette "présence" que ressens Keren, j'ai fais au mieux, j'espère que ça ira. Si jamais Keren s'en va, la présence peut toujours s'occuper du cas de Mélina, genre l'attaquer par surprise ou l'enlever, parce qu'elle est pas n'importe qui Razz Donc quoi que tu fasses, je te donne le feu vert =)

Alors, comme ça, il s'appelait Keren ? Très bien, elle s'en souviendrait ! Il trouvait que son prénom était long, ce qui était d'une grande évidence, mais le problème était qu'elle ne lui avait rien dit au sujet de son deuxième prénom, bien plus court et bien plus commun, mais qu'elle préférait garder comme nom de scène, mais s'il le lui posait la question, alors elle lui répondrait sûrement. Tout de même, avec sa voix grave, il avait bien plus la classe. S'en rendant compte, la jeune fille se mit à rougir.

Il se mit par la suite à rire de ses grimaces, ce qui lui fit faire une légère moue, qui se transforma bien vite en sourire, car il avait raison de se moquer, après tout, c'était ce qu'elle faisait depuis le début. Il lui dit par la suite ne rien vouloir d'autre, ce qui surprit la demoiselle, mais soit, elle accepta son choix, de toute façon, elle n'aimait pas forcer les gens, sauf si elle pensait que c'était vraiment nécessaire. Elle se releva, puis rangea son pinceau, lui faisant toujours un beau et grand sourire, lui montrant qu'elle ne lui en voulait pas.

Par la suite, il eût l'air de sentir quelque chose de ne pas normal, ce qui intrigua la miss, qui tout d'un coup, eût mal à la tête, mais elle fit comme si de rien n'était, pour éviter d'inquiéter son nouvel ami. Tient en parlant de ce petit soucis techniques avec les ténèbres, elle venait de se rendre compte qu'avec Keren, il avait disparut, ce qui l'étonnait grandement. Ce dernier lui dit qu'il avait quelque chose d'urgent à régler, avant de lui tendre la chaînette en or qu'il avait autour de son poignet, ce qui fit avoir des yeux ronds à la jeune demoiselle.

Ce cadeau, elle ne savait pas si elle devait le prendre, il devait sûrement être très important pour Keren, et s'il le lui donnait, il ne l'aurait plus, ce qui embêtait un peu Mélina, mais en même temps, c'était un cadeau, et puis, au moins lui, il n'avait pas jeté son cadeau par terre, d'ailleurs, en y repensant, elle avait l'impression qu'il était bien plus civilisé que John, qui lui était un être du crépuscule, ce qui aurait dû être le contraire, ce qui en repensant, la fit légèrement sourire, mais en même temps la rendait un peu triste et surtout très pensive, car elle se demandait comment elel avait fait pour sortir avec ce rustre.


"Oh merci ! Ce bijou est magnifique ! Cependant, je ne sais pas si je peux l'accepter, il a dû coûter très cher ! Tu es vraiment adorable !"

Alors qu'elle s'apprêtait à le prendre, ayant enfin fait son choix, Aiko, encore une fois en mode "feu", fit son apparition et tourna sur elle-même crachant des flammes ardentes tout autours des jeunes gens, ils purent voir alors plusieurs similis et sans-coeurs perdre la vie, ce qui fit avoir un air ahurit à la fille de Kairi et Sora, qui ne s'y attendait pas du tout. Elle avait tout de même saisit le bijou, durant l'intervention de son invocation, par réflexe, lui ayant donc évité de tomber et de s'abimer.


- Hey faut faire attention ! Mince, j'en ais marre de vous sauver à la dernière minute ! Bah quoi ?

"Tu viens de tuer des ennemis alors qu'on s'y attendait pas, pis tu te mets à parler, Keren qui es super timide, tu vas lui faire avoir une crise cardiaque ! Merci beaucoup ! Keren, je te présente mon invocation, elle s'appelle Aiko, c'est une créature assez étrange, qui mute selon l'élément qu'elle décide d'utiliser, en ce moment c'est le type feu, donc elle a pour l'instant cette apparence"

- Oui, c'est exacte ! Oh il est trop beau ton bracelet ! Met-le au lieu de le regarder !

"Euh... Je... Oui ! C'est vrai qu'il est splendide ! Merci beaucoup Keren !"

- Ohhh la bourreaux des cœurs à encore frapper ! Bon allez faut vous bouger, le coin n'est pas sûr !

"Keren a dit qu'il allait régler quelque chose d'urgent"

- Dans ce cas, qu'il fasse vite ! Je reste avec toi pour te protéger !

"Oui, fait vite ! Je commence vraiment à avoir peur, cette présence ne me dit rien qui vaille !"

Alors que la Pyroli Shiney leur faisant la morale, elle se rendit compte que la jeune fille était choquée, ce qui l'étonna, alors du coup, Mélina fût obligé de lui expliquer, surtout pour le cas de son nouvel ami. Peu de temps après que les présentation soient faites, Aiko remarqua la chaînettes que tenait son amie, ce qui la fit légèrement sursauter, car elle était trop affairée par ce qu'il venait de ce passer pour repenser que le ténébreux lui avait fait un cadeau. S'en souvenant, elle eût l'air gênée d'avoir été aussi bête, puis elle l'enfila, tout en appréciant guère la petite remarque que lui avait fait son invocation, car la donzelle pensait que c'était faux.

Se rendant aussi compte que Keren avait dit qu'il avait quelque chose d'urgent à faire, la miss ne le retint pas, mais lui dit de rapidement revenir, car elle commençait à avoir peur, ce qui devrait sûrement le surprendre ou l'amuser, car cette quiche n'avait pas peur d'une arme, mais par contre, elle flippait sévère à cause de cette présence invisible. S'il aurait songé qu'elle avait peur de ce qui était dans l'obscurité, il aurait pu s'en débarrasser bien plus tôt.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 7 Oct 2015 - 23:21

(Hs: Désolé pour le temps de réponse mais, comme expliquer dans les "absences" mon ordi m'a lâché avec le début du Rp dessus et j'espérais le récupérer d'ici là... sauf que j'ai encore toujours rien au final. Vu que je ne veux pas te faire attendre plus surtout que je déménage ce week-end et que donc, j'aurais pas de net pendant un temps indéterminé encore; malgré mon mal de tête et ma fatigue, je vais faire au mieux pour écrire une réponse correcte, histoire qu'on puisse de nouveau avancé... même si je suis extrêmement irrité de pas avoir récupérer le début sur mon ordi qui est mort... car j'étais super inspiré et là, je me souviens plus du tout de ce que j'avais écrit dessus quoi TwT
*larmes de sang*)

Par la suite, Keren répondit à l'offre de la demoiselle que le simple foulard qu'elle lui avait offert, lui suffisant amplement et qu'il ne souhaitait rien d'autre comme cadeau de sa part... le faisant rougir de nouveau assez violemment alors, qu'il tentait du mieux qu'il pouvait de cacher sa gène en fourrant le plus de peau possible de son visage dans son tout nouveau foulard.

Après ceci, la demoiselle lui fit un sourire radieux... Keren se sentit parcourut d'un frisson alors qu'il détourna les yeux de Mélina. Mon dieu... tout ça était vraiment mauvais pour son cœur!... A moins qu'il ne se faisait de mauvaises idées et que c'était en fait le contraire?... Bonne question et il ne s'y pencha pas plus que ça dessus de toute façon.

Alors qu'il tentait de cacher son trouble, il ressentit tout à coup une présence non loin. Une aura qui les épiait dans l'ombre... mais de qui s'agissait-il? Et qui épiait-il? Lui ou... il jeta un regard à la rose derrière lui. Il ne remarqua pas le mal de tête soudain de Mélina d'ailleurs... bien trop tendu par ce nouvel intrus dans les parages.

Il sembla un instant plongé dans ses pensées, pesant le pour et le contre puis, décida qu'il se devait de voir de quoi il en retournait. La présence ne semblait pas avoir de mauvaises intentions de ce qu'il en ressentait mais, elle pouvait tout à fait représenter un danger d'une tout autre manière... et pas pour lui. Lui, il s'en fichait bien mais... il regarda du coin de l’œil à nouveau la jeune fille. Il ne voulait pas que "elle" soit blessé, que ce soit de sa faute ou non. Il venait de faire connaissance avec elle et l'apprécier déjà beaucoup, même s'il ne l'avouerait surement jamais à voix haute et en tant que sa première vrai amie... il se devait de la protéger.

Il laissa échapper une sorte de claquement de langue, démontrant son agacement face à la situation puis, esquissa une grimace irrité avant de se tourner vers la belle. Il lui prétexta le fait d'avoir quelque chose d'urgent à régler avec de retirer et lui tendre assez soudainement la chaîne en "argent" (ou "or blanc" au choix) qu'il portait au poignet. Il tenait à lui offrir contre le foulard... ou même tout simplement lui offrit tout court en fait. Il revit tout à coup dans sa tête l'image de son oncle qui se mettait à le charrier et alors qu'il rougissait un peu, il pesta après l'homme à la chevelure indigo toujours mentalement... ça aurait été tout à fait son genre s'il aurait assisté à cette scène.

Attendant que le jeune fille se saisisse de l'objet, il perçut pendant un court instant une lueur triste passée dans le regard de celui-ci... il se promit à lui même que si quelqu'un était responsable de cette expression, qu'il détestait déjà chez la rose, il lui ferait comprendre ce que c'était de souffrir. Tandis qu'un sourire sadique était apparu sur ses lèvres et qu'il bouillait de rage... il se reprit bien vite pour éviter de faire peur à Melina quand celle-ci lui répondit avec son adorable sourire:


"Oh merci! Ce bijou est magnifique! Cependant, je ne sais pas si je peux l'accepter, il a dû coûter très cher! Tu es vraiment adorable!"

- Tchh, bien sûr que tu peux l'accepter! Si je te le donne, c'est que j'ai envie de te le donner et que... je veux que tu le portes...

Il avait pris un air sûr de lui quand il lui répondit, le torse bien bombé et fier mais, finit avec une voix gêné et la tête basse en terminant son discours alors qu'il détournait admirablement le regard des prunelles de la lumineuse... cherchant à cacher son malaise vis à vis de ses propres paroles. Si maintenant, il commençait lui aussi à devenir fleur bleu... il se dit qu'il était pas sorti d'affaire. Mais bon... il ne pouvait pas se mentir en se disant que Mélina était vraiment irrésistible.

La main tendu, avec le bijou toujours dedans, la demoiselle allait le saisir quand Aiko apparut en feu pour faire cramer plusieurs créatures autour d'eux qu'ils n'avaient pas remarquer... trop pris dans leur petit monde. Keren ouvrit de grands yeux étonnée avant de se renfrogner et de pousser une sorte de grognement... comment avait-il fait pour ne pas sentir leur présence? C'était absurde et ça le mettait hors de lui... surtout que la réflexion de la boule de poil en feu, ne fit qu'attiser encore plus l'irritation du jeune homme. Il maugréa alors avec un ton sec et agacé dans sa barbe (qu'il n'a pas 8D):


- Merci mais, j'aurais très bien pu les occire moi-même.

Il écouta ensuite la rose faire la leçon à son invocation avec délectation et d'un air qu'on aurait pu qualifier de malsain... après tout, Keren restait un être ténébreux, il pouvait bien apprécier certaines choses par moment. Comme celle-ci actuellement, en l’occurrence. Pendant ce temps, il remarqua aussi que Mélina avait finalement prit son cadeau et Aiko lui fit la remarque qu'il était beau. Le ténébreux sentit son égo grandir tandis qu'un rictus se forma sur ses lèvres. Bien sûr qu'elle était belle sa chaîne, il n'allait pas offrir de la camelote à la rose!... Bon ok, c'était grâce à son oncle qu'il avait eu ce "cadeau" qui lui avait bien servi au bon moment, toutefois il chassa cette réalité pour le moment et se donna tout les mérites sans le moindre scrupule. Comme quoi, certes il était plutôt gentil mais, il avait certains points qui prouvait tout de même bien qu'il faisait parti des ténèbres.

Il revint de nouveau sur Terre quand la lumineuse le remercia, ramenant de nouvelles rougeurs sur les joues du brun, qui tourna légèrement la tête sur le côté pour éviter d'être encore mal à l'aise au point de bégayer... c'était pas le moment.

Il ne prit pas en compte la suite des dires d'Aiko et quand la rose dit à son invocation que le garçon devait faire quelque chose d'urgent et la laissait, il en profita alors pour prendre la poudre d'escampette. Il la salua et lui promit de revenir vite avant de s'en aller à toute vitesse... il devait faire vite. Il n'aimait pas laisser la fille derrière lui dans cette situation malgré qu'il l'imaginait très forte et puis... il avait vu qu'elle n'était pas du tout rassuré et tremblait même un peu. Il se mordit le coin de la lèvre de frustration... il devait vite trouver la personne qui les épiait et s'en débarrasser si nécessaire... il voulait retourner au plus vite près de la lumineuse. Il accéléra la cadence alors qu'il sentait de moins en moins la présence... avait-elle compris qu'on l'avait repéré? Possible. Il devait protéger Mélina, il s'en faisait un devoir à présent. Sa précieuse rose du matin.

Trop concentré sur le reste d'aura, il ne remarqua point une ombre cachée dans un coin de bâtiment et la dépassa sans la moindre hésitation. L'individu était la personne qu'il recherchait mais, bien plus malin, il s'était arrangé pour disperser son aura plus loin avant de cacher sa présence et aussi son aura pour se rapprocher de sa cible en tout tranquillité.

Attendant encore quelques minutes pour sortir de la pénombre, elle se dirigea ensuite sans la moindre hésitation vers la dénommée "Mélina". Elle avait eu des infos sur la demoiselle et... elle ne savait pas pourquoi mais, elle l'intriguait pour une raison obscure pour elle.

Cachée entièrement sous une longue cape noir de jais, un peu mangée par le temps (avec des trous et arrachée) vers le bas, celle-ci virevoltait tandis que la silhouette se déplacer d'abord de rues en rues puis, de toits en toits. La cape, étant équipée d'une capuche, que la personne ajusta une nouvelle fois sur son visage, on ne pouvait absolument rien voir de l'inconnue hormis ses bottes et ses gants tout aussi noir de jais que son beau de tissu qui tournait aux haillons.

En encore quelques sauts, l'étranger se retrouva tout en haut d'un bâtiment où il pouvait parfaitement tout voir de sa proie et de ses alentours. N'esquissant pas la moindre expression, une simple et brève lueur d’intérêt dans le regard, elle se laissa tomber au sol, atterrissant tout près de la rose.

L'ombre se redressa droite et face à l'adolescente. Elle ne bougea pas, ne s'approcha pas, n'amorça pas le moindre geste. Elle resta un moment silencieuse en scrutant minutieusement la princesse de cœur en face d'elle.

Après quelques minutes de silence interminables, l'inconnue finit par briser le silence en prenant la parole sur un ton morne:


- Ton prénom... tu te nommes bien Mélina?

Posa-t-il comme seul question pour entamer la discussion. La voix de l'inconnu était clairement jeune, voir plus jeune que la demoiselle à qui il faisait face et sa taille pouvait aussi le prouver en quelque sorte. Cependant, sa voix oscillant entre le grave et l'aigu n'aidait pas du tout à déterminer le sexe de l'individu. Ses vêtements amples n'aidait pas plus à ce niveau. Ce qu'on pouvait par contre déduire du simple échange effectuait pour le moment par l'étrange personnage... c'était qu'il n'avait aucune intention de combattre ou autres intentions mauvaises... tout du moins, pour le moment. Il n'émanait aucune aura malfaisante ou ténébreuse de lui... son objectif restait encore inconnu et flou. C'est ainsi que l'individu attendit sagement une réponse de la princesse de cœur, qui devait certainement être extrêmement troublé par l'apparition puis, l'intervention peu commune de ce mystérieux personnage.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Jeu 8 Oct 2015 - 22:45

HS : Pour quelqu'un qui n'était pas en mauvaise forme et qui ne savait plus ce qu'elle avait écrit, tu as fait quelque chose de monstrueux ! Alors du coup, j'ai eus honte, j'ai essayé de l'agrandir un peu pour être à la hauteur de tes attentes =)

Kerene n'avait pas l'air très content de n'avoir rien pu faire, mais bon, ce qui était fait, était fait, elle ne pouvait pas revenir en arrière, de plus, c'était agir ou les laisser se faire attaquer, alors le choix avait très vite été fait. Il lui promit de très vite revenir, mais cela ne l'empêchait aps de continuer à avoir peur de ce danger qui était assez présent et à la fois très éloigné, vu qu'ils ne savaient pas exactement d'où il venait. Comme une imbécile, Mélina resta debout à l'attendre, ayant un regard dans le vide, ce qui inquiétait un peu Aiko, qui espérait qu'elle allait bien.

Quelques minutes plus tard, elle entendit du bruit sur les toits, mais ce ne fût que passager. Se demandant ce qu'il ce passait, la miss s'était mise à scruter un peu partout, tandis que son invocation était au garde à vous, prête à flamber tout ceux ou celles qui voudraient faire du mal à sa maîtresse adorée. Lorsqu'elle ne chercha plus, se mettant à songer qu'elle avait rêvé, un inconnu surgit de nul part et sauta, pour se retrouver devant sa personne, ce qui lui fit émettre un cri perçant, car elle ne s'attendait pas du tout à ce type de rencontre. Reculant par réflexe, la miss percuta un banc et s'y assit d'une manière un peu brutale.

Bon, il y avait mieux comme façon de s'asseoir, mais ses jambes lui avaient fait défauts. Aiko se plaça devant les jambes de Mélina, se mettant à grogner en ayant le poil hérissé, ce qui voulait dire qu'il n'avait pas intérêt à approcher la jeune fille. Cette dernière, stressant à mort et étant prise au dépourvu, se calma légèrement, lorsqu'elle senti qu'il n'avait aucunes mauvaises intentions envers son égard et qu'il cherchait tout simplement à mieux la connaître, bien qu'il y avait mieux comme moyen pour approcher une demoiselle.


"Euh... Oui..."

- Qu'est-ce que vous lui voulez à Mélina ?

"Aiko, je crois qu'il veut juste entamer la conversation, je ne risque rien... Dies, comment ça ce fait que vous connaissiez mon prénom ? En tout cas, vous m'avez vraiment fait peur ! Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur d'adresser la parole ?"

Mélina sentait que la température corporelle d'Aiko avait augmenté, alors elle la calma avec des mots, puis lorsqu'elle senti que sa température était un peu moins chaude, elle la prit dans ses bras pour la caresser, mais aussi pour se donner du courage. Alors ne voulant pas trop ce montrer trop faible, elle lui adressa la parole, voulant un peu savoir qui il était, car franchement, il y avait de quoi ce poser des questions à cause de sa voix et de sa taille.

Par contre, en le regardant plus en détail, elle se demandait si ce n'était pas cette présence qu'ils avaient sentis jusqu'à présent, et du coup, elle regrettait un peu d'avoir crié d'effrois, car à présent, si Keren rappliquait, il ne réagirait sûrement pas aussi bien que la demoiselle et l'inconnu risquerait de se faire mettre en pièces avant même qu'elle n'ait eût le temps d'obtenir les réponses à sa question exisentielle. Continuant donc à le scruter, elle se mit à espérer que Keren n'avait rien entendu et que si c'était le cas, qu'il ne rappliquerait pas trop vite.


- Faites tout de même bien attention à ce que vous dites, car au seul faux pas, je vous calcine !

Mélina soupira légèrement en entendant les menaces d'Aiko, se demandant si elle n'en faisait pas un peu trop, malgré le fait qu'elle la trouvait adorable de vouloir la protéger quoi qu'il lui en coûte, que cela soit son honneur ou sa vie. Pendant ce temps, Neru, le fils de Marc, eût un air étonné lorsqu'il vit Keren courir, lui passant devant sans le voir. Il lui entama alors le pas, jusqu'à ce qu'il ce fût arrêté, ce qui fit qu'il pût aussi s'arrêter.


- Hey toi ! C'est toi que cherchais Mélina ? Pourquoi tu as l'air aussi déterminé en courant partout ? Il n'est rien arrivé à Mélina au moins ?

Bien qu'il n'avait pas apprécié comment la fille avait été avec lui tout à l'heure, elle était son amie, enfin juste ça vu qu'il n'arrivait pas à obtenir son cœur, ce qui le désolait, mais ma foi, c'était la vie, Mélina était une divine tentatrice qui ne faisait même pas exprès de faire tomber tous les garçons à ses pieds, mais ça, c'était à cause de sa mère, car elle aussi avait ce genre de problème étant ado, ce qui fait qu'elle avait hérité de ce pouvoir étrange qu'était l'attirance d'autrui. Se rendant compte qu'il avait oublié de se présenter, le jeune homme gratta l'arrière de sa tête, ayant l'air gêné.


- Désolé, j'ai oublié de me présenter, je m'appelle Neru, je suis un... ami de Mélina ! Sa mère connait très bien mon père, il habite dans le coin, il a un commerce d'objets magiques, alors Méli et moi, on se connait assez bien. Et toi ? Tu es aussi son ami ? Elle est très attirante, n'est-ce pas ?

Il s'était présenté, ayant l'air fier de ce que faisait son père, par contre, lorsqu'il dit à Keren qu'elle était charmante, son regard voulait dire "Pas touche, elle est à moi" ! Mais malheureusement, ce n'était qu'un fantasme, car elle n'était pas sa propriété et aussi parce qu'elle ne l'aimait pas, ce que le jeune homme aux cheveux verts ne devait pas comprendre, puisqu'il revenait toujours à la charge.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Sam 10 Oct 2015 - 0:18

(Hs: lolx'D
Merci! Bah... en fait, je me suis juste rappeler du "occire" x'DDDDD)


Quand l'inconnu atterrit au sol comme si de rien n'était, la princesse quant à elle, en fut tellement surprise qu'elle poussa un cri assez strident avant de reculer brusquement jusqu'à se cogner l'arrière des genoux sur un banc et y tombait fesses premières d'un air éberlué.

L'ombre sembla un temps assez... troublé par cette entrée en matière mais, ne s'y bloqua pas longtemps et sans même prendre en compte l'état de la rose et encore moins les menaces d'une créature à poil non identifié qui semblait maîtriser le feu, il lui posa une question d'un ton tout à fait décontracté... comme s'il ne s'agissait que d'une banalité.Bon, il y avait mieux comme façon de s'asseoir, mais ses jambes lui avaient fait défauts. Encore un peu déboussolé, la demoiselle lui répondit à sa question... toutefois d'un ton qui se voulait perplexe par la situation. Elle confirma son identité et la "peluche" à ses côtés montra encore "ses crocs"... une nouvelle fois, l'individu la snoba superbement. Mélina s'occupa alors de calmer son invocation et lui posa à son tour des questions:


"Dites, comment ça se fait que vous connaissiez mon prénom? En tout cas, vous m'avez vraiment fait peur! Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur d'adresser la parole?"

Le mystérieux personnage ne prit pas en compte la remarque de la jeune fille... cependant, il pesta en silence tout en se mordant nerveusement la lèvre inférieur. Il n'aurait pas du être là... ou tout du moins, pas en discutant "comme des amis" avec sa cible. Sa mission était de la kidnapper tout simplement. Il ne savait pas pourquoi et ne le saurait jamais car, comme on lui répétait, il n'était qu'une "marionnette"... on lui disait et il exécutait, voilà tout. Cependant, il ne pouvait pas s'empêcher d'approcher certaines personnes... de les aider... pourtant, n'était-il pas un être des ténèbres?... Il ne savais pas, ne savait plus. A l'heure actuelle, il ne faisait finalement que suivre ce que son cœur lui dictait, même s'il savait que ses actes allaient avoir de nouveau des conséquences fâcheuses par la suite... son cœur se serra rien qu'à la pensée de "sa punition" à venir. Il secoua sa tête de droite à gauche rapidement pour enlever ses pensées de sa tête.

Il ne savait pas s'il devait répondre à la fille mais bon... à la base, l'individu ne devait pas non plus entrer en contact avec elle, hormis pour la ramener avec lui de grès ou de force. Amorçant une moue quelque peu dérangé par les événements, l'ombre décida après coup de répondre aux questions de la lumineuse... après tout, elle avait bien répondu à la sienne, c'était la moindre des choses. Il prit la parole... mais on put sentir tout de même un certain malaise dans ses réponses... comme s'il redoutait quelque chose... mais bien sûr, la rose ne saurait pas de quoi il en retournait... pas pour le moment en tout cas.


- Pour ton prénom... on me l'a dit... vu que j'étais... "censé"... te kidnapper...

Il avait bien appuyé sur le "censé" au vu que bon... depuis le début, il n'en avait pas la moindre envie... surtout que la demoiselle semblait super gentille... on lui avait déjà dit plusieurs fois qu'il devait se montrer plus "méchant", "sans pitié, etc..." mais, c'était plus fort que lui... si la personne n'était pas "mauvaise", il ne pouvait décidément pas lui faire du mal. Alors pourquoi ses tuteurs voulaient-ils tant qu'il fasse le mal? Pourquoi était-il du côté des ténèbres?... Il aimait la lumière lui... cette lumière si fascinante et qui semblait par moment l'appeler. Il se perdit quelques instants dans ses pensées avant de reprendre pour se présenter assez sommairement:

- Je ne suis qu'une ombre... on m'appelle "Kage".

Sur ce, il ne dit pas d'autres mots et attendit une réaction de la demoiselle alors qu'il se sentait à la fois à sa place à ses côtés et à la fois pas... c'était vraiment une étrange sensation.

Du côté de Keren, un jeune homme vint l'interpeller tout à fait normalement alors qu'il s'arrêta au milieu d'une place, scrutant les alentours... cela l'irrita rapidement et il se retint d'insulter l'inconnu. Il n'aimait pas la familiarité et se serait fait un plaisir de lui faire la remarque de manière peu courtoise... toutefois, le fait que le jeune homme mentionne le prénom de sa nouvelle amie, le retint dans ses futurs propos. Il l'écouta alors avec plus d'attention cette fois-ci. Hum... devait-il lui répondre? Que la jeune fille était potentiellement en danger?... Il se fit alors la réflexion qu'il ne fallait pas croire une personne sur parole... qui lui disait que ce garçon était "vraiment" un ami de Mélina? Restant sur ses gardes, il répondit alors évasivement:


- Peut-être bien.

D'un air gêné, l'inconnu finit pas se présenter en s'excusant pour son impolitesse. Keren esquissa un sourire... bon, finalement, il n'était pas si irrécupérable et agaçant que ça en fin de compte. Sa pensée ne partit pas plus loin cependant, quand le dénommé Neru évoqua le fait que Mélina était attirante en forme de question, tout en dissimulant pas le moins du monde qu'il montrait clairement ainsi qu'elle lui "appartenait". Keren tiqua à cette phrase et répondit à Neru:

- Moi, c'est Keren. Je suis son ami depuis... quelques minutes environ. Et tu es donc un ami à Mélina... c'est bien ça? Tu ne serais pas son ex par hasard? ~

Il avait terminé ses propos en prenant un air à la limite du menaçant dans sa dernière phrase, craquant ses poings dans le même temps, avec un sourire carnassier pendu au bout des lèvres alors, qu'une aura ténébreuse s'échappait déjà un peu de son corps. Vu l'intonation des dernières paroles de Neru, il était potentiellement possible que ce soit lui qui est fait du mal à sa nouvelle amie et cela était le cas... il n'en ressortirait pas sans dégâts... bien au contraire. Et qui sait? Peut-être qu'il était aussi la présence qu'il recherchait? Après tout, il avait perdu sa trace, il y a peu dans les environs.

Vu la situation actuelle, l'ami de Mélina ferait bien de s'expliquer rapidement et de démentir la vision du brun sinon, il ne ferait sûrement pas long feu avec un "Keren", bouillant de rage.

Trop concentré sur Neru, le ténébreux n'entendit pas le moins du monde le cri lointain de la rose... et ce n'était pas plus mal pour l'inconnu en compagnie de la princesse à priori.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Sam 10 Oct 2015 - 23:02

En l'entendant lui dire qu'il connaissait son prénom, ca ril était censé la kidnapper, Mélina mit sa main devant sa bouche, pour étouffer un cri, avant qu'elle ne se penche violemment en avant, car Aiko avait quitté sa forme "feu", pour prendre sa forme électrique, donc elle était devenue jaune, mais pas le même que l'original, vu qu'elle était shiney, avec plusieurs piquants, chargés en électricités qu'elle avait envoyés contre le sol, à défaut de l'envoyer contre le jeune homme, enfin on va dire 4a comme ça, à moins que ça ne soit une fille, mais quoi qu'il en soit, la miss l'avait retenue à temps, ce qui fit émettre un grognement à son amie.

- Pourquoi tu as fait ça ? Laisse-moi lui régler son compte !

"Il n'en est pas question !"

- Pourquoi ? Oh Mélina ! S'il te plait, ne pleure pas !

"J'y peux rien ! Rien que de songer à ce qu'il pourrait lui arriver s'il ne remplissait pas sa mission... Désolée, cela me fait beaucoup de peine et le pire, ce'st que je ne sais pas pourquoi, vu qu'on ne se connait pas ! Fichu caractère de merde hérité de mes parents !"

Aiko était furieuse ! Elle ne comprenait pas la réaction de sa maîtresse, jusqu'à ce que cette dernière entendit son prénom, dit d'une façon qui lui brisa le cœur. Des larmes commencèrent à apparaître sur ses yeux, alors Aiko reprit sa forme initiale, celle d'un petit Evoli de couleur blanche. Elle lui fit plusieurs câlins, puis lorsque la princesse eût enfin prit sa décision, elle se redressa, ayant l'air convaincue de ce qu'elle allait faire, car d'un côté, cela allait sauver la mise à Koge et d'un âutre côté, cela allait lui permettre de tester l'amitié de Keren, et si elle ne s'en sortait pas, il était fort à parier que ses parents finiraient par l'apprendre et viendraient à son secours. Elle sécha ses larmes, puis déposa Aiko par terre, après lui avoir fait un bisou sur la tête.


"Je ne peux pas vous laisser dans un tel embarras, je vous suis, mais avant, il faudrait que vous marquiez sur moi ou sur vous, une preuve pour vos employeurs, comme quoi, me ramener n'a pas été facile... Si vous êtes de mon côté, je jouerais la comédie ! Aiko, va prévenir Kerene de ce qu'il ce passe !"

Mélina avait peur de ce qui l'attendait, mais elle ne pouvait pas revenir en arrière. Aiko voyait bien l'état de sa maîtresse, la trouvant dix fois trop gentille, ce qui fait que pour une fois, c'était une fusion du caractère de sa mère et de ses deux pères, ce qui était assez rare. Elle s'en alla donc, voyant son amie se pencher en avant, étant prise d'une grosse migraine, avant de s'effondrer sur son pseudo-ravisseur, comme quoi, les ténèbres avaient vraiment un effet nocif sur la belle demoiselle.

Du côté de Marc, il n'aimait pas trop la façon dont ce sale petit impertinent lui répondait. Il fronçait les sourcils, puis il fût plus que surprit lorsqu'il lui demanda s'il était l'ex de la jeune fille, ce qui le fit devenir tout rouge. Belle et inaccessible à la fois, sortir avec elle était un rêve assez fou, mais pourtant, savoir qu'un abruti avait réussi à l'apprivoiser pour un temps assez court, le rendait hors de lui, surtout qu'il savait qu'une fois l'avoir obtenue, elle l'avait largué, ce qui le rendait encore plus fou ! Il allait répondre, lorsqu'Aiko fit son apparition, ce qui le fit se figer durant quelques instants, se demandant bien ce qu'elle faisait sans Mélina.


- Boule de poil ?! Il se passe quoi ? Pourquoi Mélina st pas avec toi ? Et sinon, pour te répondre, non je ne suis pas son ex, car si j'avais une beauté sans pareille dans mes bras, je ne la laisserias jamais s'enfuir !

- Bah, en parlant de fuite, je viens vous voir, car un individu s'est enfuit avec Méli-sama, je n'ai rien eût le temps de faire !

- Espèce d'incapable ! C'était pourtant ton taff de la protéger ! Par où ils sont partis ? Dit-nous le vite !

En l'entendant la gronder, Aiko soupira, baissant légèrement les oreilles, se demandant si c'était une bonne idée de lui indiquer le bon chemin, mais en le voyant aussi déterminé, elle soupira une seconde fois, comprenant qu'elle n'avait pas le choix, de plus, il pourrait peut-être leur être utile. Elle fit alors demi-tour et se mit à courir dans la direction de l'endroit où se trouvait auparavant les deux jeunes gens. Lorsqu'ils seraient prêt du banc, ils pourraient trouver le pinceau magique de la jeune fille, car elle l'avait lâché par mégarde, ce qui pour elle, n'était pas une bonne chose, car plus tard, elle pourrait en avoir besoin.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Lun 19 Oct 2015 - 1:30

Malgré le changement de forme de la créature au côté de la rose ainsi que les claquements de l'électricité près de sa personne, l'individu dénommé "Kage" ne broncha pas plus que ça et resta tout aussi imperturbable qu'auparavant vis à vis de l'invocation. Elle ne semblait pas le moins du monde l'impressionnait. Toutefois, l'inconnu n'eut pas à se protéger d'une quelconque façon puisque la princesse empêcha Aiko de s'attaquer à lui. Étrangement, ce minimum de considération de la demoiselle pour l'être qu'il était, lui tira un petit sourire... sourire dissimulé cependant dans l'obscurité de sa capuche.

Il se sentit par contre, assez mal à l'aise, voir même troublée par le fait que Mélina pensait à son sort et d'autant plus quand elle lui proposa par la suite son idée tandis que la créature à côté d'elle, reprit une forme plus basique et montra clairement sa désapprobation.


"Je ne peux pas vous laisser dans un tel embarras, je vous suis, mais avant, il faudrait que vous marquiez sur moi ou sur vous, une preuve pour vos employeurs, comme quoi, me ramener n'a pas été facile... Si vous êtes de mon côté, je jouerais la comédie ! Aiko, va prévenir Keren de ce qu'il se passe!"

Pour le coup, Kage ne savait pas quoi faire. C'est sûr que ramener la fille, lui éviterait une punition... punition qui pourrait être plus ou moins corsé selon l'humeur de ses "tuteurs" mais, d'un autre côté... ça serait très dangereux d'amener la rose parmi eux... il n'arrivait pas à s'y faire. Il était censé être du côté du mal... et pourtant... il n'aimait pas ça... il n'aimait pas ça du tout même.

L'individu se pinça le coin de la lèvre et fronça les sourcils, se perdant dans une profonde réflexion. Quelques minutes après, il en conclut que la meilleur option était la meilleure... et dans le pire des cas, il aidera la jeune fille à prendre la fuite. Fier de sa stratégie, il hocha pour lui même la tête positivement avant de se focaliser de nouveau sur Mélina. Il allait reprendre la parole, d'un air résolu mais, vit avec surprise la lumineuse perdre connaissance sous ses yeux. Par instinct, il la rattrapa au vol, faisant voler par le même coup sa capuche, qui dévoila des cheveux assez courts d'un blanc pur aux reflets légèrement gris-lavande. On put aussi y voir un visage fin mais, clairement masculin. Ayant amorti la chute de la rose, le jeune garçon s'empressa toutefois de remettre sa capuche, n'en montrant pas davantage.

Ce n'est qu'à ce moment là qu'il prit conscience de l'absence de la boule de poil et pesta tout seul. En somme, elle ne lui aurait pas laisser le choix même s'il aurait refusé sa proposition, c'est bien ça? ... Il n'aimait pas non plus qu'on lui impose quelque chose mais bon... la situation était tel que de toute façon, il avait accepté l'idée de la demoiselle alors autant aller jusqu'au bout de celle-ci.

Il poussa un long soupir puis, se faisant une raison, il déchira une de ses manches et se servit d'une boule de feu pour cramer le vêtement un minimum ainsi que son bras, sans aller à faire une brûlure profonde puis, il fit de petites entailles sur le reste de son vêtement avec une lame pour rendre le tout plus crédible. Sur ce, il souleva la rose, toujours inconsciente et la déposa sur son épaule le plus délicatement possible. Ce n'était pas la meilleure position pour la guerrière mais encore une fois, ce serait le comportement le plus crédible face à ses tuteurs. Trop de "gentillesse" ruinerait sûrement leur couverture et leur plan.

Il ne remarqua point le pinceau qu'avait laissé tomber la demoiselle au sol et s'élança vers les toits sans hésitation.

Du côté de Keren, il vit l'adolescent en face de lui prendre une couleur vive sur les joues et se demanda s'il devait pas le trancher en deux sur le champ... il l'irritait de plus en plus et ça se voyait clairement dans son expression du moment. Cependant, il ne semblait pas être le fameux "ex-petite amie" de la lumineuse donc, il l'épargnerait par égard pour sa nouvelle amie. Marc, en face de lui, allait tout de même lui donner une réponse un peu plus claire mais, n'en eut pas le temps car, Aiko débarqua tout à coup devant eux. L'invocation était ici... sans Mélina... le brun avait un mauvais pressentiment. Il n'eut pas à demander d'explications puisque son nouvel "ami" (vive l'ironie) semblait très bien s'en sortir pour deux. Il en profita pour clarifier les choses et lui dire qu'il n'était pas l'ex de la jeune fille puis, demanda à Aiko ce qu'elle faisait ici sans sa maîtresse... fait plus qu'étrange, même pour Keren qui les connaissaient depuis peu.

D'ailleurs, pour une raison inconnue, le ténébreux avait une forte envie de transformer en petits cubes Marc depuis quelques minutes... depuis qu'il est fini sa tirade à propos de Mélina, plus particulièrement à vrai dire.

Il écoutait en silence le reste de la conversation. Son sang ne fit qu'un tour aux dires de la boule de poil et son cœur rata un battement. Il se traita lui même d'incapable tout en laissant échapper un bruit de frustration de ses lèvres puis, de s'élancer à tout allure vers l'endroit où il avait laissé la rose. Il n'avait pas attendu les autres... pas le temps... il était comme fou.


*Bon sang! Mais quel c**! J'étais censé la protéger bord**!*

Continua-t-il tout le long de sa course folle à se répéter intérieurement tout en se traitant de tout les noms. Il arriva bien vite sur les lieux et repéra instantanément le pinceau au sol... celui de Mélina. Son sang bouillait comme jamais dans ses veines alors qu'il ramassa l'objet.

Serrant le précieux objet dans sa main, plusieurs sentiments se bousculaient dans son regard; haine, inquiétude, colère,... Il finit par pousser un grognement tandis que l'invocation de Mélina arrivait à son tour sur les lieux avec Marc puis, sans même chercher à faire dans la dentelle, il se retourna vers Aiko et s'exclama:


- Tu es toujours lié à ta maîtresse, il me semble? Tu dois savoir vers où ils se dirigent... montre-moi le chemin.

Ce n'était pas un ordre mais, ce n'était pas non plus une question... tout ce qui restait à comprendre, c'est que Keren semblait comme fou de rage à l'heure actuelle, près à tuer le premier qui le contrariait et qu'il ferait tout pour retrouver la rose... absolument tout. Alors qu'Aiko lui répond ou pas, il s'en fichait. En cas de refus, il suivrait le peu d'aura qu'il restait de Mélina dans les parages pour la tracer, c'était aussi simple que ça. Tout en attendant la réponse de la créature, il la fixait droit dans les yeux d'un regard perçant et pesant.

(HS: Alors par contre, j'ai aucune idée pour les tuteurs pour "Kage"... faudrait des méchants assez "éminents"... si tu veux, je te raconte tout ce qui concerne le perso en Mp, histoire que t'y vois un peu plus clair et du coup, qui ont peut mettre (et demander à ceux qui les jouent) pour ses tuteurs =P )

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Lun 19 Oct 2015 - 23:48

Lorsque le pinceau fût en possession des Keren, Aiko eût l'air terriblement inquiète pour Mélina. Ce pinceau était son arme de prédilection et son bouclier contre tout type d'ennemis qui lui barraient le chemin, sans cet at artéfact, Mélina était perdue. Quelle inconscience ! CComment elle allait faire sans ? Et puis, l'avait-elle laissé accidentellement ou juste pour les narguer ? Pour leur montrer qu'elle était une grande fille et qu'elle pouvait se débrouiller seule Quoi qu'il en soit, Aiko flippait à mort ! Elle avait l'avant du corps baissé, la tête contre le sol avec ses pattes sur ses oreilles qui cachaient ses yeux, l'air catastrophée

> C'est terrible ! Sans son pinceau Mélina est perdue !!!! Perdue !

- Aiko reprend-toi ce n'est pas le moment de paniquer !

> O... Oui, tu as raison... Mais.. J'ai super peur !!!

- Ressaisit-toi j'ai dit !

> O... Oui pardon ! Je me ressaisis !

Si Neru était aussi dur avec Aiko, c'était parce que selon lui, une invocation n'avait pas à avoir peur, mais qu'en plus, sans elle Mélina serait vraiment perdue, comme le disait si bien Aiko. Elle sursauta lorsque Kerene lui adressa la parole, ce qui fit qu'elle enleva ses pattes et se redressa , mais eût l'air encore plus choquée lorsqu'il lui demanda de retrouver Mélina.


> Mais je ne sais pas comment faire ! Nous n'avons jamais été séparées jusqu'à présent ! Laisse-moi le temps de trouver une solution ! Oh j'ai une idée !

- Inutile de te donner tout ce mal...

- Oncle Thomas ?! Mais tu n'étais pas sensé être mort ?

- A chaque fois que l'on me croit mort, je reviens d'outre-tombe pour réaliser le seul but qui m'anime ! Ce rejeton, cela aurait dû être ma fille, pas la sienne ! Grr ça m'énerve rien que d'y penser ! Cependant, cette sale mioche est entre de bonnes mains, et elle n'est pas prête de les quitter, alors aller jouer au foot les mioches cette mission c'est moi qui la mène !

- Aiko ! Keren, partez à la recherche de Mélina, je m'occupe de le retenir !¨

> Vient Keren, filons, je sais à présent où elle se trouve !

Aiko avait baissé les oreilles, avant d'avoir une idée. Elle prit donc sa forme psychique et devint un Mentali Shiney. Alors qu'elle fermait les yeux pour se concentrer et réussir à retrouver Mélina grâce à ses pouvoirs psychiques, une voix la fit sursauter, ainsi que Neru. Un homme à la chevelure violette, ayant plusieurs cicatrices sur le visage et portant un manteau brun avec une cape qui flottait dans le dos, Marc le reconnu de suite en se rappelant des photos qu'il avait vues dans l'album photo de son père. Il le croyait mort lors de l'enfermement de Démoniaque dans le Crystal, mais bon, il était plus résistant que prévu. Etant dégoûté que Mélina ne soit pas de lui, il était prêt à tout pour leur barrer la route. A vrai dire, il était toujours amoureux de Kairi et cela ne changerait sûrement jamais, ce qui expliquait sûrement la raison pour laquelle il leur barrait la route. Neru se proposa alors pour faire diversion et commen4a à ce battre avec son oncle, tandis qu'Aiko se mit à courir, entrainant Keren vers l'endroit où se trouvait sa maîtresse, espérant que ses pouvoirs ne lui feraient pas défauts.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Lun 16 Nov 2015 - 22:04

Après de longues minutes, Kage arriva enfin à l'entrée du repaire. Cela ressemblait à un simple château comme tant d'autres (faut croire qu'ils aiment les châteaux les méchants...) et pourtant... celui-ci renfermait certainement les personnes les plus ténébreuses qu'il connaissait.

Une goutte glissa le long de sa tempe alors qu'il réajusta sa capuche sur ses cheveux et visage puis, il remonta la demoiselle évanouie sur son épaule, histoire qu'elle ne glisse pas et poussa les grilles du portail pour s'engouffrer à l'intérieur de la propriété.
Le portail se referma de lui-même derrière lui... ça, ce n'était pas bon signe... cela voulait certainement dire que ses tuteurs étaient déjà là et qu'ils l'attendaient de surplus. Il fronça plus ses sourcils, appréhendant la future rencontre et alors qu'il franchit la porte menant à l'intérieur même de la bâtisse, il se mordilla le coin de la lèvre inférieur... tout cela ne lui disait vraiment rien de bon. Rien que l'ambiance oppressante des lieux, lui indiquait que ses tuteurs ne laisserait rien passer... encore plus qu'à l'habitude.

Il s'avança vers le centre du hall quand une voix bien trop familière à ses oreilles, le fit se crisper brusquement:


- Oooooh! Je vois que pour une fois, tu as bien fait le boulot...

Il se retourna pour observer la personne qui trônait tout en haut de l'escalier, penché sur la rambarde alors que la femme, le regardant de haut, esquissa un sourire purement mesquin avant de lâcher:

- Enfin, pas sans dommages apparemment. Il semble que tu ne sois encore qu'un vermisseau au final... et tu as surement eu un coup de chances! Hahahahaha!

La femme à la longue chevelure d'un rouge sang et vêtue d'une simple robe noir, outrageusement plongeante au niveau du décolleté, montrant nettement une poitrine des plus volumineuses, commença à pousser un rire d'excentrique mais, fut rapidement stoppé par une seconde voix:

- Tais-toi donc un peu Dunyasha. Tu es horripilante.

Loin de s'arrêter, la jeune femme continua de plus belle avant de lancer un sourire des plus tordu au nouvel arrivant.

- Oooooh tu dis ça mais, je suis sûre que tu n'en penses pas un mot... n'est-ce pas Mon Cher et Tendre Ru-chan? ~

L'homme s'avança vers le haut des seconds escaliers de la pièce, faisant directement face à Dunya. A présent, à découvert, on put voir un homme dans la trentaine, aux cheveux d'un noir de jais court et une légère barbe sur le menton, rendant l'homme assez charismatique dans l'ensemble... ses vêtements de type aristocrate ne faisait que renforcer cette impression. Un air des plus stoïque, il darda de ses pupilles dorés dans celle tout aussi rouge feu que sa chevelure de la jeune femme puis, lui dit de manière tout à fait détaché mais, avec une pointe d'agacement à peine dissimilé:

- Ruslan, je te prie.

En contrebas, Kage observait l'échange avec deux de ses tuteurs et espérait silencieusement que le dernier soit absent ainsi que ceux qui étaient là l'oublient... enfin... pour la deuxième option, il se faisait certainement trop d'illusions. Les muscles tendus, il attendit alors avec appréhension la fin des échanges sanglants entre les deux adultes et en profita pour déposer Mélina au sol, pour soulager son épaule. Non pas qu'elle était lourde mais... la réalité était toujours qu'il avait une différence d'âge conséquente et que la corpulence rentrait aussi en compte dans le même coup.

---------------------------

Keren était lui aussi mort d'inquiétude mais, voir la peluche perdre tout ses moyens et paniqué alors que c'était pas le moment... il eut du mal à ne pas l'étriper sur place tiens! Heureusement pour lui, l'autre garçon qui l'avait suivi, avait réussi à calmer la situation sans qu'il n'est à intervenir lui-même.

A bout de nerfs, il finit par interpeller violemment Aiko. Il s'en fichait si les autres crevaient mais, Mélina... non... il ne le permettrait pas, même juste qu'elle soit blessée. Il ne l'avait rencontré que depuis quelques heures et il s'était déjà attaché à elle... vraiment... c'était pas sérieux tout ça... pas pour lui, un être des ténèbres en tout cas. Il serra les dents d'agacement tandis que l'invocation, qui venait de reprendre du poil de la bête, lui répondit qu'elle ne savait pas où était Mélina.

A cet instant, une aura noire entoura l'être des ténèbres alors qu'il se voyait déjà en train de tordre le coup de cette misérable créature, même pas capable de protéger sa maîtresse! Il allait l'attraper par la peau du coup mais, s'arrêta net quand la créature s'exclama d'un coup qu'elle avait une idée.

Intrigué, l'aura noire de Keren disparut et il était prêt écouter attentivement Aiko mais, elle fût interrompu par un nouvel arrivant. Le jeune homme à la mèche rouge porta sa main à son front... il était exaspéré. Est-ce que tout les idiots de la planète avaient décidé de sortir aujourd'hui pour lui pourrir la vie ou...?

Au bord de l'explosion de nerfs, il écouta tout d'abord Neru et l'autre se nommant à priori "Thomas" discuter tandis qu'il essayait de garder son sang-froid, qui était déjà mis à rude épreuve depuis quelques minutes.


"Aiko! Keren, partez à la recherche de Mélina, je m'occupe de le retenir!"

Le brun releva soudainement la tête, surpris par l'initiative de Marc. Et sans l'ombre d'une hésitation, lorsque Aiko changea d'apparence et lui intima de la suivre, il lui empiéta le pas sans tarder. Finalement, ce garçon ami de Mélina s'avérait utile.

Ne perdant pas une seconde, il se mit à courir à travers les rues et les toits, suivant la boule de poil rose-violette qui le guidait vers la demoiselle.


*Melina, tiens bon, j'arrive.*

Pensa-t-il alors qu'il espérait intensément qu'elle soit saine et sauve.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mar 17 Nov 2015 - 23:04

Au bout de quelques minutes, Mélina fini par se réveiller. Tout d'abord, elle avait les yeux fermés, ayant l'air de ne pas avoir envie de connaître l'environnement dans lequel elle se trouvait. Tout ce qu'elle savait pour l'instant, était qu'elle se trouvait sur un sol dur et froid, ce qui du coup, fit qu'elle s'imaginait être au fond d'un cachot sombre et pas très grand, ce qui lui fit avoir mal à la tête et eût comme résultat qu'elle commençait à faire une crise d'angoisse, alors pour aller mieux, elle ouvrit les yeux en suffoquant. Elle ouvrit donc d'un coup sec ses yeux, en tentant de reprendre une respiration normale. Lorsqu'elle vit où elle se trouvait, elle semblait aller mieux, mais le mal de tête était toujours présent.

Ce retrouver dans ce genre d'endroit lui faisait se rappeler de la dernière fois où elle avait été happée par les ténèbres. Tout était sombre et avait l'air démoniaque, hostile, ce qui ne lui plaisait pas vraiment. Se disant qu'elle devait arrêter de faire la morte, elle tenta de se lever, mais n'y arriva ce qui la surprit. C'était comme si toute cette ambiance oppressante donnait envie aux membres de son corps de ne plus bouger, de ne plus faire leur boulot jusqu'à ce que quelqu'un lui vienne en aide. Toutefois, elle ne pouvait pas attendre l'arrivée de Keren, il fallait qu'elle se débrouille toute seule.


"Kage..."

Prononça faiblement la demoiselle, ayant bougé ses deux prunelles pour scruter le jeune garçon, pour qu'il voit son désarrois. Par la suite, après avoir prononcé ce faible mot, la miss se mit à avoir une quinte de toux, ce qui fait que son corps se redressa tout seul, comme si cette alerte l'avait fait réagir au quart de tour et l'avait fait changer d'avis. La miss senti par la suite ses poumons la brûler, puis tout d'un coup, elle cracha une boule de ténèbres, qui se fit vite consumer par sa lumière, et en quelques minutes, le tout disparut. Etais-ce un reste de son passage chez ls ténèbres que son corps n'avait pas réussi à tout expulsé ? En tout cas, elle avait l'air de se sentir mieux, ce qui fit qu'elle lui fit un faible sourire.


"On est où ?"

Après avoir posé cette question, elle tenta de se relever et cette fois-ci, son corps lui obéit. Elle se mit alors à faire un tour pour visiter le rez-de-chaussée, se disant qu'il lui faisait penser à ce que lui racontait son père durant ses nombreuses aventures. Elle fini par remarquer qu'il y avait un escalier, alors elle leva la tête et vit deux personnages bien étrange. L'un était un homme aux airs charismatiques, étant habillé comme un aristocrate, tandis que la miss lui faisait penser à une fille de joie, avec sa tenue, qu'elle trouvait vraiment très provocante et un peu vulgaire.


"C'est vous qui lui avez demandé de m'enlever ? Pourtant, il me semblait que les domestiques n'avaient pas le droit de donner des ordres, elle est pas là la maîtresse de maison ? J'espère que vous avez une bonne raison de l'avoir obligé à faire une chose pareille !"

Avec cette petite phrase très sarcastique sur le physique de la demoiselle, Mélina songeait fortement qu'elle allait se recevoir une correction, mais poussant dans le culot, elle demanda pourquoi ils l'avaient enlevée, se disant que c'était une information assez utile à savoir. Pendant ce temps, Aiko continuait de courir, jusqu'à ce qu'elle s'arrêta. Sa queue et ses oreilles étaient dressées et bougeaient dans tous les sens.


- Kerene, il y a quelque chose qui fait obstacle à mon lien psychique avec Mélina, je tente de le découvrir, mais j'aurais sûrement besoin d'un coup de main de ta part.

Ne sachant pas s'il était toujours sur les toits, Aiko utilisa les pouvoirs psychiques pour lui parler par télépathie, espérant qu'il ne serait pas trop en rogne et qu'il viendrait l'aider, car avec ce blocage, elle ne pouvait rien faire pour aider sa maîtresse, et le pire était que cette fois-ci, elle n'y pouvait rien.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keren Hohenhart
Membre
Élu de la Keyblade
Élu des Ténèbres Pures
MembreÉlu de la KeybladeÉlu des Ténèbres Pures
avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 31
Date de naissance : 03/11/1990
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mar 24 Nov 2015 - 22:25

Alors que le garçon semblait littéralement statufié sur place, il entendit un murmure... une petite voix qui l'appelait. Se tournant directement vers Mélina, il put croiser son regard empli de désarroi... cependant son visage entier crispé ne devait pas rassuré plus que ça la demoiselle à ses pieds à vrai dire. Il se traita intérieurement d'idiot pour montrer aussi clairement son trouble... pourquoi ne pouvait-il pas prendre un visage neutre comme on lui avait appris dans ce genre de situation? Un poker face?!!... Ok, il n'était pas trop tard pour tenter de garder un minimum de sang-froid et de cacher son angoisse à ses tuteurs. Bien... calme-toi... calme-toi... ne montre rien... ne fais pas ressortir tes pensées sur ton visage... c'est ainsi qu'il se répéta comme une litanie ces paroles en boucle.

La quinte de toux de la demoiselle le fit se crisper puis, il la vit se redresser. Tout ses sens aux aguets, il l'a vit recracher une sorte de boule de ténèbres et arqua un sourcil interloqué. Venait-il de rêver ou...? Il secoua sa tête de droite à gauche... ce n'était pas le moment. Quand la demoiselle lui demanda où ils étaient, il lui chuchota le plus discrètement possible un "dans leur repaire" avant de lui intimer de rester silencieuse pour éviter que ses tuteurs ne remarquent son réveil.

Cependant, loin de l'écouter, la princesse se releva et commença à inspecter les lieux comme si... elle était pas sur un territoire ennemi en somme. Kage se rongeait mentalement les ongles alors que la jeune fille releva enfin la tête vers le haut des escaliers, apercevant dans le même coup deux de ses tuteurs en pleine conversation... si on pouvait appeler l'échange ainsi. Pendant ce temps, le garçon avait réussi à prendre plus ou moins ce qu'on appelait une "poker face" mais, ne se sentait pas pour autant à l'aise malgré le sourire confiant ornant ses lèvres actuellement. Il faillit d'ailleurs se tapait violemment le front de désespoir quand la rose s'exclama avec sarcasme envers Dunya et Ruslan:


"C'est vous qui lui avez demandé de m'enlever ? Pourtant, il me semblait que les domestiques n'avaient pas le droit de donner des ordres, elle est pas là la maîtresse de maison ? J'espère que vous avez une bonne raison de l'avoir obligé à faire une chose pareille !"

L'échange entre les tuteurs s'arrêta immédiatement quand la voix de la fille se manifesta. Tout deux braquant le regard vers la demoiselle, la première à réagir fût Dunyasha qui ne se priva pas le moins du monde de rire à gorge déployée devant tant d'audace.

- Hahahahahaha! Elle est pas mal celle là! Dis, dis, tu me verrais bien en soubrette, Ru-chéri?

- Pitié, tais toi Dunya et arrête avec tes sobriquets.

De son côté, l'homme était excédé par les agissements délurés de son acolyte féminine avant de diriger son regard vers Mélina puis, Kage. Ce regard était des plus écrasants, il les foudroyait littéralement de celui-ci du haut des marches, ses lèvres ne marqua pas le moindre sourire... bien au contraire, les plis de son visage montrait une expression autoritaire. Il finit par braquer son regard vers le garçon à la chevelure blanche et s'exprima d'un ton roque mais pour le moins clair:

- J'espère que tu as des explications à me donner Kage.

Il avait bien appuyé sur le prénom du garçon, faisant légèrement pâlir celui-ci. Que devait-il répondre à son tuteur??? La peur prenait peu à peu place en lui mais, comme l'adrénaline lui montait aussi rapidement, une solution se fraya dans sa tête et il s'exclama alors sûr de lui, un sourire qu'il tentait au mieux de rendre sadique:

- Ruslan, à vrai dire, je lui ai raconté un mensonge pour qu'elle me suive plus volontiers... et comme tu peux le voir, naïve comme elle est, ça n'a pas manqué! Elle est parfaitement tombé dans le panneau!

Du coin de l’œil, il regardait intensément Mélina, espérant qu'elle comprenne son manège tandis que de sa hauteur, le plus mature de la pièce pesait le pour et le contre. De ses pupilles dorés, il ne quittait pas leur cadet du regard et cherchait à percer si ce qu'il disait, était la vérité ou si il leur cachait quelque chose. Avait-il enfin pris un tournant dans les ténèbres ou s'était-il encore laissé avoir par ses instincts de lumière? Dunya, quant à elle, s'amusait assez de la situation et alors qu'elle se disait qu'une princesse avec du répondant serait sympa à torturer de diverses façons, elle darda à son tour ses prunelles vers Kage. Ouhhhh... si Kage se faisait corriger, ce serait aussi très amusant en fait. A cette pensée, un rictus démentiel déforma ses lèvres jusqu'à remonter à hauteur de ses joues tandis que ses paupières se plissèrent de manière féline dans une expression de pure délectation.

----------------------------------------

Du côté de Keren, celui-ci suivait à vive allure la créature, ne la lâchant pas du regard. Cependant, du bas des batîments, il la vit tout à coup se stopper. Râlant dans sa barbe qu'il n'avait pas alors qu'Aiko le contacta par télépathie. Fulminant plus qu'autre chose, il se précipita sur les toits pour rejoindre l'invocation et une fois à côté s'exclama avec virulence:

- Bon je suis là! Dis moi ce que je dois faire rapido! On a pas le temps de prendre racine!

Fou de rage? Keren? Nan... à bout de nerfs? Si. C'était tout à fait ça... et on le verrait bientôt même assurément fumer de la tête, s'il continuait à ronger son frein à ce train là. Croisant les bras pour tenter de refréner ses envies de meurtres et de reprendre un peu son calme, les veines ressortant assez visiblement sur son front, il attendit avec impatience les directives de la boule de poils.

_________________


- DC de Natsumi -
Ecrit en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Administratrice
Élue de la Keyblade
Pink Magician
AdministratriceÉlue de la KeybladePink Magician
avatar

Féminin Bélier Cheval
Messages : 212
Date de naissance : 10/04/1990
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   Mer 25 Nov 2015 - 23:08

En l'entendant l'engueuler, une fois de plus, Aiko perdit patience. Elle mit ses oreilles en arrières, faisant fouetter sa queue dans l'air, tandis qu'elle émit un feulement en retroussant les babines. C'en était trop ! Il fallait que cela cesse et qu'elle le fasse comprendre que ce n'était pas le boss absolu et qu'il n'avait pas le droit de tout le temps lui crier après.

- Arrête d'être aussi méchant ! T'es pas mon maître d'abord ! Alors tu cesses sinon je te laisse te débrouiller tout seul ! J'ai besoin de toi, enfin plutôt de ce que tu as avec toi !

Après avoir fini d'expliquer sa façon de penser, Aiko redevint à peu prêt calme, puis elle utilisa ses pouvoirs psychiques pour faire venir jusqu'à elle le pinceau de Mélina que Keren avait gardé avec lui. Avec ses pouvoirs psychiques, elle dessina une antenne, puis elle lâcha le pinceau et se transforma en Noctali, donc en une sorte de lapin noir à quatre pattes avec des anneaux bleu autours de son corps. Il utilisa l'attaque "Regard Noir", ce qui lui permit de repérer et d'immobiliser sa cible. Lorsque ce fût fait, les deux alliés purent voir un gros sans-coeur sortir de l'ombre.


- Tu t'en occupes, moi j'ai mieux à faire !

Après lui avoir donné les instructions, elle se transforma à nouveau en Voltali, puis se saisit de l'antenne et couru très vite, pour la poser à un endroit stratégique. Ceci étant fait, elle reprit sa forme de Mentali, puis après avoir retrouvé son souffle, elle se concentra, puis pointa ses oreilles dans une direction.


- C'est par-là qu'il faut aller !

S'exclama l'invocation, lorsque le combat fût terminé. Elle remit le pinceau de Mélina dans la poche du jeune homme, puis se remit à courir dans une direction. Pendant ce temps, Mélina n'avait rien écouté de ce que lui avait dit Kage, mais en même temps, c'était dur de garder le silence alors qu'elle avait pleins de trucs à dire à ces sales types ! En entendant la femme rire, elle haussa un sourcil, puis lorsqu'elle entendit sa réponse, elle eût un sourire, malgré que son "chéri" n'eût pas l'air de répondre à sa question existentielle.


"Moi je suis certaine que ça vous irait très bien ! Et sinon, la tenue de Bunny-Girl, les hommes aiment aussi !"

Comment elle savait ça ? Et bien, elle adorait travailler son imagination, alors un jour, elle s'était amusée à faire pleins de déguisements avec son pinceau magique, puis elle les montraient à Anarkia, d'ailleurs le pauvre ne se remettra sûrement jamais de ladite tenue citée plus haut. Le pauvre, c'était sûrement la seule fois où sa sœur lui avait fait de l'effet avec ses conneries et c'est peut-être sûrement à cause de cette cruche qu'il s'est entrainé à jouer au billard de poche... Quoi qu'il en soit, il n'en parle à personne et si Rin est au courant, cela ne doit sûrement pas la déranger, vu que pour ce genre de choses, il est un véritable gentleman. Bon revenons à l'histoire. Lorsque l'homme demanda comment Kage s'était prit pour la ramener ici, trouvant cet exploit trop facile. En entendant la réponse de Kage, la miss fût surprise, puis se disant qu'il fallait qu'elle joue la comédie, mais qu'il allait quand même le lui payer, elle baissa la tête, prenant un air hyper triste.


"En effet, c'est pas vraiment la super salle de chant qu'il voulait me montrer ! Kage, je suis vraiment très déçue ! Moi je croyais qu'on était super pote et qu'on allait passer un super moment tout les deux, mais en faite... Tu m'as menti ! Tu ne's qu'un sale menteur ! Enfin bon, vu que j'avais l'intention de chanter une petite chanson, en voilà une : https://www.youtube.com/watch?v=vaA7NriNB7k

Mélina avait l'air super déçue et triste, presque à la limite de pleurer, ce qui signifiait qu'elle savait super bien jouer la comédie. Lorsqu'elle accusa Kage de menteur, elle lui lança un regard assassin, puis le prit par les épaules et le secoua un peu, donnant l'impression qu'elle le secouait vraiment fort, mais en fait, elle ne faisait pas grand chose. Ensuite, elle le lâcha et pour embêter les tuteurs, elle se mit à chanter une petite chanson et en entendant les paroles, on pouvait comprendre qu'elle était très inspirée par le lieu et par un certain ténébreux qui cherchait désespérément de la sauver.

_________________

Merci à Marine et Michel pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne sait jamais sur quoi on peut tomber!... ou bien "qui". (PV: Mélina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie c'est comme une boîte de chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber. [évo]
» Kenneth McCallister » la vie c'est comme une boite de chocolat on ne sait jamais sur quoi on va tomber...
» (ann-lise) ✘ Maman disait toujours, « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. »
» (marley) La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
» Parce que la vie, c'est comme une boîte de chocolat. On ne sait jamais sur quoi on va tomber.[En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG New Generation :: RPG - Domaine du Crépuscule :: La Ville de Traverse-
Sauter vers: